SLIDER

Mes coups de coeur au Festival Coup de Food

Ma préférence à moi

Nan, je n'ai pas encore fini de vous parler de Coup de Food, le festival gastronomique de Barèges. J'y ai fait tellement de découvertes et de photos quand j'ai un stock pour alimenter de nombreux articles. Après vous avoir présenté le festival, ce que j'y avais fait et ce que j'avais ressenti, aujourd'hui je vais revenir sur mes coups de coeur. Même si j'ai adoré le festival et les dégustations, j'ai des préférences parmi tous ce que j'ai testés. Alors petit tour d'horizon de mes coups de coeur à Coup de Food. 




Gofree foodtruck 

Là c'est mon palais sucré qui parle et puis aussi les souvenirs de mon expatriation en Italie car M.Cia n'a pas été aussi enthousiaste que moi sur cette gaufre italienne. Mais vous savez quoi, ce sont MES coups de coeur!

Avec Gofree, j'aimais déjà bien le look du foodtruck et la personnalité d'Emanuele toujours avec souriant, même sous la pluie. Ici on déguste une spécialité du nord de l'Italie, les gofri, une fine gaufre ronde et ultra croustillante cuite dans un moule en fonte (qui normalement va dans les cheminées). Emanuele propose ces gaufres italiennes en version sucrées et salées, et même une formule petit déjeuner. 

J'ai opté pour la version classique italienne: une gaufre avec chocolat bio Noccialata et éclats de noisette. ça croustille, ça me rappelle l'Italie; c'est gagné à la première bouchée! 
Mon seul regret est d'avoir dû partagé ma gaufre alors que c'était trop bon. J'aurais dû en prendre une rien que pour moi. 

Le foodtruck d'Emanuele n'a pas de point fixe à Anglet. Il parcourt toute la côte basque et participe à de nombreuses manifestations. Pour connaître ses points de chute, il vaut mieux consulter sa page facebook. 



Mr Jaune foodtruck 

Cette fois-ci, c'est un coup de coeur salé. Ok, la couleur jaune du camion a attiré mon attention car c'est une de mes couleurs favorites (nan, sans blague!). Le camion en lui-même n'a rien d'exceptionnel, ce n'est pas un de ces foodtrucks vintage, type combi ou panier à salade. Mais Luca a su lui apporter une ambiance cool qui donne envie de s'arrêter.

Ici la cuisine est multi-culturelle, ce qui n'a rien pour me déplaire. A Barèges, l'inspiration était orientale avec des falafels ou un plat d'agneau. J'ai beaucoup aimé les plats proposés, les prix très attractifs, mais aussi la fraicheur des ingrédients. Le garde-manger du jour était composé de légumes posés à côté du foodtruck en décoration.

J'ai jeté mon dévolu sur les falafels car j'adore ce plat. D'ailleurs j'ai une boite de pois chiche à la maison qui attend tranquillement d'être transformé en falafels. Pour 6€, nous avons quatre énormes falafels avec une garniture de petits légumes et de la sauce.

Je n'ai pas réussi à comprendre où circulait Mr Jaune. J'ai vu qu'il était de temps en temps à Gironde, mais surtout à de nombreuses manifestations du Sud-Ouest. Si je le recroise, je m'arrêterais sûrement pour déguster une nouvelle recette car ce camion gourmand vaut le détour.


Cidre artisanal basque Kupela

Le stand ne payait pas de mise, deux tréteaux, une planche et une grosse barrique de cidre. Simple et parfait pour une petite halte avant de monter au site de La Laquette pour la battle food entre les chefs. Une seule chose était claire après la dégustation, nous allons revenir chercher des bouteilles avant notre départ. 

Le cidre Kupela est créé à partir de pommes basque. Le nom signifie "tonneau". Nous avons eu droit à plusieurs anecdotes sur l'histoire du cidre lors de notre dégustation, comme quoi l'origine du cidre est basque car ce sont les pécheurs qui ont inventé dans cette boisson. En emmenant des pommes sur leurs bâteaux pour lutter contre le scorbute, celles-ci se fermentaient et le cidre est né. 

