SLIDER

Retour sur le Festival Coup de Food 2016 - Barèges

Weekend gastronomique

Ce weekend s'est tenu la première édition du Coup de Food Festival à Barèges dans les Hautes-Pyrénées.  J'ai été invitée à découvrir l'événement avec M.Cia et d'autres blogueuses. Montagne + Gastronomie, comment dire non puisque ça réuni tout ce que j'aime. Si Bordeaux était plus près des Pyrénées, j'y serais fourrée tous les weekends. Dans ce premier article, je vais revenir sur l'ensemble du festival et son déroulement.

Le Festival Coup de Food a eu lieu les 20 et 21 août à Barèges. Vous connaissez sûrement le Col du Tourmalet, au moins pour avoir entendu ce nom lors du Tour de France, ou alors le Pic du Midi vous dit quelque chose. Le village de Barèges n'est pas très grand. Il est ce que j’appellerais un village-rue, ce genre de village constitué autour d'une seule rue. Par contre, son territoire est exceptionnel avec les Pyrénées, le col du Tourmalet, la réserve de Néouvieille. Associé à la Mongie, il est le plus grand domaine skiable des Pyrénées. Je n'avais pas encore mis les pieds à Barèges alors que j'ai bien déjà quadrillé les villages aux alentours (Luz Saint Saveur, Cauterets, Grutz, Arrens-Marsous ou Piau). Arrivée le vendredi soir sur le lieu du festival, au parking de Tournaboup, le paysage me plaisait déjà et me donnait envie d'explorer les lieux lors de prochaines randonnées. Les structures se mettaient en place et ça promettait un bon festival.

Le but de celui était de lier la gastronomie et la montagne dans un territoire emblématique. Le festival s'articulait autour de quatre axes principaux:
- la gastronomie et le vin avec des initiations œnologiques avec les vins de Madiran
- la street food avec une allée de foodtrucks, pas moins de 5 de ces camions ambulants étaient présents avec une variété de cuisine (burger, vegane, risotto, gaufre italienne ou cuisine orientale)
 la cuisine vegane, une partie du festival était consacrée à cette tendance culinaire avec des stands, des dégustations et un foodtruck
- les jeunes talents avec le moment phare de la battle food entre Nathalie Nguyen issue d'une émission culinaire et le chef Alain Darroze
De plus, il y avait plein d'autres stands pour découvrir les spécialités du coin ainsi que les intitiatives Made in France comme le cidre basque Kupela ou la Ginger Beer Gingeur. Et avec tout ça, de nombreux ateliers étaient proposés pour combler les petits et les grands. Autant vous dire qu'il y avait de quoi faire sur le papier. 

La description du festival me plaisait beaucoup. Je l'ai trouvé très actuelle et extrêmement bien pensée avec un mélange de terroir et de nouvelles tendances qui représente tout à fait ce qui se passe dans la gastronomie en ce moment. Chacun pouvait y trouver son compte. J'avais imaginé que je passerais le weekend à manger et ce fut le cas. Retour sur cette première édition du Coup de Food Festival de Barèges.



Ce festival, ça était les montagnes russes en deux jours.  

Samedi, la majorité des activités ont été reportées à cause de la pluie. Impossible de prévoir la météo, ce fut le déluge. C'est là que je me suis dit que j'aurais mieux fait de venir avec ma panoplie de randonneuse, mes chaussures montantes imperméables et mon duvet qui résiste à moins 15°C au lieu d'arriver avec mes sandales de ville. Ouais, je le sais la montagne est changeante, un jour c'est le déluge et le lendemain le beau temps, mais j'avais préféré miser sur la seconde option - RATE! 

Alors c'est vrai cette journée de samedi n'était pas parfaite. Mais les organisateurs ont réagi en rapatriant une partie du festival sur la place du casino de Barèges. Le samedi, nous avons pu quand même assister à un cours de cuisine à la plancha avec le chef Alain Darroze et puis manger à deux foodtruck: Mr. Vagabond et Risotto & Burger. J'ai été ravie de cette solution qui nous permettait d'avoir un avant-goût du festival.




