Éviter la banqueroute! 

Avoir un blog est une activité passionnante, stimulante. Cela demande un investissement de temps. Les personnes autour de vous le remarquent d'ailleurs et souvent vous demandent où trouvez vous tout ce temps, toute cette énergie. Mon copain le voit parce que je monopolise le bureau et l'ordinateur. Puis mes amis et ma famille commencent à en entendre de plus en plus parler.  Mais c'est aussi un investissement financier et il ne faut pas se le cacher!


Oui, avoir un blog n'est pas gratuit. Il y a le choix de votre plateforme, de votre design, de votre nom de domaine.  Certaines choses sont gratuites, certaines peuvent être faites par vous-même et d'autres demandent de sortir un peu d'argent. On est d'accord sur ça et on sera certainement d'accord sur une autre chose: le contenu de votre blog n'est pas gratuit. Si vous avez un blog beauté, la plupart de vos articles contient des produits que vous avez achetés.  Oui, oui c'est un fait que beaucoup blogueuses vous diront: on achète les produits que l'on vous présente. 

Pour mes recettes de cuisine, c'est pareil, j'achète les ingrédients. Je fais souvent des recettes avec les ingrédients que j'ai dans mon frigo et en fonction de mon panier de légumes. Je m'adapte à ce que j'ai sur le moment, mais il y a toujours de petits trucs à rajouter. 

Donc avoir un blog coûte de l'argent, et il y a de quoi se brûler les ailes. Faites attention! Les achats ne doivent pas devenir une obsession, une compulsion. 
Un blog ne repose pas uniquement sur les produits que vous achetez, l'une des choses les plus importante sera la façon dont vous les présentez, dont vous transmettez et partagez dessus. Et cela peu importe le prix que vous y avez mis au départ. Les statistiques de vos blogs ne sont pas indexées sur les prix de produits que vous présentez. Donc cela ne sert à rien de présenter uniquement des produits de luxe. Si c'est votre consommation habituelle, pas de problème, si ce n'est pas le cas, ne pleurez pas et ne vous ruinez pas en produits couteux. Restez vous-mêmes et faites avec ce que vous avez.


Une remarque revient d'ailleurs très souvent de la part de mes amies: mais tu dois acheter énormément de produits ou c'est quoi ton budget beauté par mois? A vrai dire, je ne dépense pas plus qu'avant et mon budget beauté varie beaucoup en fonction des mois parce que je me pose aucune obligation d'achat. Il y a des mois où je dépense plus et des mois où je dépense peu voir pas du tout. Finalement, je me situerais dans le bas des consommatrices.

Mais avant d'avoir cette logique raisonnable de consommation, je me suis laissée un peu perdre d'où la raison de cet article aujourd'hui. Comme je le disais au tout début de cet article, avoir un blog est une activité passionnante et parfois celle-ci vous porte trop. J'ai eu cette période d'euphorie quand l'aventure a commencé à prendre - quand j'ai eu mes premiers lecteurs, mes premiers commentaires, mes premières interactions -  qui m'a fait beaucoup dépenser. Je voulais tout, je voulais présenter tout. Toujours plus de produits, toujours plus d'achats, toujours trop! Ce moment se voit sur mon blog parce qu'il y a beaucoup de revues de produits, quasiment que ça. 
J'ai été trop gourmande trop vite. Et la facture, je l'ai vu sur mon compte bancaire. Alors, il y a eu une autre phase: la culpabilité! Celle totalement inverse où je me voulais plus rien acheter parce que j'avais déjà beaucoup de produits à la maison. C'est là que j'ai découvert qu'il y avait même une expression toute faite pour qualifier cela: le no buy (pas d'achat). Mais la frustration guette aussi. On se sent comme une personne en régime face à une part de gâteau ou un bon burger, surtout si on lit beaucoup de blogs. 

Il n'est pas bon de voir la dépense comme une faute, tout comme il n'est pas bon de ne pas prendre le temps de la réflexion.

Alors, j'ai commencé à réfléchir parce qu'aucune de ces deux attitudes - le trop d'achat et le sans achat - ne sont satisfaisantes. J'ai activé mon mode analyse et j'ai cherché des moyens de mieux gérer mon blog et mon budget. Aujourd'hui, je pense avoir trouvé un certain équilibre qui me convient dans ma façon de consommer la beauté. A travers ce partage d'expérience, je vais vous délivrer quelques conseils afin de bloguer beauté sans vous ruiner parce que oui, l'argent ne fait pas le bonheur! 

Et rien de mieux que pour vous expliquer tout ça qu'une petite infographie.




1 . Respectez ses habitudes

Le conseil numéro 1 est de vous connaître et de rester vous-même. Il y a aucune obligation de présenter tous les produits de beauté qui existent. Ce n'est pas parce que la voisine a présenté le dernier des rouges à lèvres sortis dans la marque machin-truc que vous devez le faire. Ce n'est parce qu'un produit enflamme la blogosphère que vous devez le présenter aussi. Il y a aucune obligation. L'important est de rester vous-même et fidèle à ce que vous aimez.

Par exemple, moi j'aime plus le maquillage des yeux que de la bouche alors vous trouverez sur mon blog plus d'articles concernant les palettes de fards à paupières que sur les rouges à lèvres.Vous l'aviez d'ailleurs peut-être remarqué. Tout simplement parce que cela est dans mes habitudes depuis toujours et finalement, c'est ça dont je veux parler dans mon blog. 

