SLIDER

Tag: Les préjugés sur les blogueuses

Clichés ou réalités

Mi juin, j'ai été tagué par Aurore du blog Choup'n'Beauty à un tag qu'elle a créé autour des préjugés sur les blogueuses. Avec délice, j'ai vu que la Miss m'avait choisi pour répondre à ces questions. Ah je sais très bien pourquoi elle m'a mise dans sa liste et elle a bien au raison. C'est vrai que si vous me suivez depuis seulement quelques semaines, vous ne le savez pas mais j'écris beaucoup d'articles humeurs sur la blogosphère, son comportement, ses manies, ... 
 
C'est vrai pour le moment, il y a moins d'articles sur le blog pour une raison d'organisation tout simplement. Mais je ne compte pas arrêter. D'ailleurs ce tag est une bonne manière de relancer la machine à réflexion (ou à râler, c'est selon!).   
 
J'ai voulu prendre quelques temps pour répondre à ce tag car j'étais curieuse de voir les réponses des autres. Non pas pour m'influencer mais pour voir s'il y avait des tendances dans les réponses. Bien que je sois souvent d'accord avec les réponses données par les autres blogueuses, j'ai un discours qui sera certainement plus mesuré voir négatif pour quelques questions. Tout simplement parce que si vous avez déjà lu un de mes articles humeurs, la blogosphère est pour moi loin d'être le pays des bisounours. Je déteste cette expression d'ailleurs!  
 
En fait, j'aurais envie de répondre à chaque question: Non mais ça existeLes clichés ne naissent par hasard, il y a donc un petit fond de vrai dans les questions d'Aurore. Ce n'est peut-être pas des plus agréables mais c'est la vie. Elle est ainsi faite d'une multitude de personnalités et de comportements. Nous n'avons pas tous les mêmes, ce qui fait à la fois la richesses de la blogosphère et son défaut aussi car tout le monde ne place pas le curseur de l'éthique au même niveau. C'est très intéressant à analyser d'ailleurs. Bon passons au tag.
Les blogueuses sont superficielles, narcissiques et futiles
Cela a déjà était le sujet de plusieurs articles humeurs que je pourrais résumé ainsi "Faut-il que je placarde mes deux diplômes de master derrière chaque makeup pour qu'on me laisse libre de parler de ce dont j'en envie sur mon blog".

En fait, je considère les blogs comme un loisir (ou un travail-passion pour ceux qui en vivre). Je ne fais pas de différence entre quelqu'un qui veut passer 10h par semaine à l'entrainement de foot, de tennis, de danse par passion que quelqu'un qui blog. Pour ceux dont les blogs sont le métier, je les range dans la même case que les artistes, les sportifs, les acteurs, les chanteurs, ... Toutes ces personnes qui ont réussi à vivre d'activités divertissantes. 

Du coup, vous allez me dire Oui mais où est le rapport avec la question. Déjà pour moi les personnes ont le droit de choisir le loisir, les activités qu'elles souhaitent. Ensuite, si elles réussissent à le transcender en métier, je pense qu'on ne peut pas parler de superficialité ou futilité. Si ces personnes sont heureuses à travers leur blog pourquoi les blâmer. Sous prétexte que le sujet ne vous intéresse pas, que VOUS trouvez ça futile, qu'il y a plus riches ou malheureux sur terre, plus ceci, plus cela. Le monde ne va pas s'écrouler avec un blog beauté, mais ça peut déjà rendre son auteur heureux. Et ça c'est déjà très bien, vous ne pensez pas! Alors, elle est où la futilité maintenant?

Nous adorons nous [faire] prendre en photo
Personnellement non, comme beaucoup je pense. Mais sans photo, il n'y a pas de blog. 
Alors tous les domaines du bloguing n'ont pas besoin qu'on affiche nos têtes. Mais pour la mode ou la beauté, cela est indispensable. Alors avant de se lancer, il faut bien réfléchir qu'avoir un blog cela peut induire de s'exposer en photo.
Comme beaucoup de blogueuses, j'ai accepté ce paramètre et je fais avec. En plus, je me suis rendue compte que toutes ces photos m'ont aidée à m'accepter.  

Bloguer, c’est facile et ça ne prend pas beaucoup de temps
Voilà mon cliché préféré. Ouvrez un blog et vous verrez bien! On en reparle dans un mois quand vous vous serez lancés et que vous aurez compris tout ce qui se cache derrière un blog.

