SLIDER

Les blogs et les partenariats (l'enquête de vous à moi)

Dites-moi tout!

Ah les partenariats, quelque soit la taille de nos blogs, nous serons confortés à ce sujet, que vous le vouliez ou non d'ailleurs. On dit souvent que ce sujet des partenariats est tabou dans la blogosphère. Je ne pense pas qu'en fait cela soit vraiment le cas. Cela dépend de la blogosphère en question, et là il semblerait que ça soit plus tabou chez les blogueurs mode ou beauté que chez les blogueurs voyage par exemple. En effet, une récente enquête avait montré que 75% de cette catégorie de blogueurs réalisaient des partenariats. Pour moi, cette différence de situation s'expliquent parce que ce sujet qui intéresse tout le monde, on en parle sans en parler. Tout ce mystère autour des partenariats finit par engendrer des questions, de l'attraction, des envies, de la frustration et des comportements malsains.

Au sujet des partenariats et des blogs, on voit souvent passer des articles qui expliquent comment tel ou tel blogueur a été pris pour un panneau publicitaire par une marque, ou des articles qui expliquent en quoi les partenariats sont la preuves du manque d'authenticité des blogueurs. C'est là qu'on se rend compte que les avis sont bien tranchés comme s'il existait seulement deux camps: les pro et les anti. En fait c'est bien plus complexe et étagé! 

Le manque d'information

Mais entre les anti-partenariats qui voient le mal partout et les pro-partenariats qui voient ça comme une opportunité génialissime ou même un gagne pain, il y a beaucoup d'expositions de points de vues pour peu d'informations concrètes. Et c'est justement ça qui manque, ce qui fait défaut au sujet pour faire avancer le débat.
Il y a très peu d'articles qui parlent de partenariats qui sont réellement transparents. Il est encore plus rare de voir des blogueurs révéler comment ils réalisent des partenariats, ce qu'ils reçoivent, ... Si on avait des informations claires au sujet des partenariats et des blogs peut-être que cela dédramatiserait le situation. Bien sûr que quand on ne sait pas, on veut savoir, ... 

Malheureusement, je suis aujourd'hui incapable de vous communiquer des chiffres, des données bien concrètes. C'est donc pourquoi avec votre aide en remplissant le petit questionnaire en fin d'article, nous allons réussir à en savoir un peu plus sur cette épineuse question des partenariats. 
Comme lors de la dernière enquête bloguing que nous avons fait, après le traitement de vos réponses, je ferais une infographie et nous redébatterons de ce sujet des partenariats et des blogs mais cette fois-ci avec des données concrètes.

En attendant, je vais vous livrer mon ressenti face à ce sujet de la blogosphère.

Alors que la précédente enquête que nous avons fait en commun, l'influence des blogs beauté sur nos achats, ne concernait absolument pas les partenariats. Vous avez été beaucoup à m'en parler dans la question libre, car effectivement personne n'est dupe de la situation: les blogs sont le parfait terrain pour le marketing et la publicité car cela les fait passer en douceur, l'effet "bonne copine", "recommandation entres amis". A ce jeu là, tout le monde l'a compris aussi bien les marques, les blogueurs que les lecteurs. Les partenariats sont donc une réalité dans le monde du bloguing. C'est un fait qu'il faut aujourd'hui accepter.

Beaucoup ont intégré cette réalité, alors pourquoi au final ne pas en tirer partie. Il est aujourd'hui possible de réaliser des partenariats gagnant-gagnant entre blogueurs et marques.
Bah, oui pourquoi pas mais jusqu'à quel point. Et c'est justement le degré qui change tout dans ce débat des partenariats. 

