Jeux de mots pour mon indécision 

Que vous lisez régulièrement mon blog ou que vous le parcourez rapidement, vous avez vu que je présente tous types de produits, qu'ils soient certifiés biologiques ou non, fabriqués en France ou non, issus des matières naturelles ou non ... On pourrait continuer longtemps à ce petit jeu, car je n'ai pas encore tranchée sur ma position.

C'est pourquoi je pense être un peu bipolaire - ou bio-polaire - de la cosmétique. Tantôt j'utilise des produits "sains" - vraiment entre guillemets - et tantôt j'utilise des produits clairement pétrochimiques. Pour stigmatiser, c'est tantôt le bon produit contre le méchant produit. C'est le petit David biologique des champs contre le Goliath de la grande et mauvaise industrie. Évidemment c'est une caricature. On ne peut résume le clivage de la cosmétique ainsi. 

Mais alors quelle est ma position là-dedans et quel est mon ressenti. 

Au regard de mon espace de rangement beauté, mes soins sont plus souvent certifié biologiques que mon maquillage. Il semble plus facile de sauter le pas de l'achat bio par les soins. Pourquoi? Peut-être parce que ce sont eux qui touchent la peau en premier. Ok, genre je pense que mon soin bio agit comme une couche protectrice saine. Mais là après je rajoute du maquillage qui lui n'est que très rarement biologique et/ ou issus de matières premières naturelles. 
C'est à plus rien y comprendre et où est la logique du truc? Certaines personnes penseront que mon attitude est une hérésie, que je ne comprends rien ou que cela ne sert à rien. C'est un peu l'image du bobo écolo qui tris ses déchets, va à la brocante et composte dans sur son balcon alors qu'il roule en 4x4.

Je ne suis pas sûre. Ma réponse est plus complexe. Est-ce que cela veut dire que je suis une personne égoïste qui ne comprend pas les enjeux sociétales du moment, qui souhaite se détruire elle-même et la planète aussi à coup de cosmétiques chimiques. Une personne inconsciente de ce qu'elle fait, qui ne réfléchi pas correctement à son bien-être et à celui des autres. Bref, une personne qui se trompe sur toute la ligne. Oui, il y a toute ces réflexions dans mon pot de crème issue de la pétrochimie. Insoupçonné Nan!?

Je comprends les bienfaits au bio, je respecte les avis sur le retour au naturel, je suis attirée par les expériences fait maison. Mais je reste également attirée par certains produits, certaines marques qui n'entrent aucunement dans les critères du biologique. 

1. Certainement parce que aujourd'hui, j'en ai envie et que je peux me les offrir. 

2. Aussi parce que ce sont ces marques que je connais le plus, donc je sais ce que je vais acheter. Parce que beaucoup de marques que l'on peut trouver chez Sephora - où voyez de quoi je veux parler - constituent souvent un achat plaisir. Quel petit bonheur de passer à la caisse avec et ensuite d'ouvrir le produit chez soi. J'ai un grand sourire au moment où je rentre chez moi et que je ressors mon produit pour le regarder, pour l'utiliser. Mon copain lui ne comprend pas très bien, mais je pense que vous savez de quel moment je parle.

Les produits biologiques ou naturels pour le maquillage ne constitue pas encore un achat plaisir pour moi, ils sont plutôt dans la case il faut que tu penses autrement, à ta santé et à l’environnement. C'est un achat réfléchi, peut-être trop qui enlève une petite part de spontanéité et de magie. Spontanéité parce que pour le moment je n'y connais pas grande chose en cosmétique bio alors je passe un temps fou à tout regarder, tout analyser; Magie parce que  les marques de luxe et professionnelle me font rêver depuis longtemps - ah le marketing à coup de grandes publicité féerique!
Le biologique ou le naturel , c'est l'achat raisonné et rassurant.

3. On en vient à ça le passage au tout bio, tout naturel doit s'accompagner d'un changement d'état d'esprit. On ne doit pas se sentir forcer. Pour le moment, même si je migre de plus en plus ma réflexion avant achat ressemble à une dissertation de philo sur la conscience de ces actes. Je n'y trouve pas le même plaisir qu'avec un produit plus "traditionnel", habituel.  Bizarrement le naturel n'apparaît pas comme une démarche naturelle.

Mais ma réflexion autour de la cosmétique change petit à petit, surtout qu'elle est beaucoup changé dans d'autres domaines. Je pense que le changement d'état d'esprit doit être global. Pourquoi se mettre à la cosmétique naturelle et continuer à manger et porter tout et n'importe quoi.
Pour mes vêtements, je dois avouer que je ne fais vraiment pas attention. Mais côté cuisine, c'est complétement différent. Je fais extrêmement attention. Et je suis plus attirée par les initiatives locales et fermières que par le bio à tout prix.

Je dirais que je penche plus pour le côté local, "Made in Gironde" ou "Made in France". C'est peut-être là la porte d'entrée de mon changement d'état d'esprit, de mon changement  de consommation. 

La cosmétique locale comme solution? Non parce que, il est assez difficile de trouver des produits parfaitement locaux. Marque française ne veut pas dire fabriqué en France. Et même fabriqué en France n'assure pas que le produit soit totalement conçu de A à Z en France. On en parlera dans un prochain article.

Je suis consciente de ce que je fais, je suis consciente de ce que je mets sur mon visage. Je suis consciente que tout n'est pas bon. Pour le moment, mon évolution suit son cours mais je continue à acheter des produits non bio non naturel. 

D'ailleurs, j'ai un problème pour les nommer si vous avez remarquer: 
- produits normaux. Ce qui veut dire que le bio et le naturel seraient anormaux! Non la dénomination ne convient pas.
- produits traditionnels. Mauvaise appellation aussi, parce que le mot traditionnel est ambigu.
- produits industriels. Non, parce que le bio est aussi une industrie. 
- produits chimiques. Non, parce que dans le bio ont trouve aussi des éléments chimiques.
- ....
Il est vraiment difficile de trouver la juste appellation pour ces produits.

Je suis donc et je serais certainement BIO-polaire encore quelques temps car je ne suis pas prête à sauter le pas du tout bio pour moment pour toutes les raisons détaillés ci-dessus.
Je vais continuer à présenter sur le blog tous types de produits. S'ils ne seront pas tous bio ou naturels, je peux certifier qu'ils répondront au moins à un critère: mon amour pour eux. 

Et vous, quelle est votre relation avec le bio et le naturel?  Êtes-vous prêtes à changer tout ce qu'il y a dans votre salle de bain? Pensez-vous que le passage au bio doit être accompagné d'un changement de comportement global?