En fait ce que l'on voit, les articles, les photos instagram, les moments sympa en soirée, les invitations, les produits gratuits (enfin rien n'est gratuit!), ce n'est la partie visible de l'iceberg. Ce sont des trucs jouissifs mais avant d'arriver à un article, une collaboration, une invitation, il y a un tout un processus qui prend énormément des temps. 


Tous les produits que nous présentons sur nos blogs nous sont offerts par les marques
Bien sûr que non. La grande majorité des blogueuses achètent leurs propres produits.
Ceci dit cela arrive pour certains blogs. Et ce n'est pas pour ça que cela est mal. Tout dépend du traitement que fait la blogueuse avec les produits reçus: un catalogue de produit, un truc créatif, des tutoriels, ... Il y a plein de possibilités pour donner son avis sur un produit, sans pourtant arriver au cliché suivant.

Nous sommes des vendues
Non mais cela existe. Si vous lisez des blogs, vous avez bien compris qu'il y a eu une évolution et que certains en vivent. Les marques rentrent de plus en plus dans la danse du bloguing, car c'est un espace de diffusion donc un potentiel espace marketing. Oui, désolé une marque ne vous envoie jamais un produit pour vos beaux yeux, pour vous récompenser. C'est pour que vous en parliez, que vous le montrez. Elle mise sur une exposition de son produit à travers vous (cela n'a rien de gratuit en fait!)

Du coup, comme dans tout système qui se construit, il y a des problèmes, des abus. Donc oui, il y a des vendues dans le bloguing. De toutes façons, vous le voyez très vite sur les réseaux sociaux. Combien de fois, on voit passer des messages de personnes qui cherchent à faire des partenariats et recevoir des produits car elles ont ouverts lors blogs hier. Il arrive même de recevoir des mails de personnes nous demandant directement nos contacts, comment faire pour recevoir des produits ou carrément qu'on leur envoie des produits gratuits car en tant que blogueuse on doit bien en avoir des tas dans nos placards. Mais cela arrive aussi pour les personnes qui sont là depuis longtemps et qui acceptent toutes les demandes de partenariats (même les plus loufoques) car elles sont payées. L'argent ne justifie pas tout, mesdames et messieurs! Malheureusement comme partout, il peut corrompre l'honnêté - cette chose si fragile sur la blogo.
Moi, je n'ai qu'un seul mot pour décrire ce type de personnes et c'est justement celui du cliché qui nous intéresse : vendue!

Les blogs reposent sur l'honnêté mais c'est une notion tellement vaguer. Certains lecteurs vous trouveront honnête alors que pour d'autres lecteurs, c'est tout le contraire. Vous pouvez écrire ce que vous voulez, ce n'est pas vous en tant que blogueur qui faisait votre honnêté. Ce sont bien les lecteurs qui ont le pouvoir. Ils vous donnent ou non leur confiance, le disent sur les réseaux sociaux. Ils peuvent vous encenser tout comme vous mettre la tête sous l'eau. C'est pour ça qu'il fait faire attention à vos décisions. Mais vous ne pouvez pas contrôler la façon dont votre lectorat les percevra.
 
Nous faisons la course aux partenariats
Non mais cela existe. C'est le même discours que pour la précédente question. 
 
Nous suivons les tendances comme des moutons
Comme tout le monde, mon cher! Oui en voyant des produits, des idées, des tendances, je peux en avoir envie. Comme quand je regarde la télé ou que je lis un magazine. L'effet mouton n'est pas réservé au bloguing. C'est UNIVERSELLLLLLLLLLLL!
 
Nous sommes toujours bien pomponnées
Bien sûr que non. Que la blogueuse qui n'a pas déjà photographié un makeup en bas de pyjama me jette la première pierre. 
Moi je vous l'ai déjà dis, je passe les 3/4 de ma semaine non maquillée. Je sors sans makeup sans problème. J'ai les cheveux gras et le vernis écaillé au moment où j'écris. Et je m'en fous. Cela ne fait pas de moi une moins bonne blogueuse, seulement quelqu'un de tout à fait normal. Attention, je vais vous révéler un gros secret: les blogueurs sont des personnes comme les autres.