Alors si vous êtes bio, restez bio. Si vous êtes une passionnée des rouges à lèvres, restez en une. Si vous êtes des personnes qui achètent des produits petits prix, continuez; si vous consommez uniquement du luxe, continuez...

Oubliez les idées du type  plus le produit est cher, plus les gens vous me lire! Il n'est jamais bon de partir dans ce genre de raisonnement pseudo statistiques.
Si votre unique but est la course aux lecteurs ce n'est pas une bonne idée de tenir un blog. ça se verra de toute façon!


Oui, avoir les dernières nouveautés est un bon moyen d'être lus. Question d'actualité! Mais encore faut-il que ça intéresse et que les personnes s'arrêtent sur votre article à vous qui est sûrement perdu dans le flot d'articles sur le sujet.  Posez-vous une question : avez-vous vraiment besoin de ce produit? Réfléchir à son achat et se reconnaître sont les deux premiers conseils.

Mieux se connaître aide à gérer votre blog sans se perdre dans les achats inutiles.


2. Chaque article à un prix

On ne s'en rend pas forcément compte mais au final chacun des vos articles aura un prix, que ce soit celui de l'achat qui remonte à plusieurs mois ou de la dernière dépense. Pourtant certains sont moins chers que d'autres.

Vous n'êtes pas obligés de toujours acheter. Arrêtez-vous sur les produits que vous avez déjà. Présentez-les nous, montrez comment vous les utilisez, expliquez pourquoi vous les aimez.


3. Les possibilités d'un produit

Il n'y a aucune règle qui vous interdit d'écrire plusieurs fois sur un produit. Ce n'est pas parce que vous avez consacré une revue entière à un produit, que vous ne devez plus en parler. A l'inverse, ce n'est pas parce qu'un produit ne possède pas sa propre revue, que vous ne pouvez pas le présenter plus fois. 

Un seul et même produit offre une multitude de possibilités. Vous avez beaucoup de manière de le présenter et d'écrire dessus. Il n'est donc pas rare de voir un produit dans plusieurs articles sur votre blog.

Mais cette exposition pluriel doit toujours restée honnête. Ce n'est pas parce qu'un produit peut apparaître dans plusieurs types d'articles que vous devez en abuser et le caser partout. Cela se verra si vous abusez. En fait, ça ne ressemblera plus à de la sincérité mais à du marketing et de la malhonnête Vas y que je te fout le produit Machin-truc partout histoire d'assurer des articles!

Le lecteur fidèle se rendra compte de votre manège. Alors, oui un produit peut révéler plusieurs facettes, mais n'en abusez pas.  Honnêteté et la sincérité sont toujours vos meilleurs alliés, pas les produits!

4. Les sollicitations piégeuses

Dans cet univers de la consommation et plus de la sur-consommation, il y a toujours des moments de tentations, si vous savez les repérer, vous saurez vous les éviter et retenir votre achat.

La wishlist
Il y a cette fausse bonne idée de l'article wishlist ou liste d'envie. Cet article totalement gratuit qui ne sert qu'à vous rappeler les produits dont vos rêver. C'est un article facile à faire, qui prend peu de temps à réaliser mais est-il vraiment utile pour vous. 
Les Listes d'envie ne sont clairement pas mes articles préférés parce qu'ils peuvent déclencher une pulsion d'achat. C'est un peu comme dans la chanson l'envie donne envie, oui regarder des produits donnent envie d'acheter des produits. La wishlist est donc l'article fausse bonne idée: gratuit mais frustrant!

Les codes promo & ventes privées
Ce n'est pas parce qu'il en sert toutes les semaines qu'ils sont une excuse ou un prétexte pour la dépense. Si autant sortent - je pointe Sephora & Compagnie - c'est parce que le magasin s'y retrouve. Il vous pousse à la consommation. Oui, les codes promo et autres bonus sont des appâts. Alors, tournez 7 fois votre carte bleue dans votre portefeuille avant de l'ouvrir!

C'est pareil avec les ventes privées. Rien ne vous oblige à y participer. En ratez une ou faire l'impasse, ne fera pas de vous une mauvaise blogueuse. Ce n'est pas parce que vous ne profitez pas d'un bon plan, que vous êtes à jeter. 

Les soldes
C'est le même cas que le codes promo. Rien ne vous oblige à acheter. Il faut avant tout que vous pensiez à l'utilité et le besoin du produit soldé. Ce n'est pas grave si vous n'avez pas d'article "Butin soldes" sur votre blog. 

********* 

Oui, il est donc possible de tenir un blog beauté sans se ruiner et surtout sans se trahir. 

J'espère que cette analyse bloguesque vous aura plu ainsi que mes petits conseils. Bloguer est une activité passionnante et enrichissante, faites que cela le reste!

Pour d'autres conseils et astuces beauté pas chères, vous pouvez lire mon article Y a pas de petites économies beauté, qui prouve encore une fois que beauté et plaisir ne riment pas avec porte-monnaie.

Chacun blogue à son niveau, l'intérêt est le plaisir de partager.


Et vous, quels sont vos conseils pour bloguer sans vous ruiner?