SLIDER

Se remettre au sport avec Stimul me


Le sport dans sa vie 

Il y a un mois, exactement le 8 mars, j'ai été contacté par un site de coaching qui me proposait un test de leur programme pendant un mois, Stimul. Je ne sais pas si vous avez remarqué mais depuis quelques mois, le sport est vraiment tendance, encore plus que les habituels relances ventre plat et cuissot d'acier du printemps pour espérer pavaner sur la plage. Ce genre de considérations ne m'atteint pas une seconde. 
Mais je vous ai déjà parlé plusieurs fois de mon souhait de reprendre le sport. Depuis que je suis rentrée en France, j'ai eu du mal à m'y remettre. Pourquoi? parce que j'étais à la maison et que justement je ne sais pas comment gérer le sport dans ce contexte.

Ce n'est pas la peine de vous faire un dessin, pas de sport et sédentarité ont conduit aux kilos en trop, à ceux qui vous plombent le moral et font que je ne voulais plus rieappréc un cercle vicieux! C'est bête car quand je suis en mission à l'étranger le sport fait partie de ma vie quotidienne: le vélo pour aller travail, la piscine pour se détendre, un peu de danse. Bref, le sport qu'on ne voit plus parce qu'il est tellement intégrer dans notre vie. J'ai perdu tout ça et ce que je veux retrouver. Le reste viendra sûrement tout seule après...

Et justement, c'est l'objectif du programme Stimul. En trois mois, accompagné d'un coach, vous allez pouvoir réintroduire le sport dans votre quotidien. C'est donc une vision à long terme. C'est ce qui m'a plue, m'a intriguée et au final c'est la raison pour laquelle j'ai accepté ce partenariat. Me voilà donc lancé dans cette aventure sportive. Voici donc le deal, je devais suivre le programme pendant un mois - donc faire le tiers du programme - et ensuite vous faire un article pour partager mon expérience. Quand j'ai terminé le test la semaine dernière, j'ai décidé de vous deux articles: un pour parler du programme Stimul me et un autre plus dans la réflexion sur le sport, car je ne sais pas si vous avez remarqué le sport est devenu quelque chose d'hyper tendances ces derniers temps, du coup moi j'ai cogité avec tout ça. 




Mais commençons par mon expérience Stimul. Voici le concept:
"Stimul est un programme de 12 semaines qui s’adapte à votre vie, pour vous permettre de la rendre plus active et de maintenir cette énergie, tout en respectant vos autres priorités."

Mes objectifs (de vie):

- perdre moins 5 kg (pas sur un mois, c'est un objectif personnel sur le long terme)
- reprendre le sport dans ma vie
- me tonifier
- perdre des bras
- reprendre la piscine et l'aquapalming


La prise de contact

Dans un premier temps, j'ai rempli un petit questionnaire sur internet me demandant mes objectifs, mes activités préférées, un peu de mon passif. Puis un coach est revenu sur mes réponse lors d'un entretient par téléphone afin de me présenter les programmes et de mettre en place mon planning sportif.

On a réellement tenu compte de mes choix, de mes envies, de mes capacités. J'ai donc expliqué que je souhaitais pas courir car je déteste ça, que je ne voulais pas aller en salle de sport, mais que je voulais revenir à la piscine, un lieu que j'adore mais que j'ai déserté en rentrant sur Bordeaux et que je voulais aussi faire du sport à la maison histoire d'apprendre à gérer le sport quand je suis en déplacement. Le but du programme étant que MOI, Cécilia, je puisse réintégrer le sport dans ma vie, mon coach Marc-Antoine a écouté toutes mes envies et construit un planning personnalisé. 

Mon planning

Mon expérience a commencé par mon weekend au ski, c'était une coïncidence mais cela m'a permis d'être motivée par la suite. J'ai ensuite commencé mon programme avec 3 séances de sport par semaines composées comme ceci:
- renforcement musculaire des bras (séance de 10 min) x 2
- aquapalming (45 min)

Et une séance un peu spéciale le dimanche, une séance prise de recul, qui permet de réfléchir sur des aspects du sport que l'on oublie souvent mais essentiel: le longue terme, l'échec, l'état d'esprit,... Personnellement, ces petites séances de réflexion m'ont vraiment plus et m'ont réellement permis de faire sauter des verrous de ma léthargie sportive. J'ai relativisé beaucoup de choses qui bloquaient ma mise au sport. Je me disais que c'était trop gros, que je n'étais pas assez motivée, mais j'ai réalisé que ce n'était que des prétextes psychologiques que je mettais comme des barrières. Aujourd'hui, ces barrières ont commencé à sauter. 