 

Bloguer ou raconter sa vie à la terre entière
Oui! Bien qu'on choisisse ce que l'on va donner, bloguer reste de l'exposition. 
Mais cela vaut pour toute personne étant sur les réseaux sociaux. Pas besoin de blog pour être sur Facebook, Twitter, Instagram ou Snap et (tropppppppppppp) s'exposer. Ce qu'on met sur internet n'est plus privé, qu'on se le dise. C'est le jeu du numérique, ma pauv' Lucette, auquel on accepte de participer.

Entre blogueuses, c’est la guerre, nous sommes des harpies et de grosses jalouses
Non mais oui. Ah cette réponse! Non car évidemment ce n'est pas le cas général. Mais oui, car ça existe. Je suis sûre qu'on a déjà tous éprouver un peu de jalousie. 
Le nier, c'est pas une solution pour moi. La blogosphère comme tout milieu fermé a ses travers. En fait, faut faire avec!

C'est à ce moment précis que je ne peux pas dire que la blogosphère est un monde de bisounours. Évidemment avoir un blog apporte beaucoup de positif, bien plus que du négatif sinon plus personne ne bloguerait (on n'est pas maso). Mais il y a des aspects négatifs comme la jalousie. Mais tous les clashs que l'on peut voir sur les réseaux sociaux ne sont pas à expliquer par la jalousie. C'est un raccourci trop rapide. Je dirais plutôt que c'est le manque de règles et d'éthique qui gangrène la blogosphère.

Nous avons toute une déco de dingue, pinterest-like, digne d’un catalogue Maisons du Monde
Cela dépend des gens. Certains ont la fibre déco sans avoir de blog
Par contre, c'est vrai que l'on a très souvent envie de faire joli. C'est quand même plus attractif d'avoir de belles photos qu'un truc flou.  

Nous mangeons dans de jolies assiettes blanches avec des plats présentés en mode guide gastronomique
A vrai dire, des jolies assiettes blanches types restaurant gastronomique, j'en possède. Je les ai depuis longtemps. Et pour l'anecdote, je les ai depuis l'université et ma vie en chambre d'étudiante. Oui, ça pète la classe d'avoir de jolies assiette à la cité U. Mais en effet, je ne les ai jamais utilisées pour le blog. Va savoir pourquoi! 
Après le reste de ma vaisselle reste basic: ikéa, fly, monoprix, goodies en tout genre, trop de verres de vin, ... Bon rien de bien méchant. Pas mal de torchons pour les photos culinaires. Pour un blogueur cuisine, c'est normal en fait. Comme vous allez dire à une blogueuse beauté qu'elle a trop de rouges à lèvres, les blogueuses culinaires ont trop de torchons, de planches à découper et de vaisselles. Chacun son domaine, chacun ses excès de matériel!

Nous passons tout notre temps libre sur les réseaux
Si on prend mon cas, je suis vraiment loin de ça car je snap presque jamais et je dois poster une photo sur Instagram tous les deux jours. Après, je suis bien plus présente sur Twitter (chacun son réseau!). Mais je vois où veut en venir la question. Et là, je dirais que comme pour beaucoup d'autres questions cela dépend du blogueur. Certains n'exposent rien sur les réseaux sociaux, d'autres font le choix contraire et exposent tout. Ok, encore une fois chacun fait ce qu'il veut. Et bien que cette association déplaise, il y a quand même pour certains une "tendance télé-réalité" avec la sur-exposition sur les réseaux sociaux ou en vlog. Alors oui, l'émission les blogueuses à Ibiza est loin d'être tournée mais on a quand même très souvent le droit à Les blogueuses à Disney. C'est beau, c'est girly, c'est magique! Mais souvent je ne vois pas le rapport avec le blog. 

Effectivement les réseaux sociaux permettent de créer une proximité avec son lectorat mais à partir de quand on sort des limites de nos propres blogs. Est-ce qu'au final, cela apporte vraiment quelque chose de savoir que telle ou telle blogueuse préfère manger du fromage avec ses chips ou des sushis? Pour savoir si son avis est pertinent sur les derniers rouges à lèvres Urban Decay, cela m'apporte rien. Pour m'identifier à elle, peut-être. Mais là on n'est plus du tout dans le sujet du blog, on est dans le quotidien, dans l'intimité de la blogueuse. En fait, pour moi tout cela amène qu'à une seule chose: confondre la blogueuse avec son blog. Le produit qu'on vient chercher n'est plus l'avis de la blogueuse, mais tout simplement cette personne. La blogueuse devient donc un produit à part entière et on vient consommer ce qu'elle fait (tout ce qu'elle fait) sans nous poser de questions.


