SLIDER

L'exposition La Collection, Institut Culturel Bernard Magrez, Bordeaux

Lieu d'exception 

A l'automne dernier, j'ai enfin découvert un lieu culturel dont je connais l'existence depuis plusieurs années et qui m'intriguait: L'Institut Culturel Bernard Magrez. Ce sont n'est pas inconnu pour les bordelais car on le croise très souvent dans les grandes manifestations locales. Mais peu de personnes savent que ce grand entrepreneur bordelais ne travaille pas que dans le monde du vin et a ouvert il y a quelques années déjà un institut culturel. Situé dans le château Labottière entre le jardin public et les boulevards, l'institut est une porte ouverte sur le monde de l'art contemporain sous toutes ses formes. Visite inspirante garantie!



L'Institut Culturel Bernard Magrez du nom du célèbre entrepreneur bordelais a ouvert ses portes en 2011 avec comme volonté de rendre l'art contemporain accessible. L'Institut soutient de nombreuses manifestations culturelles. Il n'est pas rare que Bernard Magrez partie des mécénats et de voir plusieurs oeuvres d'art prendre aux festivités bordelaises comme La Fête du Vin ou Bordeaux S.O Good. L'Institut aide à la production grâce à une résidence d'artistes. Il contribue également à la diffusion et la démocratisation de l'art contemporain à travers des expositions et des ateliers pédagogiques. 

Excentré du centre ville, on a l'impression d'une vraie coupure quand on passe la porte de l'institut, cela est accentué par le joli jardin à la française comme si nous entrons dans un autre monde, un monde presque onirique qui va nous transporter à travers nos propres émotions. La voiture pimpé au street art est comme une passerelle qui nous invite à passer de ce monde extérieur très classique (façade en pierre de taille, jardin structuré) à celui de l'art contemporain qui pousse les codes et interroge. 


Exposition La Collection


En ce moment, l'Institut vous propose une exposition autour de la collection personnelle de Bernard Magrez, sobrement intitulée La Collection. Une centaine d'oeuvres d'art parmi les quatre cents que possède Bernard Magrez est exposé dans l'Institut. On se ballade parmi les photos, les peintures, les sculptures et les installations sélectionnées aux fils des années par le propriétaire des lieux. 

J'ai été fascinée par la diversité proposée entre grands noms de l'art et artistes émergents (Bernard Buffet, Mircea Cantor, Johan Creten, Wim Delvoye, JR, Claude Lévêque, Steve Mc Curry, Jean-Michel Othoniel, Pierre & Gilles, Joana Vasconcelos, Xavier Veilhan, Yan Pei Ming... ), entre arts traditionnels et street art. 

J'ai longuement hésité pour cet article à faire un résumé de l'exposition à partir de mes connaissances en histoire de l'art. Finalement ce sont les mots même de Bernard Magrez qui m'ont inspiré à vous laisser seulement avec mon ressenti et des photos. Lors de la visite privée pour la presse, avec quelques blogueurs nous avons eu la chance de rencontrer Bernard Magrez et d'assister à une interview. C'était très intéressant. 

Il a expliqué une chose à propos de sa collection qui m'a beaucoup poussé. Sa collection repose énormément sur ses émotions. Pour l'achat d'une oeuvre, il faut que celle-ci lui "parle". Il ne s'intéresse pas à la côté, la notoriété de l'artiste ou d'autres critères fabriqués par le marché de l'art mais à son affect face à l'oeuvre. Il est donc difficile pour lui que le spectateur adhère totalement l'exposition car celle-ci est le reflet de son choix personnels. Cette exposition, c'est comme ci nous étions face aux émotions, aux sentiments de Bernard Magrez. Le spectateur ne peut donc être porté par toutes les oeuvres présentes car chacun individu est différent. Par contre, il est sûr d'une, deux voir trois oeuvres sur toutes celles présentées vont plus nous toucher, nous parler. Et c'est là que tout l'intérêt de cette exposition très éclectique.  Pour lui, si une ou deux oeuvres de sa collection vous touche, la mission d'accès à l'art contemporain de l'institut sera réussi.

C'est une exposition qui joue plus avec nos sentiments que notre cerveau. En déambulant de pièces en pièces, on regarde, on écoute nos sensations, nos réactions et finalement on s'intéresse.

J'ai visité l'exposition deux fois avec des personnes différentes à chaque fois et personne ne s'est arrêté sur les mêmes oeuvres. Celle qui me fascinait n'a pas vraiment convaincu M.Cia, lui s'est arrêté sur d'autres oeuvres. Des pièces sur lesquelles j'étais passées plus rapidement. Peu importe j'ai une grandeculture artistique (car je vous rappelle que je suis historienne de l'art de formation et scientifique de conservation pour le patrimoine de métier), tout le monde peut trouver son compte parmi La Collection, être sensible à l'art et aimer cette parenthèse culturelle. 

L'art contemporain a souvent cette image d'art incompréhensible, inaccessible et élitiste. En mettant en avant nos émotions, l'art devient plus accessible.

Exposition La Collection jusqu'au 14 février 




Château Labottière, 16 rue Tivoli, 
33000 Bordeaux 

ouvert du mercredi au dimanche: 13h-18h
nocture le mardi: 16h-21h

tarif normal: 8€ / tarif réduit: 6€

Connaissez-vous l'Institut Culturel Bernard Magrez? Aimez-vous l'art contemporain?

Aucun commentaire

Enregistrer un commentaire


Merci pour ton joli petit mot! Profite bien ce qu'il y a autour de toi...
♥ ♥ ♥ ♥

© Autour de Cia - Blog Beauté & Lifestyle Bordeaux • Theme by Maira G.