Le lendemain dimanche, c'était tout le contraire. Grand soleil! En arrivant sur le plateau de Tournaboup avec le soleil qui pointait enfin son nez, c'est là que j'ai compris tout l'intérêt du lieu et d'un festival en plein air au coeur des montagnes. Celles-ci à perte de vue tout autour de nous, le Pic du Midi qui nous surplombe, le début des pistes qui me donnent de revenir cet hiver; le lieu est splendide... Même à 10h30, j'ai déjà envie de me prélasser sur les gros coussins. 


 
J'ai profité d'arriver tôt sur le site pour découvrir le lieu, les exposants sans affluence ainsi que de faire des photos sans trop de monde (oui, je suis atteinte de cette déformation photographique de la blogueuse qui aime les photos sans personnes dessus!). La brume s'est très vite dissipée laissant apparaître le soleil et la chaleur. Au fil de la journée, on a enlevé les couches de vêtements qui nous avaient réchauffé la vielle, au point d'attraper un coup de soleil sur le bras - note à moi-même: ne pas laisser la crème solaire dans la voiture. 

Dans un premier temps, j'ai fait un repérage des exposants car la journée allait être chargée en dégustation. J'ai commencé mes découvertes par un smoothie du stand Ze Delicia qui réalise des smoothies sur demande. Tous les fruits et légumes sont frais. On choisit notre mélange selon nos envies et ensuite on le mixe à la force de nos jambes et d'un vélo qui axone le blender. Pour ma part, je suis restée simple avec une association orange-carotte-gingembre rehaussée de graines de chia.



Puis nous avons participé à un cours de cuisine avec M.Cia aux commandes de la plancha Forge Adour. Le chef Alain Darroze nous a montré comment réaliser une piperade avec des légumes issus de son propre jardin. La recette était accompagnée d'une belle pièce de boeuf et des assaisonnements de la maison Arostéguy. Une belle découverte pour cette célèbre épicerie fine de la côte basque. J'ai beaucoup aimé ce cours à la plancha. Maintenant j'en veux une! 

Cette recette était donc notre déjeuner. Il était accompagné de vins de Madiran que j'avais eu la chance de découvrir la vieille directement avec les producteurs.

Mais puisque nous étions là pour tester et que beaucoup de stands nous faisaient envie, nous nous sommes pas arrêtés là. On a passait la journée à manger. Fallait bien rattraper le retard de le vieille. 

Alors après une glace vegane, on est allé découvrir le foodtruck Mr Jaune en commandant des falafels. On a mangé sans aucun ordre dans cette journée. Moi ça me pose aucun problème #TeamEatTheDessertFirst. 
Dans la partie vegane, j'avais repéré le glacier Professor Grunschnabel. Il était hors de question que je reparte du festival sans m'y arrêter puisque je suis passionnée de gelato. A Bordeaux, je connais tous les glaciers et avec ma copine blogueuse Marion Les Escapades de petite Marion, on se fait la tournée des glaciers avec notre propre classement. A Barèges, j'ai pris 3 parfums: Framboise Extase (framboise/ orange/ citron vert et jaune), Mama Mango Maracuja (mangue/ passion/ orange/ citrons) et Moramokotrop Snow white (coco/ vanille)
Étonnamment, je n'ai pas apprécié le parfum à la mangue alors que j'ai adoré la coco. Les associations de saveurs sont bien maitrisées et les textures crémeuses. 




Après j'ai enchaîné sur des falafels et une bière sans alcool. Bah oui, tant qu'on y était, pourquoi pas hein! J'ai beaucoup aimé la cuisine de Mr. Jaune qui propose des plats savoureux avec des ingrédients frais à des prix très attractifs. La soupe était à 2€, les falafels à 6€ et le plat d'agneau à 8€. Pour un foodtruck, je trouve ça très correct. Je dois être habituée aux prix bordelais qui sont plus élevés. Même si je préfère les falafels avec une pâte bien lisse, ceux-là étaient très bien et goûtus. C'est une très belle découverte. Je suis contente que ce foodtruck soit resté malgré la pluie du premier jour car j'aurais été déçue de ne pas pouvoir manger chez lui. 

Une petite pause s'imposait avant de reprendre les dégustations. Bien avachie sur les gros coussins avec le soleil, j'avoue que je n'avais plus envie de bouger. On était tellement bien. Entre deux siestes, j'ai regardé autour de moi et tout le monde semblait passer un bon moment. C'est à ce moment-là que je me suis dit que ce festival était une excellente idée et belle réussite. J'étais là au coeur des montagnes que j'aime tant (moi dès que je suis dans le secteur du Parc National des Pyrénées, je me sens comme à la maison) à profiter d'un cadre exceptionnel pour découvrir la gastronomie du coin ainsi que les initiatives de producteurs et commerçants passionnés. Il y avait tout ce que j'aime à Coup de Food: la montagne, la gastronomie, le terroir, les nouvelles tendances culinaires, des rencontres, le partage, le plaisir ...

