SLIDER

Je suis Narsissist...pour un teint parfait!

Mon teint, ce défaut

Je suis d'une banalité affligeante concernant mon teint. Comme toute les femmes, mon teint est le plus misérable du monde et rien ne lui convient. Bref, comme beaucoup je trouve mon teint pas tip top. Mais vous savez quoi! J'ai appris à vivre avec et je l'assume même car je peux tout à fait sortir sans fond de teint... Pour les autres jours, j'aime juste l'unifier.

Le grand écart est l'image qui représente le mieux moins teint - réaliste et non flatteuse.

Mont teint est capricieusement mixte et très évolutif sur le sujet. La zone difficile à charger chez moi n'est pas l'habituelle zone T. Non que n'est ni, ça serait trop simple. Mon petit capricieux de teint a décidé tout seul et sans mon consentement que la zone T serait plutôt chez moi une zone en forme de croix de Lorraine - incluant front, nez, joues, menton. Bah oui que voulez-vous mon teint à l'air très branché secret d'Histoire. En gros les seuls points non sensibles de mon visage se résument à mes tempes. Au moins, c'est déjà ça de gagner!

Tantôt la fameuse zone est grasse, tantôt elle est sèche...mais elle peut aussi être les deux simultanément. Je me réveille sans vraiment savoir ce que je vais trouver: une peau déshydratée, une peau à imperfection ou les deux mon capitaine!

Mon teint est à la fois très clair mais aussi rouge de tiraillement. Encore une fois pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué! On vous répète à longueur d'articles beauté de faire très attention à ne pas avoir de démarcation de couleur entre votre visage et votre cou. Eh bien, chez moi j'ai une démarcation naturelle entre la carnation clair rougeâtre de mon visage et la carnation archi-clair de mon cou.  Ah oui la bonne blague!

Mais j'assume

A chaque fois que je vais chercher conseil pour un fond de teint la vendeuse me demande si j'avais remarqué que j'avais une tendance rougeâtre et elle veut toujours me vendre un produit ultra couvrant pour y pallier.
Mais voilà la chose... J'ai bien sûr pas attendue une vendeuse de parfumerie pour remarquer que j'étais rougeâtre. Aussi surprenant que ça puisse paraître pour certains, j'ai appris à vivre avec. C'est mon teint, c'est mon quotidien. Si je n'en suis pas tellement fan, je n'en suis pas non plus horrifiée au point de vouloir le cacher sous une couche de plâtre. 

Je préfère donc des produits qui me permettent d’unifier le tout sans pour autant camoufler mon côté rosé. J'en joue même car je peux souvent me passer de blush car je suis naturellement blushée si je puis dire. On peut trouver de la praticité partout!

Avec la déferlante des BB crèmes, je me suis tournée pendant près 1 an et demi vers ce type de produits. 

J'ai aussi été aidé par un élément plus inattendu que je fuis normalement: le soleil. 
J'ai vécu pendant un an en Italie où soleil il y a à foison. Tu as beau te protéger, le soleil est là et partout; et quand on vit dehors à l'italienne on ne peut y échapper. De fait, ma couleur de peau était légèrement plus foncée et moins rouge - question de contrastes moins importants. 
Je dis bien légèrement car pour beaucoup de mes collègues mon bronzage était inexistant mais je vous rassure il était bien là et durant 8 mois car l'été commence dès le mois d'avril. C'était certes subtile mais très utile. De un, ça cachait un peu mieux mes rougeurs, de deux il était plus facile de trouver un produit se rapprochant de ma carnation, et de trois j'avais moins de réflexions ridicule "t'es blanche, t'es malade?".

Mais voilà, mon aventure Dolce Vita s'est terminée quand j'ai eu fini de remplir mon contrat et je suis rentrée en France où j'ai tout de suite blanchie et retrouvée mes rougeurs - une question de contrastes plus importants.
Les produits que j'utilisais et appréciais tant en Italie ont fait virer mon teint à la carotte géante. Un tout petit changement est la machine s'enraille. Et retour à la casse départ...

