Une palette engagée

Encore et toujours Clarins! On ne refait pas ses vilains défauts. J'ai encore énormément de produits Clarins et il est clair que je vais continuer les présenter sur le blog jusqu'à épuisement des stocks. Toutefois, j'ai remarqué que depuis mon abonnement à une boîte beauté et à mes différentes lectures de blogs, je change et je m'ouvre petit à petit à autre chose que Clarins. Pourtant aujourd'hui, on en revient encore...

Bien qu'elle soit difficile à trouver car il s'agissait d'une édition limitée, je vais aujourd'hui parler de la palette The Esssentials de Clarins car elle transcrit bien l'engagement de la marque mais aussi la qualité de ses fards minéraux, car la plupart des fards de la marque sont issus de matières minérales.

J'ai acheté la palette The Essentails à un moment où je ne disposais pas de palette de teinte neutre. J'avais en possession la palette Smokey d'Urban Decay - tu repasses pour les teintes neutres - et également la palette I Divine Vintage romance de Sleek Make up - composée essentiellement de doré et de rose violet donc tu repasses aussi pour les teintes neutres!

La palette The Essentiels de Clarins était une édition limitée sortie pour noël 2013 - encore disponible dans certains corners de la marque dans les grands magasins. C'était donc au grand moment hystérique de la sortie de la Naked 3 d'Urban Decay. Je ne possède aucune des trois palettes Naked et je savais vraiment pas vers laquelle me tournait bien qu'elles me fassent envie. Mais je savais que je ne souhaitais acheté la numéro 3 à ce moment là. Elle est dans les tons roses et je possède déjà beaucoup de fards roses - c'est un peu mon pêché mignon maquillage le rose-violet! 

Alors j'ai réfléchi à mon achat. La Naked 1 ou la 2? Et puis, j'ai lu un article qui parlait de la sortie éminente d'une palette de neutres par Clarins. C'est un peu comme si Clarins avait entendu mon envie de palette de neutres! Que voulez-vous faire quand autant d'éléments convergent vers vos aspirations?  Rien, alors j'ai décidé de me tourner vers The Essentials palette de Clarins. 

Contrairement à ma mère qui me le recommande, J'ai peu de maquillage de ma marque fétiche; alors je me suis dis que c'était l'occasion de tester, surtout que je possèdais un bon d'achat. J'ai donc attendu patiemment sa sortie pour passer commande, et surtout de recevoir un petit email de Clarins pour annoncer une offre. Bah oui, quand on est inscrit à la newletters de Clarins on reçoit tous les trois quatre matin des offres spéciales.
J'ai reçu la chose quelques jours plus tard. Enfin pour être précise, c'est mon copain qui l'a reçu car j'étais encore en Italie à ce moment-là. Il a fallu que j'attende encore deux mois et mon retour en France fin janvier 2014 pour pouvoir enfin m’émerveiller devant mon achat - la tester et enfin pouvoir donner mon avis tardif.

Entretemps, j'ai énormément lu au sujet de cette palette grâce à de nombreux articles de blogs. Il y a de tout et son contraire au point que je me mise à regretter mon achat avant même de l'avoir entre mes mains. 

Mais alors que vaut vraiment cette palette

Il s'agit d'une palette de 10 fard neutres dont 8 irisés légers et 2 mats, plutôt dans les teintes beiges, taupes et brunes. Les fards ne portent pas de noms, ils sont simplement numéro de 1 à 10, du plus clair au plus foncé. Vous l'aurez compris, ce sont des teintes passes-partout parfaites pour un maquillage discret quotidien donc "Essentials"!

Commençons donc un peu à l'envers par parler de ce qu'il y a dedans avant de s'arrêter sur ce qu'il y a autour car le concept de cette palette est aussi ce qui intéressé mon achat. 

Donc à l'intérieur de la palette, 10 fards, un pinceau double embout, un miroir et une plaque de protection transparente avec deux tutoriels maquillage. Passons au crible tout ça!

Le pinceau. Déjà, on est bien sûr à chaque fois très contente de voir un pinceau accompagné une palette de fards à paupière. Bah, oui c'est une question d'utilité! Donc, ça fait toujours plaisir. Là, j'aime que ce soit un pinceau poilu et non de simple embout mousse. C'est déjà de un plus classe - Clarins est une marque de luxe donc je n'aurais vraiment pas apprécié trouver un pinceau mousse, et de deux mieux adapté pour réaliser des maquillages soignés - genre ça fait un peu se sentir professionnel. Le pinceau est très doux, de qualité moyenne, ni démentiel, ni insatisfaisant. Mais il n'est pas suffisant pour réaliser un maquillage complet.