Sur mon blog

Moi-même pour mon blog Autour de Cia, j'ai accepté des partenariats sans jamais vous le cacher.
Depuis le début du blog j'ai reçu des offres tantôt intéressantes, tantôt farfelues comme une offre pour des pneus de voitures, des boxer masculins, des t-shirts, des tableaux photos. On m'a aussi proposé de faire la publicité pour de nombreux sites internets... Sur une centaine de propositions, je n'en ai accepté finalement que 3 (The Beautyst, Stimul un site de coaching sportif pour reprendre le sport, et RevelEssence)

Mon ratio d'acceptation est relativement bas pour plusieurs raisons:
- je n'accepte que les partenariats qui rentrent dans ma ligne éditoriale
- qui peuvent m'apporte un plus personnellement  
- j'accepte si j'en ai l'utilité au moment de la demande
- j'accorde une importance primordiale à la prise de contact 
- j'aime quand la proposition est gagnante-gagnante, équilibrée entre les deux parties
- et je ne souhaite pas cumuler les partenariats

La complexité 

Au sein de la blogosphère, nous avons dit au début de l'article qu'il y a souvent deux types de points de vues qui s'opposent: ceux qui sont pour les partenariats et ceux qui sont catégoriquement contre.

Il y a aussi différents types de comportements:
- ceux qui acceptent tous les partenariats
- ceux qui choisissent leurs partenariats dans leur ligne éditoriale
- ceux qui ont ouvert un blog pour faire des partenariats
- ceux qui refusent tous les partenariats

Mais ça ne s'arrête pas là, car il existe différents niveaux de partenariats selon la rémunération:
- les partenariats basiques, écrire un article contre un produit, une invitation à un événements
- puis il existe ce que l'on appelle les articles sponsorisés, les partenariats monétisés, ce sont des articles écrits contre une somme d'argent

Bref, il y a des niveaux pour tous, et c'est bien ce qui rend la chose si compliquée et si sensible.  Chacun a son idée, son ressenti face à ça. Comme on est tous différents, notre niveau de ce qui est acceptable n'est pas le même.


Le fond du problème : la sincérité

En quoi, est-ce problématique d'accepter un partenariat? A cette question, on peut vous répondre tout ou rien, vous dire que c'est bien ou que c'est mal. Est-ce perdre son intégrité que faire un partenariat? Encore une fois, il est très difficile de répondre à cette question de façon très affirmée. 
La complexité réside dans l'essence de la blogosphère: la diversité Chaque blog est unique, chaque blogueur est unique, chaque situation est différente. Ce que vous allez juger comme négatif ne le sera peut-être pas par votre voisin. Chacun analyse les différentes situations avec ses propres valeurs. 

Mais qu'est-ce qui dérange au juste alors?  le manque authenticité, souvent généré par des dérives! C'est encore et toujours la même chanson, le même refrain. Concernant les blogs, ce sont souvent ces deux critères qui cristallisent un débat: les partenariats, la monétisation, les statistiques, ... Tout ça est toujours plombé par c'est deux notions que sont les dérives et le manque d'authenticité.

Le lecteur vient lire des blogs surtout pour la relation de proximité qu'il peut avoir avec le blogueur, cette fameuse impression de recommandation entre amis, l'effet "bonne copine". Comme avec nos amis, on veut la vérité, on veut des avis sincères.

La vue de la mention partenariat peut donc faire peur ou interroger sur la sincérité de l'avis. On se demande si l'article n'a pas été acheté ou orienté. C'est encore pire quand il n'y a pas de mention du partenariats car on voit ça comme une rupture de confiance. C'est un peu comme si un ami était en train de nous embobiner ou  même nous mentir, et personne n'aime ça! Et à ce jeu de la sincérité, de l'authenticité, il est très difficile de démêler le vrai du faux.

Quand on est blogueur, on a tous des mauvais exemples qui nous viennent en tête. On connaît tous au moins un blog d'un personne qui ne blogue pas par plaisir mais pour obtenir des produits gratuits. D'ailleurs, c'est une réflexion qui revient souvent chez les non-blogueurs. Qui n'a jamais entendu la question " ah bon, tu reçois des produits gratuitement ou tu fais si grâce à ton blog, alors moi aussi je vais le faire"  ou "comment faire pour obtenir des produits gratuits avec son blog?".

