Mes produits essentiels

Je vous parle très souvent de mes différentes expatriations mais jamais dans les détails. J'aborde toujours le côté culturel et enrichissant de la vie dans un autre pays et moins le quotidien. Aujourd'hui, on va parler d'un moment particulier: l'installation et le 1er ravitaillement culinaire. Inlassablement, quand je pars et que je m'installe dans un endroit que ce soit pour 3 mois ou pour 1 an, je me tourne vers les mêmes produits. 

Au fil des différentes arrivées et contextes, je me suis constituée ma liste parfaite de vivres à impérativement acheter. Bien sûr cette liste est basée sur ma façon de consommer: par exemple, je mange de la viande donc vous trouverez de la charcuterie dans ma liste de produits; j'aime le fromage donc il y en aura aussi, je ne bois jamais de café (je DÉTESTE ça même jusqu'à l'odeur) ...

Bon, je vous expliquerai tout ça un peu plus en détail après ma petite liste de survie spéciale installation! Vous pouvez d'ailleurs la télécharger en PDF.






Vous n'êtes peut-être pas d'accord avec tout, mais chacun à ses habitudes alimentaires. Sur cette liste figure uniquement les aliments que j'achète les plus et vers lesquels je me tourne en premier quand je dois m'installer quelque part. 
Elle est aussi basée sur mes expériences et pour le moment je n'ai vécu qu'en Amérique du Nord et en Europe. J'espère avoir l'occasion de vivre sur d'autres continents et là c'est sûr que ma liste sera un peu différente.

Oui, je ne bois jamais de café. 

Il y a beaucoup d'épices et de condiments pour diversifier les goûts et ne pas trop déprimer en mangeant pâtes sur pâtes. Je n'achète presque jamais de ketchup et de mayonnaise, pour ces condiments, je m'autorise une petite (grande) radinerie: je les récupère aux fast food parce que j'en consomme peu!

En rouge, ce sont les aliments que j'achète vraiment en tout premier et vous voyez que l'huile d'olive n'y figure pas. Tout simplement parce que je me jette systématique sur les tomates séchées en bocal au supermarché et que je me sers très souvent de l'huile du pot pour cuisiner. Donc la bouteille d'huile d'olive n'est pas une priorité.

Je prends du jambon cru ou de la viande fumée en priorité pour une question de conservation. C'est plus gras mais ça se conserve plus longtemps que le jambon blanc ou la viande cru.

Le pain est une question compliquée parce que ça se conserve mal, alors je me tourne vers des pains long conservation comme le seigle ou le pita - si conservé au frigo pour le second!

Pour les légumes, les courges sont nos amis en automne et hivers; pour le printemps et l'été, la valeur sûre du peu cher, c'est la tomate. 

J'achète toujours de la poudre d'amande car avec de la farine, du sucre et du beurre c'est le meilleur moyen transformer de simples pommes en crumble. Et ainsi de se la péter avec un délicieux dessert au lieu de déprimer en se disant qu'on mange toujours la même chose: la pomme la moins chère du supermarché.


Selon le pays, il y a des adaptations parce que certains produits sont plus ou mois difficiles à trouver ou plus ou mois chers selon les pays. Je pense notamment aux fromages qui coûtent un demi-salaire en Amérique du Nord ou au lait qui est très cher en Italie.

Je rajoute bien sûr des fruits et des légumes en fonction des lieux et des saisons. J'aime aussi découvrir de nouveaux aliments des pays dans lesquels je vis, alors je n'ai pas peur de tester.

Mais mon arme secrète pour réussir mes installations est de toujours cuisiner moi-même. C'est la manière de cuisiner la plus économique et la plus saine. 


Et vous, quels sont vos produits alimentaires essentiels?