Marketing et Préjugés

Aujourd'hui parlons encore et toujours de la beauté mais sous un angle un peu différent: une sorte de petit jeu autour des marques. Elles représentent toujours quelque chose pour nous. Leur nom peut nous rendent dingues, nous rester inconnus ou alors nous tromper un peu. On a tous des préjugés, des idées conçues ou affirmées sur la marques. Je n'échappe à cette règle alors petit tour dans toute ma complexité et mes relations avec certaines marques.


Nota bene: Tous les propos qui vont suivre n'engage que moi. Tout à chacun est libre de penser ce qu'il veut et de ne pas d'accord avec mes propos. Il s'agit de mon ressenti par rapport à certaines marquent. Je suis consciente que je peux me tromper et que tout le monde ne perçoit les marques de la même façon. Il reste encore un peu de libre arbitre dans cet univers influenceurs et de mondialisation. 
Si vous avez un avis et des conceptions différents, sachez que je le respecte. Je vous demande en retour de respecter mon avis, qui n'a pas vocation à être indéniable. 

1. La marque que j'aime depuis toujours... CLARINS
Aucune surprise si je parle de Clarins. Je suis tombée dans la marmite étant petite - enfin plus jeune adulte que petite. J'ai essayais grâce à un coup marketing bien pensé et d'échantillons gratuits, et j'y suis restée... C'est une relation qui dure depuis 8 ans maintenant. Même si ma fidélité change au fur et à mesure de mes découvertes chez d'autres marques, j'y reviens encore et toujours pour certains produits que j'aime d'amour.

2. La marque que tout le monde aime et que je n'ai jamais essayé... THE BODY SHOP
C'est un peu la claque, alors que je vois au moins un article par semaine ventant ces mérites. Alors, j'ai grandi dans une ville où l'enseigne n'était pas présente et où elle est encore absente. The Body Shop, c'était alors un peu la marque des snobinardes qui avait la chance de monter à la capitale - ouais ça fait un peu petite maison dans la prairie! 
Donc le jour la Laura Ingalls que je suis s'est retrouvée à Paris, j'ai été voir ce qu'était donc le fameux magasin anglais dont mes copines - ou pas - parlait. 
VENI VIDI VICI. J'avais donc vu la chose et surtout les prix. C'était pas pour moi, j'accroche pas du tout. La magasin m'oppresse même, je me sens pas à l'aise, je me sens pas à ma place.  Aujourd'hui, je reste sur ma position - peut être que je rate quelque choses - mais je ne me sens pas attirée par cette marque. Alors je n'y entre jamais!

3. La marque que je ne connaissais pas la semaine dernière... RMS COSMETIC
Cette marque était inconnue au bataillon. C'est en lisant deux articles coup sur coup cette semaine - merci la sélection du jour Hellocoton - que j'ai découvert cette marque. J'aime beaucoup son histoire liée à la santé et à la prise de conscience de sa fondatrice. Tout cet univers, je pousse à vouloir la tester.

4. La marque qui me fait baver quoi qu'il arrive... CHANEL
 Je suis devant chacun des produits de la marque comme un enfant devant un sapin de noël - image magique - ou alors comme une fille au régime passant la meilleure pâtisserie de sa ville - image "je reviens dans le monde réel".
Bref, Chanel ne fait baver et à chaque produit qui sort, je regarde mon compte en banque. C'était encore plus difficile en Italie, car excepté dans les Sephora, qui sont pas nombreux, elle était très difficile à trouver. Donc son inaccessibilité m'obsédait encore plus.
  
5. La marque qui reste inaccessible... ORIGINS
On en vient à la marque totalement inaccessible. Ah ça c'est dû à Rachel Martino, une super youtubeuse et blogueuse américaine amoureux du français, qui travaille pour le groupe Estée Lauder dont la marque Origins fait partie. 
C'est simple, ça façon de décrier les produits couplée à leur inaccessibilité font que je rêve de les essayé. 
Je connais bien ce sentiment de vouloir ce qu'on peut avoir, car j'en ai fait mon métier : voir ce qui se passer derrière la scène et travailler avec ces œuvres d'art qui restent inaccessible pour 99.9% des personnes. 

6. La marque que j'aime pour son plumage... BENEFIT COSMETICS
Ah les emballages rétro pin-up de Benefit! Qui ne craque pas en les voyant? A Chaque virée chez Sephora, j'aime contempler ses étalages rose poudrée. Les produits sont ceux les plus exposés sur mon meuble de maquillage.

7. La marque qui s'est tuée avec son marketing... LUSH
Alors là je pense que je vais m'attirer quelques foudres - milles excuse d'avance car je sais que tout le monde partage pas cet avis, celui-ci reste tout personnel, mais pour moi le marketing de Lush c'est clairement jouer sur les limites et les assimilations faciles pour t'amener à penser quelque chose qui n'est pas réel.

En fait chez Lush, je déplore l'enrobage car de manière générale je ne suis pas réceptive aux ambiances de façade à la pseudo coolos - retour à la nature - chemise de bûcherons. Je trouve ces images de marques très préfabriquées, cherchant à jouer sur une fausse ambiance décontractée et tirer sur la corde sensibles de la défense des animaux. Ce sentiment, je ne le ressens pas seulement pour Lush, je le ressens pour beaucoup d'autres marques et ça hérisse le poil. Mais Lush semble celle qui sacralise cette idée chez moi.

