Le blog comme dans la vie 

Il y a quelques jours, j'ai constaté que je n'avais pas acheté un produit à maquillage depuis depuis février. Très exactement depuis que mon amie Marion du blog Les Escapades de petit Marion et moi cherchions des crayons pour les lèvres. Nous avons fait notre achat chez Kiko pendant les soldes d'hiver et depuis je n'ai rien acheté.

Quoi t'as rien acheté? Mais comment tu fais? T'es pas une vraie blogueuse beauté? T'es en No buy? T'es radine ou t'es pauvre? Ce ne sont qu'une partie des phrases que j'ai entendu depuis. Je vais y répondre aujourd'hui dans cet article.

T'es en No buy?

Non je ne suis pas en no-buy. Pour ceux qui ne savent pas à quoi correspond un no buy (ne pas acheter en anglais): c'est une période où vous décidez de ne rien acheter. Souvent vous voyez des blogueuses dire qu'elles sont en no buy car elles ont trop acheté. J'avoue que c'est un truc que je n'ai jamais vraiment compris car pour moi ce genre d'interdit génère toujours de la frustration. Et il n'est pas rare de voir sur les réseaux sociaux que les gens ont caqué et acheté un petit quelque chose. Et puis je sais aussi qu'en période de difficulté, il est de temps en temps réconfortant de pouvoir acheter ne serait-ce un petit truc. L'achat plaisir, aussi petit et peu couteux qu'il soit, est très important même en période de disette. C'est un peu le truc qui vous sort de votre routine de privation. Voilà pourquoi pour moi le No buy ne fonctionne presque jamais. 

En ce moment, mes dépenses plaisirs sont mes voyages et non le maquillage: mon weekend au ski ou mon séjour en Espagne pour l'anniversaire d'une amie.

Je ne suis absolument pas en no-buy maquillage. En fait, cela s'est fait comme ça sans que je le décide, je ne me suis  pas rendue compte que je n'avais pas acheté depuis des semaines. Cela est arrivé naturellement pour plusieurs raisons. 
 

Mais comment tu fais?

Déjà, je n'avais besoin de rien bien que beaucoup de produits m'attirent au premier coup d'oeil. Oui je continue de baver devant les nouveautés (les palettes, les fards Makeup Geek - la tentation vient de la copine Accro en Droit, les blushs,...). Pourtant quand je réfléchis, la conclusion est toujours la même: je n'en ai pas l'utilité, j'ai déjà des produits similaires.

Cette année, j'ai décidé de me plonger dans mes tiroirs, de présenter et utiliser les produits que je possède déjà. En effet, je me suis rendue compte que j'avais beaucoup de produits qui étaient en attente de photos et de revues sur le blog. Alors depuis début janvier, je m'attèle à présenter tout ça (et il m'en reste, c'est pour dire!). Oui, à quoi cela sert d'acheter pour empiler. Quand j'achète un produit, c'est rarement sur un coup de tête, c'est parce mon achat est réfléchi. Chacun de mes achats à son utilité pour moi, j'ai donc décidé  les utiliser au mieux.

Avec cette volonté de redécouverte, je regarde aussi très souvent dans mon rangement maquillage pour exploiter des produits que je vous déjà présenter: refaire un maquillage, voir si mon avis à changer, ... Depuis que je me force à revoir mes produits, cela m'a permis de constater tout ce que je possédais déjà et le potentiel de cette collection de maquillage. Avec 19 palettes de fards à paupières et 27 blush, j'ai de quoi réaliser une décennie de maquillages - bon peut-être pas mais quand même, il y a de quoi faire beaucoup de tutoriels. En matière de maquillage, on peut toujours faire du neuf avec du vieux!

Tiens venons en aux tutoriels. Après avoir analysé mon blog, j'ai constaté que c'était quelque chose que j'adorai créer et que je voulais accentuer sur le blog. Faire des maquillages, des tutoriels me permet d'utiliser ma collection de maquillage et de progresser en technique. Les idées sont là, mais j'aimerais beaucoup améliorer les techniques de maquillage, pour cela une solution: m'exercer. De plus, cela me permet d'utiliser mes produits car je ne suis pas du genre à me dire j'achète une palette, je vous fais deux ou trois makeup et puis je passe à autre sans y revenir. Non dans la vie, j'utilise encore mes palettes achetée il y a deux ans. Vous voyez encore passer la Rio Rio de Sleek sur le blog ou la Everything Nice de Too Faced car je les utilise encore. Je souhaite que mon blog reflète ma façon de consommer le maquillage, c'est pourquoi je vous parle et reparle de produits que vous avez déjà vu ici. 


Puis je ne vais pas le cacher, j'ai reçu beaucoup de propositions de tests de produits et de collaborations depuis début 2016. Beaucoup de belles propositions comme tester des box beauté, des routines, des produits pour le bain, du maquillage, ... Alors j'ai pris mon rôle au sérieux et je vous présente cela en article ou en vidéo. Obligatoirement quand tu reçois un produit, tu es moins tentée d'acheter. Je ne vais pas acheter de crème pour le corps alors que j'en ai 3 à tester ou de crème hydratante alors que je viens d'en recevoir une.
C'est vrai que mon blog m'a beaucoup apporté ces derniers temps au niveau des opportunités (de jolies choses comme des tests mais aussi pouvoir écrire en dehors du blog).

Mais t'es pas une vraie blogueuse beauté? T'es radine?

Alors tout naturellement, j'ai fait moins d'achat jusqu'à ne plus en faire du tout sans que cela me gène, sans m'en rendre compte. Je n'ai absolument pas ressenti de manque, je possède déjà tant de choses qui me satisfont. C'est sûrement une autre raison, comme mes produits me conviennent, je ne suis pas tentée d'aller voir avoir et d'acheter autre chose.

Tout ça ne fait pas que je ne suis pas une blogueuse beauté à part entière. Bloguer sur la beauté, ce n'est pas simplement faire un catalogue des dernières nouveautés. Pour moi, c'est être moi-même et montrer comment j'utilise mes produits et ce que j'en pense. Pour cela, vous n'avez pas besoin d'un budget pharamineux. Je ne culpabilise jamais de ne pas pouvoir m'acheter tous les trucs que je vois passer sur les autres blogs. On n'a certainement pas le même budget entre blogueuses, mais ni les mêmes besoins ou les mêmes envies. Du coup, cette diversité me convient très bien.

C'est pour ça que je ne comprends pas les gens qui parlent de vraies ou fausses blogueuses beauté. Ce genre d'affirmation est ridicule car justement la force des blogs est qu'aucun se ressemble car nous sommes toutes différentes que ce soit dans nos personnalités, nos envies et nos achats.


Est-ce que cela veut dire que je vais continuer à ne plus acheter. Non, je ferais un achat beauté quand j'en ressentirai le besoin. Si je peux acheter du Kat Von D en Espagne, je sauterais sur l'occasion, je reste une personne intéressée par la beauté et la découverte de marque. Chacun fait ce qu'il veut avec son argent, chacun genre son budget comme il l'entend. Dans un mois, je pourrais très bien claquer tout mon fric en maquillage ou alors ne rien acheter, ce ne sont pas mes dépenses qui me définissent comme blogueuse beauté.

Et vous, quel est vôtre rapport à vos achats maquillages? En faites-vous beaucoup ou non? Avez-vous déjà eut des périodes où vous avez peu acheté?