Le miroir. Encore un élément que l'on s'attend à trouver dans une palette de fard à paupière - au moins que je souhaitais réaliser tous les jours le challenge "maquillage à l'aveugle". Bref, ça fait toujours plaisir! Et puis, s'il y en avait pas, c'est sûr que tout le monde pointerait méchamment cet oubli. Donc, un miroir c'est bien. Mais là, je peux quand même lui reprocher d'être un peu petit.  Par rapport à la taille du boitier, il aurait pu être plus grand et cela aurait offert une plus grand utilité à cet élément. En résumé, je suis contente qu'il y ai un miroir mais je ne me maquille pas avec.

La plaque de protection tutoriel. Évidemment, je m'attendais à avoir une plaque de protection transparente comme dans toutes les palettes de fards à paupières, mais j'ai été agréablement surprise d'y trouver dessinés des tutoriels. C'est un vrai bonne idée. Je conserve donc la fameuse plaque comme protection mais aussi au cas où je suis en manque d'inspiration.

Les fards. On en vient enfin à ce qui nous intéresse.

De la 1 à la 10, du plus clair au plus intense.

Certaines acharnées de la palette parfaite, reprocheront à cette palette de pas avoir de teintes blanche et noire. Il y a cette loi imparable qui dit que toute bonne palette doit comporter une teinte très claire tirant sur le blanc et une teinte noire. Certes ici, il manque la teinte noir foncé même s'il y a en dixième position un très joli marron glacé foncé.  Cela ne me dérange pas vraiment car il y a une harmonisation des couleurs dans leur association, et puis je possède déjà tant d'autres fards noirs.

Voici les points tant redoutés après mes lectures, la pigmentation et la tenue. 
Alors, oui niveau pigmentation, c'est pas le top du top mais ce n'est pas pour autant une déception. La pigmentation est plus que correcte. Elle est plus réussie sur certains fards que d'autres, mais ça c'est comme dans toutes les palettes il y a des hauts et des bas. Je pense que ce qui peut décontenancer certaines personnes, c'est la vision plus irisée, plus nacrée des fards dans la boîte que sur la peau. C'est vrai les fards ont l'air moins brillants sur la peau - quoique au soleil ça pète vraiment, mais pourtant ils restent très discrets. Je pense qu'il ne faut pas oublié qu'il s'agit d'une palette de neutres et principalement minérale. Les teintes bien qu'irisées restent discrètes et facilement portables dans la vie de toute les jours. Je n'ai pas envie de ressembler à une boule à facette tous les jours donc ça me convient très bien.

La tenue, c'est sur ce point que j'ai lu le plus d'informations contraires. Sur moi avec une base, les fards tiennent très bien. En fait, je dirais que c'est propre à chacun même si certains produits sont mieux que d'autres. Je ne peux pas certifier que ces fards précisément tiendront sur vous, tout ce que je peux dire c'est qu'ils ont une bonne tenue sur mes paupières. 

Nota bene tenue fard: Pourquoi je ne suis pas catégorique sur la tenue des fards? Un, car j'ai lu beaucoup d'informations contradictoire sur ces fards, ce qui prouve que la tenue d'un fard n'est quelque chose d'universelle. Cela est aussi soumis à des critères personnels. Chaque personne étant unique, vos paupières et votre réaction à un produit le sont aussi. Deux, car j'ai déjà eu l'expérience de me laisser tenter par un produit aimé de tous pour sa texture et sa "longue tenue" mais que n'a pas fonctionné sur moi. Oui, il m'est arrivé d'avoir la paupière zébrée que le produit était porter à la gloire par de nombreuse personne. Donc encore une fois, cela prouve qu'en matière de tenue, aussi efficace que soit la promesse, cela reste une question personnel et de bonne cohabitation avec votre paupière.

Un autre point et qui est un bon point, c'est que les fards ne sont absolument pas poudreux. Ils ne produisent donc pas de chutes, ce qui est toujours un plus à l'application.

Un concept, un engagement

Venons en au concept qui entoure la palette, car ce bel objet cache également un engagement écologique qui marque bien la politique de Clarins. 

Clarins n'est pas une marque "biologique" ou de produits naturels. Les produits restent issus bien souvent de la pétrochimie. Pourtant Clarins est une marque qui a un engagement fort tourné vers la recherche et le développement durable. Clarins a donc une position écologique. Je ne pense pas que l'on peut prêter à la marque des intentions  de "green washing" - un procédé de marketing utilisé dans le but de se donner une image écologique responsable - car l'engagement de Clarins pour les questions durables a toujours fait partie de l'emprunte de la marque, et a grandi au fur-et-à mesure et encore plus depuis ces derniers années. Clarins poursuit son engagement en toute discrétion, il ne s'agit pas d'en faire l'image première de ma marque. La publicité éco-responsable n'est faite que sur des événements bien précis comme avec la palette qui nous concerne aujourd'hui.
Avec Clarins, on sait ce qu'on achète. On sait quand les produits sont des composés chimiques, et on sait aussi quand ils issus de matières naturelles et respectueux de  l'environnement. Bref, il n'y a pas de mystère. Si vous voulez en savoir sur l'engagement de la marque, il y a un onglet dévolu à cela sur le site internet.