Ce qui m'a surpris au départ, c'est la petite durée des séances et leur espacement du programme. Comme il s'agit d'un programme de coaching, je m'attendais à avoir des séances de sport longues, assez rapprochées et intensives. Je pensais que tout serais fait pour que j'en bave. Il n'en était rien. Ma première réaction a été de me dire que mon planning était un peu vide. Mais ce n'est pas la bonne logique puisqu'il s'agit d'un programme de réintégration du sport, cela se fait donc petit à petit. Le deux premières semaines ont été des tests pour savoir comment je réagissais au sport. Comme je souhaitais faire un peu plus et que je voulais intégrer le vélo - je n'y avais pas penser avant car le vélo est mon moyen de transport presque quotidien, mon planning a évolué:
- les séances de renforcement musculaire sont passées à 20 minutes (x2)
- aquapalming (45mins)
- une séance de vélo a été rajoutée (50 min)
-  yoga (30 mins)

Mon planning a constamment été réadapté en fonction de mes capacités au cours du mois pour coller le plus possible à ma vie. L'avancée dans le programme est très progressive. Le but n'est pas se "cramer" en fasant du sport intensif, mais en introduisant petit à petit des routines sportive. dans son quotidien
Il a donc fallu cadrer tous ça, par exemple, j'ai changé mon jour et l'horaire de piscine pour qu'il colle plus à ma situation à Bordeaux. En effet, il ne suffit pas de se dire il y a écrit piscine le vendredi à 11h dans mon planning pour que cela soit faisable. Déjà à Bordeaux, la piscine ouvrait à 12h, puis un vendredi sur deux je dois aller chercher mes légumes en vélo. Du coup, j'ai regardé moi-même les horaires de piscine et j'ai déplacé ça au jeudi. Cela paraît logique pour certains, stupide pour d'autres. Mais c'était une petite victoire pour moi qui n'avait pas fait de sport depuis longtemps. Cette fois-ci, je prenais un peu les choses en main. Il faut savoir voir les victoires partout où elles sont et aussi petites soient-elle. 


Le suivi

Durant le programme vous êtes suivi par sms par votre coach qui vous rappelle les séances, vous encourage et vient prendre des nouvelles. D'abord amusée de ça, j'avoue avoir beaucoup exploiter ce lien pour poser des questions, expliquer mon ressenti. 

Normalement, le programme est également suivi avec un bracelet électronique. Comme je n'ai pas suivi le programme pendant trois mois, de toutefois, on ne m'a fournis un bracelet mais on m'a conseillé une application pour rentrer mon planning et mon suivi sportif. Je n'étais pas contre au début mais j'ai remarqué au fur et à mesure des jours que cela me dérangeait. J'ai donc découvert que je n'aimais pas tout mesurer, tout quantifier - ce que vous trouverez sûrement surprenant si vous me connaissez (oui passion statistique mais finalement pas pour tout). Du coup, j'ai suivi le programme sans tout ces chiffres, sans tout ça. On m'a jamais forcé à le faire. On m'a écouté. Il est donc possible de suivre le programme sans le bracelet électronique et ces histoires de suivi numérique si vous le demandez.

Du coup, moi je me suis beaucoup basée sur l'échange sms, ce qui me convenait très bien.


Les difficultés

On arrive à une partie qui a été essentielle dans mon questionnement et ma remise au sport: les difficultés. C'est con mais ce sont des difficultés que j'ai le plus appris sur moi-même.

Je n'ai pas pu aller à la piscine les deux premières semaines à cause d'un problème de carte d'accès magnétique que personne ne voulait régler. J'étais en possession de l'ancienne carte de piscine bordelaise et dans la piscine de mon quartier, on a préféré m'envoyer chier deux fois "car l'employé des cartes n'était pas là" que de me proposer une solution et de me faire accéder à la piscine. Croyez moi que cet événement à son importance dans mon parcours, car la façon dont on vous traite joue sur votre moral, éteint votre motivation sportive. 

C'est le genre d'obstacle auquel je n'avais pas pensé avant de me lancer dans ce programme. Il y aura toujours des obstacles, des difficultés qui pourront faire que ça ne se passe pas comme prévu. C'est là que j'avais du mal à gérer et que le programme m'a aidé. J'ai appris à contourner ces difficultés avec un système d'équivalence sportive: si je ne peux pas faire, je peux faire ça pendant tant de temps, ... J'ai appris à gérer le sport quand je suis malade, et replanifier mes activités en cas de problèmes,... Et surtout accepter les échecs, cela fait partie du processus. 