Mais jusqu'où les gens sont capables d'aller pour obtenir des produits gratuits? Très loin et personnellement, je trouve ça navrant.  
Accepter n'importe quoi car c'est gratuit ou payé. N'écrire que quand on a un partenariat tous les 3 mois. Mais certains blogueurs vont jusqu'à court-circuiter les agences de communication auxquels ils appartiennent juste pour aller demander un produit gratuit. Pour moi, ceci n'est pas ce l'idée que je me fait d'un bon partenariat. C'est l'image du morfale qui me vient en tête et plus précisément, du morfale de buffet ou de vernissage. Quand on fait des vernissages d'exposition comme moi de part mon métier, il y a souvent un petit buffet offert et comme c'est gratuit, il y a toujours des gens qui ne sont là que pour se rincer gratuitement. En général, ce sont les personnes qui se placent le plus près du buffet le temps du discours d'inauguration, qui le squatte alors qu'ils ont déjà deux verres dans une main et quatre mini-fours dans l'autre. Dans mon domaine d'activité, on appelle des rapias culturels. Je pense que vous voyez de quoi je parle! Et bien dans le monde des blogs, ce genre de personnes existent également car en fait elles sévissent dans tous les domaines de la vies.

Cela donne vraiment une mauvaise image, et c'est ce qui ébranle la sincérité de tous les blogueurs et fait que le partenariats peuvent être mal perçus. Face à ce type de comportement qui est visible sur la blogosphère, je comprends très le malaise engendré et les interrogations sur le manque d'authenticité des blogueurs.  Ce que les uns font peut nuire à tous les autres.

 
*****

Mais chacun à son propre avis au sujet des partenariats et des blogs, et justement c'est ce qui est intéressant et permettra d'y voir un peu plus clair. C'est pourquoi je vous propose de réponde  au questionnaire suivant pour savoir ce qu'il en est pour vous.

Il vous faudra environ 5minutes pour répondre à ce questionnaire. Merci beaucoup pour votre aide à démêler ce sujet des partenariats et des blogs. Pour la dernière enquête, vous avez été 191 personnes à répondre, essayons cette fois-ci d'augmenter ce nombre. 





Lien de  partage de l'enquête: bit.ly/1FbRHGW

Pour m'aider dans cette enquête, si elle vous intéresse, je vous invite à partager cet article ou le lien de partage du questionnaire sur vos réseaux sociaux. Plus il y aura de participants, plus nous aurons des représentations intéressantes pour répondre à ce sujet sensible des partenariats de blogs.


Et vous, que pensez-vous des partenariats sur les blogs?

11 commentaires

  1. Ton article est très intéressant, on pose souvent des questions sur le sujet sans avoir de réponses concrètes. Je pense que ce qui pose problème ce n'est pas les partenariats mais l'achat d'image, car quand une marque rémunère un blogueur ou un youtubeur elle achète son image et par la même occasion sa communauté d'abonnés pour faire la promotion d'un produit et là aucun sens critique, aucun avis sincère car personne ne rémunérera quelqu'un pour entendre dire que son produit est bof et c'est ça le souci. Et on se retrouve alors avec le même système que sur d'autres médias comme la TV ou la radio, alors que l'essence même des blogs et de youtube est contraire à ce système. C'est dommage de voir les marques prendre le contrôle de ces canaux de diffusion et surtout c'est aux blogueurs et youtubeurs de donner les règles et non l'inverse :) La confiance est au centre de tout et comment arriver à faire confiance quand on voit ce genre de vidéos ou articles sponsorisés avec un script écrit et accepté par la blogueuse ou la youtubeuse :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est ce que je pense aussi, l'achat d'image qui perturbe car le lecteur a l'impression de sortir du contexte de confiance "bonne copine" des blogs, et pense basculer vers la publicité, presse traditionnelle.

      Supprimer
    2. Et le lecteur a raison, il en sort complètement car dans ce cas là on fait passer les besoins et les exigences de la marque avant tout et c'est normal vu que c'est elle qui rémunère. Les marques devraient laisser libre les créateurs de contenu car c'est aussi ça qui dérange, on sent que c'est "faux" quand il y a un script que tous les articles disent la même chose et ont le même scénario, ce qui est dommage finalement car l’intérêt des créateurs de contenu en dehors de leur popularité c'est leur créativité :)

      Supprimer
  2. Je trouve que c'est une bonne idée de faire passer un questionnaire, j'ai hâte de voir le résultat sous forme d'infographie, ce sera très instructif :)