Cette palette est un objet éco-pensé dans son entièreté.
Tout d'abord par la composition des fards, ils sont principalement minéraux et issus de matières végétales; "formule minérale et végétale, 93% des matières premières utilisées sont d’origine naturelle". C'est pas du 100%, mais c'est déjà beaucoup plus que pour de nombreux fards de grandes marques.
C'est un point important qui peut expliquer une différence de tenue et pigmentation avec les fameuses palettes Naked - car toute la blogosphère à comparer ces palettes ensemble - qui dans leurs compositions utilisent plus de pétrochimie et incluent des parabens et des silicones. 

Ensuite, les composants de cette palette sont "respectueux de l’environnement. Tous les matériaux ont été rigoureusement sélectionnés selon la charte éco-responsable Clarins pour un impact  environnemental minimisé". En fait, les matériaux utilisés pour l'emballage sont recyclables puisque principalement en carton.  Une inscription mention sur le carton d'emballage que celui-ci est imprimé sur papier issus de fôrets gérées durablement et on peut voir le logo de Imprim'vert.

Autre point niveau recyclage, Clarins a pensé également à la notion de récupération car le boitier est réutilisable.  " Le boitier amovible permet  de transformer la palette en plumier...". Et assure un tri parfaitement sélectif!". Au début, on peut se dire que pour une marque de luxe et au prix où l'on paie la palette, on pouvait s'attendre à un boitier plus... Je ne sais pas, plus design, plus travaillé, ... Mais sous ses airs de simplicité ce boitier en carton fermé par un élastique cache bien son jeu. Il est très épuré aux coloris de la marque. D'une simplicité efficace et surtout transformable. Il est sûr que je vais réutiliser ce boitier en fois mes fards finis, par exemple comme boitier de transport pour mes pinceaux ou comme plumier pour mes crayons à dessin. Je ne sais pas trop encore, mais j'aime cette idée d'avoir un objet qui aura une seconde vie.


Enfin, acheter cette palette, c'est participer à une belle action de Clarins qui s'engage en replanter 10 000 arbres à usages médicaux ou cosmétiques, permettant ainsi de faire revivre la culture Kuntanawa en Amazonie. 
"En achetant la palette yeux The Essentials, Clarins  vous donne l’opportunité de contribuer activement  à un projet à la fois humain et environnemental.
Faire revivre la forêt et ses habitants… En partenariat avec Pur Projet, Clarins contribue à la préservation de la biodiversité et de la culture d’un peuple menacé, les Kuntanawa.Peuple quasiment éteint au début du vingtième siècle, ils sont aujourd’hui  370. Ils vivent dans l’état de l’Acre au Brésil (sud-ouest de l’Amazonie)  selon un modèle associant protection des savoir-faire traditionnels et de la biodiversité."

Prix: 43.50€

Je ne suis pas une inconditionnelle du bio et du naturelle, bien que j'apprécie de plus en plus; alors quand une grande marque fait un réel pas vers cette direction, je ne peux que la saluer. 

Personnellement, je suis conquise par les fards de cette palette qui sont à la fois discrets et nuancés, qui se travaillent facilement et se portent tout aussi facilement. C'est une très bonne palette pour le maquillage quotidien. En plus de jolis fards, elle renferme un beau concept éco-responsable conçu pour réduire l'impact sur l'environnement, ce qui en fait un objet "essential"!

"Essential" mais de plus en plus difficile à trouver - même si on peut encore la trouver dans certains grands magasins. Je m'excuse de vous présenter un objet pas très accessible, voir quasiment impossible, mais c'est un bel objet sur lequel j'avais envie d'écrire car il reflète bien l'esprit de la marque que j'affectionne tant. Je ne doute en aucun cas que Clarins rééditera ce genre d'initiatives et de palettes. Alors, si vous en voyez une, n'hésitez pas! A défaut, il est possible de se tourner vers les autres fards à paupières de la marque  qui sont tout aussi comparables d'un point de vue qualitatif.

Et vous, quelles palettes possédez-vous?Quelles sont celles qui  vous font envie actuellement? Pour ma part, je louche fortement sur la palette I Divine in Garden of Even de Sleek.