Les résultats

Je n'ai bien sûr pas perdu les 5 kilos, mais j'ai bien réintégré du sport dans ma vie quotidien comme le yoga et le renforcement musculaire.
Il a était plus facile de réintégrer des séances de sport à la maison que les séances de piscine, car celles-ci me demandent plus d'organisation puisque je dois quitter mon quartier. Le vélo refait partie de mon quotidien, c'était déjà le cas avant mais depuis quelques temps je rechignais quand même à le prendre, lui préférant le tramway. Depuis le programme, les tickets de tram restent sur le bureau et le vélo sort plus souvent du garage. C'est un plaisir, plus qu'une obligation parce que je n'ai pas le permis. 

Au bout d'un mois, j'ai donc repris le sport. Le reste ne dépend plus que de moi, de continuer sur cette lancée. De me fixer de nouveaux objectifs adaptée à ma situation et d'évoluer progressivement. 

Le test s'est terminé par une séance téléphonique avec mon coach pour parler de mon expérience, me donner des clefs, des conseils pour continuer. Une fois le programme terminé, il y a un petit suivi pour savoir où vous en êtes.
Et puis j'en ai aussi profité pour poser des questions afin d'écrire mon article en toute connaissances de cause.



Mon avis

J'ai beaucoup aimé ce type de coaching ultra personnalisé, progressif et qui m'a permis de réfléchir aussi sur moi-même. C'est réellement ce dont j'avais besoin à ce moment-là dans ma vie pour reprendre le sport.

Si j'avais eu l'argent, et l'autorisation de ne pas suivre le programme avec un bracelet - ce que l'on peut demander, j'aurais continuer le programme pour faire les trois mois car je suis convaincue que ce genre de démarche visant le long terme est ce qu'il faut pour vraiment réintégrer le sport dans sa vie, dans son quotidien. Je suis partisante d'une sorte de Slow Sport à l'inverse de phases intensives de x semaines de sport comme on le voit partout en ce moment.


Pourquoi donc suivre le programme? Cela dépend de vous, de vos besoin. Certaines personnes auront besoin comme moi d'être poussée au départ, d'être suivie, d'être écoutée pour reprendre le sport. D'autres sont perdues dans leur activités et auront besoin d'être orientées, notamment les personnes qui sont inscrites en salle de sport. D'autres n'auront pas besoin de ça car elles y arrivent très bien d'elle-même. 
Finalement, il y a rien d'autres que vous même qui vous pousse à aller regarder du côté du coaching sportif. J'en avais besoin, c'est donc pourquoi j'ai accepté ce test. Il m'a plu car j'ai vu une différence dans mon comportement et ma façon de penser le sport. 

Lors de ma discussion téléphonique avec mon coach Marc-Antoine, je me suis permise de poser plusieurs questions sur le programme:

- pourquoi ai-je des vidéos youtube pour mon renforcement musculaire? On peut très bien se demander de pourquoi payer pour quelque chose que je peux trouver sur internet par moi-même. Bon j'avoue que même si je regarde youtube, j'y vais pas du tout pour voir des vidéos de sport. Je pense que je vais changer ça. 
Alors en fait, la réponse a été plutôt simple "car le contenu existe", que pour le moment le programme cherche à développe d'autres points mais que la création de contenu personnel viendra plus tard, et encore que cela dépendait de mes objectifs. Effectivement, moi j'avais demandé un renforcement des bras, mais tout le monde ne demande pas ça. En fait, ce qui est valable pour moi, ne l'est pas pour tout le monde. Seulement 10% des clients sont orientés vers des vidéos. 

- pourquoi payer un coach alors que je peux aller faire du sport en salle? J'ai posé cette question suite à une discussion avec des amies, parce que je conçois qu'il est possible de faire du sport sans salle de sport. 
J'ai été très étonné d'apprendre qu'une grande majorité des clients de ce programme sont des personnes déjà inscrites en salle de sport. Il arrive que l'on sache pas bien optimiser son abonnement ou carrément qu'on y a aille plus car on ne sait pas quoi faire mais qu'on continue à payer. Et puis toutes les salles de sport ne proposent pas de coaching ou alors à un prix très élevé. Je peux très bien admettre ceci car je connais plusieurs personnes autour de moi qui ont été dans cette situation. Du coup, cela ne me choque pas tant que ça de prendre un coaching même si on est déjà dans une salle de sport. Cela dépend encore une fois de nos besoin et notre ressenti.