En gros, voilà ce que je n'aime pas : une image de produit naturel qui ne le sont pas en fait. Le design , la pseudo transparence, les mots marketing bien choisi comme "100% frais" ou "fait maison", le discours bien rodé des vendeurs, j'ai l'impression que l'on veut me pousser à croire que tout est naturel chez Lush et par connexion faire penser à mon cerveau que c'est Bio. Mais moi je n'aime pas qu'on essaie de me conditionner aussi subtilement soit il. Je me sens forcer à penser dans une direction quand j'entre dans un magasin Lush.

Alors je sais que beaucoup de personnes est bien compris que Lush ne fait pas de produits biologiques. Mais il semble que cela ne soit pas encore assimilé par une partie de la clientèle. Si dans quelques un de leur masques ont trouvent un peu de fruits et légumes bio et/ou équitables, Lush qui a clairement une volonté de mettre l’accent sur une "composition naturelle", n'a pas de certification et surtout met dans pas mal de produits des ingrédients strictement interdits en cosmétique bio. 
Le mot Bio n'est jamais prononcé chez Lush, mais on vous emballe tellement bien le tout dans un paquet cadeau nature et fait maison que vous êtes obligé d'y penser même si ce n'est qu'une fraction de seconde. 

Je précise que j'ai vu le documentaire de France 5 sur les gel douches, qui a fait couler beaucoup d'encre sur la blogosphère la semaine dernière, n'a fait que renforcer ma conviction sur Lush mais également leur long droit de réponse adressé à plusieurs blogueurs.  Dans le documentaire, on peut clairement voir des gens dire qu'ils aiment Lush pour leurs produits Bio, donc leur marketing ça marche bien. On peut aussi voir la vendeuse ne sachant pas quoi répondre lorsque la journaliste pointe qu'il y a une erreur dans la nomenclature des parabens.
Si Lush s'est longuement défendu que l'erreur est humaine et qu'ils ont seulement posé la fameuse étiquette défectueuse sur 30 des 400 produits que la marque comprenant. Ok, 30 sur 400, ça semble peu dit comme ça . Mais en fait, ça représente 7.5 % de leur gamme donc juste un peu moins d'un produit sur douze, ce qui à l'échelle d'un magasin et du nombre de magasin en France commence à faire beaucoup. Pour cette raison et la célèbre citation  "On ne peut pas tromper une personne mille fois... si, si on peut tromper mille personnes une fois... euh mille fois... non, on ne peut tromper pas une fois mille personnes, Odile, mais on peut tromper une fois mille personnes, oui on ne peut pas tromper mille fois...", j'ai du mal à croire à l'erreur humaine sur autant de produits différents donc autant d'étiquettes différentes, et enfin autant de possibilité de lire ces étiquettes.

Comme je ne suis pas une consommatrice 100% naturelle et biologique, j'ai essayé différents produits Lush que j'ai plus ou moins apprécié. Je reconnais même une certaine qualité pour des produits comme les savons par exemple, et je reconnais aussi la belle éthique envers les animauxMais je continue à être bloquée par le marketing "très trop nature et maison" que la marque renvoie et qui induit des idées orientées aux consommateurs.

8. La marque que je regrette de ne pas avoir  essayé... PUPA MILANO
Cette marque italienne gagnerait à être plus visible et plus accessible en France. Lorsque je vivais à Rome, elle était présente partout dans le moindre magasin. Je passais mon temps à aller la regarder et échantillonner les produits. Pourtant je n'ai pas sauté le pas de l'achat car je faisait très attention à mes dépenses. Mais si je retourne en Italie il est sûr qu'aujourd'hui je n'hésiterais pas à acheter quelques produits. Ceux-ci sont de belle qualité pour un prix raisonnable, comme beaucoup de marques italiennes.

9. La marque que je ne pensais pas apprécier... L'OREAL
Je vais tout de suie préciser que les produits que j'aime chez L'Oréal sont les vernis. Alors pour le coup, c'est à plus rien y comprend car L'Oréal c'est bien la grosse firme qui ne soucie de rien et au marketing assommant de bombasses photoshopées.  Bref, ce n'est pas la marque qui me fait rêver.
Mais voilà j'ai essayé leur vernis et j'ai beaucoup apprécié leur possibilité. La gamme a des top coat de malade pour les quiches en nail art. 
Aidée par une belle promotion, 2€ le vernis pendant les soldes italiennes chez Upim, je me suis constituée une petite collection de vernis L'Oréal pour mon plus grand plaisir et égayer mes mains. 

10. La marque qui est sur mon banc d'essai... EAU DE JONZAC
J'ai eu l'opportunité de tester un produit de la marque grâce à une amie qui me l'a laissé lorsque je vivais en Italie. J'ai beaucoup aimé et je me suis renseignée car je voulais savoir si le produit provenait véritablement de Jonzac, cette ville de Charente connue pour ses eaux thermales. Bingo, c'est ça! Donc j'aimerais bien continuer à tester cette marque hyper locale pour moi.

Je vous laisse la possibilité de reprendre ces différents thèmes autour des marques si vous souhaitez faire un tag. ça me ferait extrêmement plaisir de lire vos avis et vos ressentis sur certaines marques.

Et vous, quelles sont les marques qui vous tentent, vous font peur, vous font rêver, que vous aimez, que vous rejetez?