 
La journée ne s'arrêtait pourtant pas là. Il nous restait pas mal de choses à faire. Après notre pause farniente, j'ai pris une gaufre chez Gofree, ce foodtruck qui m'avait tapé dans l'oeil dès son arrivée. Il me tardait de retrouver l'Italie qui me manque souvent après un an à Rome. Gofree propose une spécialité culinaire du Nord-Ouest de l'Italie, une gaufre ronde, légère et très croustillante. Pour le goûter, j'ai pris une gaufre au Nocciolata. Ah le rappel de l'Italie avec cette pâte à tartiner bio. J'ai beaucoup aimé cette découverte qui m'a transporté dans mes anciennes expatriations (La Belgique pour le côté gaufre et puis l'Italie bien sûr pour la spécialité). Et puisque cette journée était placée sous le signe de la Bonne bouffe, on a continue avec une tarte à la myrtille de chez Louisette (THE spécialité apparemment), le restaurant nous avions mangé avec l'équipe du festival et que j'ai adoré.





Ensuite, nous sommes allés voir la fin de la battle culinaire entre Nathalie Nguyen et Alain Darroze qui avait lieu sur le site de la Laquette. Après une petite randonnée de 30 minutes, nous sommes arrivés peu avant la dégustation. Les deux professionnels accompagnés de commis amateurs se sont affrontés sur le mouton de Barèges. J'ai adoré le plat de Nathalie Nguyen plein de saveurs avec le citron vert, le miel et la vanille ainsi qu'une présentation très féminine de l'assiette. Je ne regrette pas d'être montée à la Laquette car la vue de là-haut est magnifique. Le but du festival était de mettre en avant le patrimoine gastronomique en même temps que le patrimoine naturel. Là encore c'était réussi. Au départ, je me disais que ce côté multi-site serait peut-être contraignant mais cela permet de prendre toute la mesure du panorama et la beauté des paysages. J'ai beau bien connaître les Pyrénées dans ses habits d'été, je suis toujours émerveillée de les voir. 

Avant de clôturer notre weekend, nous avons fait quelques courses. Il était impossible de repartir sans nos découvertes. Nous avons donc pris un coffret de cidre basque Kupela , des bières sans alcool Gingeur et du pain de la Boulangerie de Toy. 

En plus de tout ça le festival proposait des activités pour les enfants et même une activité sportive avec la possibilité de tester ou louer des VTT électrique. L'an prochain, je ne viens pas en mode citadine avec mes sandales mais en basket car il faut trop que je teste ce genre de vélo.

 
Comme je l'ai déjà précisé dans l'article, j'ai beaucoup aimé le festival malgré l'amputation due à la météo. Le cadre était magnifique (je veux revenir skier ici) et les découvertes étaient au rendez-vous. J'aurais aimé avoir plus de temps pour tester d'autres foodtrucks comme Sur le pouce ou Vegane. En une journée je ne pouvais pas tout faire. Mon estomac crie à la diet et au repos maintenant! C'était la première édition, je ne savais pas vraiment ce que j'allais trouvé. Avec les premières, c'est souvent quitte ou double. Là j'ai été ravie. C'est sûr, je reviendrai pour la prochaine édition tellement car c'était très réussi. Même sur une seule journée, le festival m'a convaincue. Cela m'a encore plus frustré de la mauvaise météo de samedi car sur deux jours ça aurait parfait.

Dans ce premier article, je vous présente le festival. J'en publierai bientôt en seconde tellement que j'ai de photos et de matière. Celui-ci s'articulera sur mes Coup de Food et découvertes

Et vous, partez-vous à la découverte du patrimoine gastronomique et naturel de votre région? Aimez-vous ce genre de festival culnaire?

  

Aucun commentaire

Enregistrer un commentaire


Merci pour ton joli petit mot! Profite bien ce qu'il y a autour de toi...
♥ ♥ ♥ ♥

© Autour de Cia • Theme by Maira G.