    RépondreSupprimer
  3. Très intéressant ton article, j'ai d'ailleurs répondu au questionnaire !
    Deltreylicious

    RépondreSupprimer
  4. Salut Cécilia,

    Je suis vraiment contente que tu te sois engagée dans cette nouvelle analyse ! J'aime beaucoup le principe et c'est le sujet qui me plaisait le plus !
    Malheureusement je trouve que certaines de tes questions sont trop fermées et par exemple pour la question "quelle formulation te dérange", aucune ne me dérangeait et j'ai quand même dû en cocher une !
    Alors pour ma part, je viens t'en dire plus en commentaire ! Donc moi j'ai déjà contacté certaines marques que j'avais vraiment de tester, j'ai eu des oui et des non. Mais depuis de nombreux mois je ne contacte plus personne car je reçois pas mal de demande de partenariats et notamment de très jolies demandes que j’accepte ! Mes critères de sélection sont : le rapport avec le monde de la beauté, ou les sujets que j'ai déjà pu aborder sur le blog, et mon attrait pour le produit ou la marque, je ne veux pas accepter des choses que je suis certaines de détester ou ne pas utiliser ! Jusque là je n'ai eu que très peu de demandes mal ciblées ! Je trouve que c'est vraiment un super moyen de découvrir des marques, des produits et de faire vivre son blog sans se ruiner ! Bref voilà voilà !

    Tendresse et baisers sucrés

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le questionnaire a été dur à créer car c'est un sujet difficile. Il n'était pas évident de construire les questions et celle-ci doivent pouvoir correspondre au plus grand nombre. Je ne trouve pas le questionnaire fermé, mais je vais allée voir ce que je peux faire pour l'adapter. Après, il faut aussi faire attention à ce que vous répondez car par exemple, vous ne pouvez pas répondre faire des partenariats à une question et ensuite me dire que vous n'en faites jamais sur mon blog. Ou que je voulais toujours savoir quand il s'agit d'un partenariat et ne pas être dérangée par les phrases ambiguës qui sous-entendent un partenariat sans le mentionner. Il y a des contractions de vos réponses. Cela va être difficile à analyser.
      Mais les questions basics sont les plus intéressantes et là où les gens répondent sans problème, cela sera intéressant.

      Supprimer
  5. Je trouve le sujet vraiment très intéressant, j'ai d'ailleurs répondu à ton enquête. j'ai hâte de lire les résultats.

    RépondreSupprimer
  6. Article très intéressant, j'ai répondu à ton questionnaire.

    RépondreSupprimer
  7. Comme tu dis si bien dans ton article, ce qui me dérange dans les partenariats, c'est le manque d'authenticité de certaines qui du coup s'étend aux autres. Quand je cherche une revue sur une crème hydratante par exemple, et que je tombe sur un blog, mon premier réflexe n'est pas de lire l'article, mais de regarder un peu partout pour voir des traces de partenariats, de copier sur google les premiers mots d'une description pour voir s'il ne s'agit pas d'une revue de presse copiée/collée, etc. Je n'arrive plus à croire en l'authenticité de la personne que je lis et c'est grave.
    Je n'aurais rien contre les partenariats en soi si la sincérité et la spontanéité de certaines blogueuses ne s'en ressentait pas. Je suis sûre que certaines blogueuses restent honnêtes malgré les partenariats mais le souci, c'est qu'elles se prennent de plein fouet les conséquences de celles qui, elles, ne le sont pas.

    RépondreSupprimer
  8. Merci pour ton honnêteté et cet article très intéressant sur les partenariats, sujet souvent tabou...

    J'hésite justement à rendre mes statistiques publiques et créer un espace dédié aux partenariats...

    Je pense que c'est une question de choix et je rejoins ton état d'esprit de privilégier la qualité à la quantité. Je préfère 1 ou 2 partenaires bien choisis, que d'accepter le tout venant. C'est contre productif sur le long terme à mon avis.

    Bon, je poursuis ma réflexion :)

    RépondreSupprimer


Merci pour ton joli petit mot! Profite bien ce qu'il y a autour de toi...
♥ ♥ ♥ ♥

© Autour de Cia • Theme by Maira G.