Un regard doré et violet avec Rimmel

La semaine dernière, je vous ai présenté mon coup de cœur pour les crayons ombres à paupières Scandaleyes de Rimmel London. Et dans les commentaires, la jolie blogueuse de Superfici'Elle m'a écrit qu'elle trouvait ses crayons vraiment beaux mais trop flashy. J'avoue que mes choix sont souvent colorés. Je suis une adepte de la couleur et elle est plutôt une accro au nude. Alors spécialement pour montrer qu'il est possible de porter de la couleur sans être trop outrancier, je vous ai concocté un tutoriel avec mes crayons Rimmel.


C'est parti pour un maquillage scandaleusement coloré... Enfin pour commencer, j'ai pris une couleur facilement à assumer pour les débutantes: le violet. 
Dans un prochain tutoriel, on passera à la vitesse supérieure avec le bleu électrique. Tout au long du mois de juin, je vais donc vous présenter des tutoriels de plus en plus colorés.

Pour réaliser ce maquillage, je me suis servie de:
- deux crayons ombres à paupières Scandaleyes de Rimmel London : une doré et une violette irisée
- une ombre à paupière violet foncé irisé (la mienne est Rockstar de la palette Smoked d'Urban Decay)
- un pinceau fluffy ou boule
- un eyeliner noir
- du mascara noir



Et le résultat final. C'est coloré mais en même temps discret. Ce maquillage est tout à fait portable au quotidien. Bien sûr, mon degré d'acceptation de la couleur est élevée car j'ai l'habitude d'en porter et d'aller travailler avec. Mais je suis sûre qu'un accro du neutre comme Superfici'Elle pourrait se laisser tenter...

Pour parfaire le maquillage, j'ai réalisé mon teint avec le correcteur Booing de Benefit, la base de teint 01 de Paul & Joe et la poudre libre HD de Make Up For Ever. 

Puis, pour illuminer mon teint j'ai utilisé ma palette chouchou Narsissist avec le trio Bronzer, Blush et Enlumineur.

Et enfin, j'ai même mis du rouge à lèvres: le Peach Club 04 Rouge Edition Velvet Mat de Bourjois. Eh oui, je me suis mis du rouge à lèvres, ce qui est un pas de géant dans ma vie de blogueuse beauté. 

 
Si on m'avait dit un jour que j'apprécierais un jour, comme quoi tout le monde peut changer. Alors je suis sûre que les "nudistes" du maquillage - ah ah ah la bonne petite blague - peuvent passer au technicolor.

Rendez-vous la semaine prochaine pour mettre la couleur un cran au dessus...

Alors convaincue par cette touche de couleur discrète? 

Et, surtout la question que je me pose, Superfici'Elle es-tu prête à passer du côté obscur de la couleur?