A la recherche du teint perdu

J'assume mieux mon teint rose que carotte mais je suis quand même partie à la recherche d'un produit qui me permettrait d'harmoniser un peu le tout. Oh miracle quand je suis tombée sur une conseillère compréhensive de chez Nars qui a tenu compte du fait que je ne cherchais pas à me camoufler comme si je partais en guerre.
Elle m'a fait essayé un de ses produits - bien sûr -  le Fond de Teint Illuminateur Transparent teint Mont-Blanc - la deuxième couleur la plus clair de la marque avec des légers sous-tons roses. Oui autant unifier le rose de mon visage avec du rose!


Elle l'a d'abord appliqué sur un seul côté de mon visage pour que je me rende compte de fini: une couvrance légère à moyenne et surtout un fini naturel et extrêmement lumineux. Convaincue, j'ai eu droit à l'application sur la seconde partie de mon visage sinon ça aurait été un peu bizarre. Et en petit bonus, j'ai même été contourée, blushée et enluminée. Que demander de plus?

Je n'ai pas craqué précipitamment puisque je suis sortie du magasin sans le dit fond de teint en question. Pourquoi? Déjà, je voulais me rendre compte de l'effet à la lumière du jour et non sous les néons trafiqués de Séphora, et puis je voulais aussi savoir si ma peau supporterait le produit. 

Acheter un fond de teint est un investissement, il est donc important de pouvoir tester sa couleur, sa tenue et sa compatibilité avant d'acheter.


Pour moi aucun soucis, j'ai donc décidé d'investir dans ce produit sûre de moi. Ma peau est donc aujourd'hui toujours rose mais unifiée.
Afin de parfaire le tout - pendant qu'on y est et qu'on dispose d'un bon de réduction, j'ai investi dans la palette Narsissist pour les joues. Non, je n'ai pas peur de mettre mes joues en valeur malgré mon coté rosé. Tout est une question d'unité et de dosage.
C'est un produit très complet avec les références de Nars pour le visage: enlumineur Devotee, blush Orgasm, poudre bronzante Laguna et un pinceau made in China (le bémol). 
C'est LA palette idéale pour sublimer sobrement ces joues sans investir dans un tas de produits et avec un rapport beau qualité-quantité-prix. 40€ est encore une investissement mais beaucoup moindre si l'on achète chaque produit séparément. 

L'objet palette est aussi quelque chose qui me séduit beaucoup, pour des questions économique certes mais surtout pour la praticité du produit. Moi qui voyage énormément et qui doit souvent composer des trousses de produits au minima, je me tourne beaucoup plus vers les kits ou les palettes. 


Et pour tout avouer, pendant qu'on y était, j'ai aussi pris la palette Narsissist pour les yeux pour les mêmes raisons économico-pratico-qualitatif du produit.  
Une vraie merveille difficile à se procurer...




Et vous, quels sont vos produits pour le teint? Et surtout, quel est votre rapport avec votre teint?









2 commentaires

  1. Vive le soleil !!!! J'adore le soleil et je te comprends, même si beaucoup de personnes sont contre en se protégeant avec des crèmes +100 mais voilà moi c'est ce qui me rend ma peau la plus naturelle possible et je remercie le soleil pour ça. En été, mes tiroirs make up ne sont quasiment jamais ouvert et celui du fdt encore moins. J'arrive à vivre sans ! Mais en hiver, c'est l'horreur, mes joues sont rouge et j'ai du mal à me montrer au naturel surtout avec le teint cadavre qui va en dessous, je joue aussi de fdt, bronzer, blush (mais très léger) et d'enlumineur ! Les produits que tu as choisi sont vraiment très joli, je vais essayer de ne pas dégoter ma carte bancaire pour le bien de tous :-)
    Super article et surtout très complet.
    Gros bisous et à bientôt

    noir-zouilles.blogspot.be

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour ce message.
      Je te comprends, en été mon tiroir à maquillage est moins souvent sollicité et s'en est pas plus mal.

      Je vois que tu as un .be, alors je ne pense pas me tromper en disant que tu es Belge. J'ai travaillé pendant deux 2 ans à Bruxelles et pas mal de choses de la Belgique me manquent!

      Bises et à bientôt

      Supprimer


Merci pour ton joli petit mot! Profite bien ce qu'il y a autour de toi...
♥ ♥ ♥ ♥

© Autour de Cia • Theme by Maira G.