Les frontières entre le cliché et la réalité sont quelque fois bien minces et souvent une question de points de vue comme le prouve ces deux photos. 


Avant de nommer des personnes pour répondre à ses questions. Je vais revenir sur mes réponses. Toutes les questions d'Aurore ne sont pas des clichés pour moi, ce sont des petites vérités. Mais elles sont loin d'être universelles. En fait, c'est là l'un des problèmes de la blogosphère, l'universalisation d'une chose qui n'est qu'individualité. Une blogueuse ment et on en vient à douter de toutes les autres blogueuses. Une blogueuse manque d'éthique, du coup cela doit être pareil pour toutes les autres. Eh bien, non cela ne fonctionne pas comme ça car derrière les blogs se cachent des tas de personnes avec des sentiments, des éthiques, des envies, des ambitions variés. Il est souvent impossible de faire de vrais comparatifs entre les blogueurs. Il y a bien sûr des tendances comme partout mais après chaque blogueur reste unique.

Dans mes réponses, j'ai peut-être insisté sur le négatif car je ne suis pas une personne qui se ne cache pas devant les choses négatives. En fait, j'ai plutôt besoin de savoir qu'elles existent pour les comprendre, pour ne pas commettre d'erreurs, pour savoir où je vais placer mes propres limites. C'est mon côté analyste qui ressort. Mais n'allez pas pensé que je suis quelqu'un de pessimiste. C'est même plutôt le contraire, je crois toujours qu'on peut faire mieux et pour cela il faut comprendre ce qui ne va pas et admettre qu'on peut faire des erreurs. C'est ce qui me plaît beaucoup dans la blogosphère!  



Les questions
Les blogueuses sont superficielles, narcissiques et futiles
Nous adorons nous [faire] prendre en photo
Bloguer, c’est facile et ça ne prend pas beaucoup de temps
Tous les produits que nous présentons sur nos blogs nous sont offerts par les marques
Nous sommes des vendues
Nous faisons la course aux partenariats
Nous suivons les tendances comme des moutons
Nous sommes toujours bien pomponnées
Bloguer ou raconter sa vie à la terre entière
Entre blogueuses, c’est la guerre, nous sommes des harpies et de grosses jalouses
Nous avons toute une déco de dingue, pinterest-like, digne d’un catalogue Maisons du Monde
Nous mangeons dans de jolies assiettes blanches avec des plats présentés en mode guide gastronomique
Nous passons tout notre temps libre sur les réseaux sociaux à snaper et gramer notre vie
 
 
Je vais taguer Delphine du blog Les Jolis Slims, Marie-France du blog Accro en Droit, Harmony du blog Harmony Lu.
Et vous, quelle est votre vision de tous ces clichés sur la blogosphère?  

3 commentaires

  1. Hello !
    Merci pour ta franchise dans les réponses de ce tag !
    Il est clair que certain préjugés reposent sur des comportements réels que l'on peut parfois rencontrer, mais il ne faut pas jeter la corbeille parce qu'une pomme est un peu pourrie ;) Par contre je ne m'attendais vraiment pas à apprendre que tu reçois parfois des messages de blogueuses débutantes te demandant directement tes contacts ! Tes partenariats tu as travaillé dur pour les avoir, je n'arrive pas à comprendre que l'on puisse oser, ni même avoir l'idée, de faire ce genre de demandes ...
    A bientôt !

    RépondreSupprimer
  2. Très sympa ce tag ! Après j'aurais peut-être des réponses différentes, par exemple ça me dérange pas d'être prise en photo, et au contraire même: j'aime bien ! Même si je ne suis pas toujours très à l'aise, je prends ça comme un jeu :) Tes réponses sont intéressantes en tous cas, j'avais déjà pensé au manque d'éthique de la blogo, mais pas au manque de règle. A quand un manifeste de la bonne blogueuse, un peu comme le pacte autobiographique de certains auteurs ? Il y a une idée à creuser !

    RépondreSupprimer
  3. Tout ce que tu dis dans cet article est tellement vrai !
    Je crois que le préjuger qui m’énerve le plus c'est le coup des photos ! Mais bon ... ça fait parti du jeu :)
    Elodie

    RépondreSupprimer


Merci pour ton joli petit mot! Profite bien ce qu'il y a autour de toi...
♥ ♥ ♥ ♥

© Autour de Cia - Blog Beauté & Lifestyle Bordeaux • Theme by Maira G.