Ce qui m'a vraiment plu

- la philosophie du long terme
- l'écoute: on a pris mes envies pour construire mon programme et que 
- l'adaptation: tout au long du programme, mon planning a été adapté pour mieux s'intégrer dans ma vie (jour, horaire, prise en compte du jour des courses, du temps,...
- le suivi par sms: cela c'est fait dans les deux sens, avec un suivi de la part du coach, mais j'ai aussi pu obtenir des réponses très vite lors que j'ai rencontré des problèmes. 

Ce que je relative

- le prix entre 69€ à 199€ par mois. 
J'ai eu la même réaction que tout le monde quand j'ai vu les tarifs : "Ah mais c'est cher!". 
Mais finalement, pour la promesse d'une réintroduction du sport dans sa vie, sur le long terme, ce n'est pas si cher. Il faut voir ça comme un investissement. C'est donc une lourde dépense mais sur une courte durée et dont le résultat peut être très bénéfique car cela peut conduire à un changement de comportement. Au final, ce n'est pas plus cher qu'une inscription en salle de sport sur l'année ou qu'une autre méthode de coaching.
Et puis, il faut aussi penser qu'il y a des personnes derrière tout ça et qu'elles méritent d'être payée pour ce qu'elles font.  

Ce que j'ai découvert ne pas apprécié

- le suivi connecté (attention cela n'engage que moi): Finalement, j'ai découvert contre toutes attentes pour quelqu'un qui tient un blog, que je n'aime pas être surconnectée et tout quantifier avec des applications. Alors cela n'engage que moi, je n'aime pas cette surveillance technologique.
Encore une fois, on m'a écouté et on ne m'a pas forcée à utiliser l'application. J'ai donc fait le programme sans ça et cela c'est bien passé. Du coup, je ne suis pas sûr que cela soit un moins. 
Mais au final, j'ai posé cette question lors de mon entretien au téléphone et cela est arrivé seulement deux ou trois fois que les gens ne souhaitent pas être connecté mais quand même faire le coaching. Je fais donc partie d'une minorité. C'est loin d'être le cas de tout le monde vue l'engouement des bracelets électroniques, donc si c'est vôtre truc, ne vous en privez pas car cela aide quand même à voir ses progrès.

L'intérêt de cette méthode est vraiment la personnalisation et l'écoute mais aussi la reprise progressive du sport. Si vous entrez dans le programme, vos objectifs seront différents et vous ne ferez pas la même chose que moi, vous n'aurez pas les mêmes activités, pas les mêmes durées, pas le même planning. Tout est personnalisé en fonction de VOUS, ce qui vous permettra plus facile d'intégrer le sport dans votre vie. On s'adapte à vos envies, vos capacité, vos horaire. Une bonne manière de se remettre au sport doucement, mais sûrement, le tout avec l'accompagnement d'un coach. 

Stimul - votre coach personnel


En fait, ce programme m'a fait penser à la fable Le Lièvre et La Tortue car pour le sport rien ne sert de courir, il faut partir à point. Et vous le savez, c'est la tortue qui gagne la course à la fin... Du coup, cela sera le sujet réflexion de demain. 

Et vous, avez-vous déjà fait appel à un coach pour faire du sport? Avez-vous intégré le sport dans votre vie? 
 

1 commentaire

  1. Tiens, j'étais passée à côté de ton article :) C'est sympa comme méthode et bravo pour la reprise du sport :)

    J'avoue qu'à ce prix, je préférerais me cotiser avec une ou deux copines pour avoir un cours de sport à domicile avec un prof. On peut trouver des cours où ça revient à 15-20€ de l'heure par personne. Ayant de gros problèmes de dos en plus, c'est aussi un bon moyen d'éviter d'aggraver les choses parce que le prof peut corriger tes mouvements/positions en temps réel. Après, c'est valable pour le fitness/le yoga mais pour la piscine, c'est vrai que ce n'est pas forcément utile que le prof soit juste à côté de toi en live :)

    RépondreSupprimer


Merci pour ton joli petit mot! Profite bien ce qu'il y a autour de toi...
♥ ♥ ♥ ♥

© Autour de Cia • Theme by Maira G.