J'ai aimé le goût très doux de ce cidre mais aussi le petit bouchon-verseur créé par ces entrepreneurs afin de bien libérer les saveurs.

Gingeur 

Le stand de Damien a été le premier où je me suis arrêtée. Il était 10h du mat et je faisais ma première découverte et sûrement mon plus gros coup de food du weekend. Les ginger beers n'étaient pas entièrement déballées et pas encore fraîches qu'elles m'avaient tapé dans l'oeil. 

Il n'y avait personne à cette l'heure matinale, du coup j'en ai profité pour faire le plein de photos et avoir toutes les explications. La passion de Damien pour son produit et son enthousiasme était perceptible et très communicatif. C'est sûre j'allais revenir déguster dans la journée et repartir avec quelques bouteilles. Il s'agit d'une boisson pétillante sans alcool dans la lignée des Ginger beers anglo-saxones. Cela se boit bien frais seul ou dans un cocktail.

Ce produit a tout une histoire dans sa création. Je pense que vous la raconterai dans un prochain article. Pour le moment, vous pouvez trouver des Gingeur seulement dans les Pyrénées Atlantiques, Les Landes et Paris. J'espère que cela arrivera vite en Gironde. J'en ai deux dans mon frigo mais je n'ose pas les boire car après j'en aurais plus. #LaTristitude

A Coup de Food, j'ai associé ma Gingeur avec les falafels de Mr. Jaune. Verdict: un délice de fraîcheur et de saveurs!



Mon dernier coup de coeur n'est pas pour un exposant mais pour l'environnement du festival. Le plateau de Tournaboup pouvait paraître assez simple. Voilà, on est au pied des pistes de ski avec un grand parking et un snack bar à côté. Le paysage est tout simplement sublime avec les Pyrénées qui nous encadre, le départ de mon GR10 chéri, la vue sur le Pic du Midi de Bigorre. De plus, il y a un site pour le parapente juste de l'autre côté du parking, alors toute la journée, on voit les grandes ailes planer dans le ciel. Cela laisse rêveur. Le second site, La Laquette, m'a également plu. En fait, c'est surement le fait d'y aller par le sentier de randonnée qui m'a enthousiasmée (et trouver des fraises des bois). Une fois là-haut en moins de 30 minutes, la vue sur les montagnes est encore plus splendide. Je ne voulais pas redescendre mais aller encore plus haut.

J'ai fortement apprécié ce partage entre la gastronomie et la nature. C'était une belle mise en valeur de ces deux types de patrimoine: culturel et naturel. Sûrement que ça me touche plus que d'autres de part mon métier. En fait dans ce festival, je n'ai pas seulement vu des stands de nourritures ou des foodtrucks, j'ai aussi vu la montagne et ses paysages, la convivialité et le partage. Cet ensemble fonctionnait terriblement bien, donnait envie de rester et de profiter. 

Dans mes coups de coeur, il y a énormément de créateurs basques. C'est à croire que la côte basque est plus productive que les autres territoires en matière d'initiatives culinaires. Cela me donne envie de redécouvrir cette partie du sud-ouest.


Connaissez-vous ces différents producteurs et restaurateurs?


2 commentaires

  1. Hello jolie toi,

    SYMPAAAAA CE FESTIVAL ! Je ne connaissais pas du tout. J'envie toutes ces découvertes que tu as faites hihi ! Tout a l'air si bon !

    Bel après-midi à toi.

    Bises -

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce festival était un pur bonheur. Une très belle découverte et pleins de bonnes surprises.
      Bisous

      Supprimer


Merci pour ton joli petit mot! Profite bien ce qu'il y a autour de toi...
♥ ♥ ♥ ♥

© Autour de Cia • Theme by Maira G.