La question qui fâche

Les idées d'articles, elles fusent de partout: la semaine dernière suite à une discussion avec Pauline du blog Paulinement vôtre, et cette semaine l'article humeur découle d'une conversion avec l'Homme en train de regarder samedi dernier la saison finale de How I met your mother? sur NT1. Devrais-je dire la 10ème rediffusion des épisodes!

Bon, pendant ce temps là, je cuisinais (comme d'hab') tout en regardant du coin de l'oeil l'épisode - attention si tu les as pas vu SPOIL - où on apprend que Robine et Barney divorcent. Il y a une scène où Barney raconte leurs vacances, pendant que Robine travaille pour ses reportages, lui cherche désespéramment le wifi pour PUBLIER LE TRUC DU JOUR!

Et là, bam l'Homme tranquillou sur le canapé se tourne vers moi et me dit "la semaine dernière quand j'ai vu ça, j'ai pensé à TOI!". Sans suit une explication, et voici donc mes points communs avec Barney Stinson :
- 1. je tiens un blog/ je suis une blogueuse
- 2. moi aussi je cherche souvent le wifi
- 3. une des phrases que je prononce le plus est "faut que je poste le truc du jour!"

Ok, en conclusion pour Monsieur Cia, je suis hyper connectée au web et toujours en train de penser à mon blog. Mais est-ce vrai? Suis-je donc un peu comme Barney dans cet épisode? Ai-je l'air si attristée quand je ne peux pas poster mon article du jour?


Connexion internet, mon amour

Bon, sur ce point là, je suis d'accord: être blogueur implique très souvent d'être connecté. On est branché sur internet et présent sur de nombreux réseaux sociaux. 

Depuis que je blogue, j'ai rejoint les communautés de twitter et Hellocoton. J'étais déjà présente sur facebook (bon pas avec une page!), sur Pinterest et sur Instagram. 

Les 3 premiers (facebook, twitter et Hellocoton) sont clairement destinés au blog. Pour Pinterest et Instagram, c'est une autre histoire. Ce sont mes petites pépites d'inspiration et de tranches de vie, c'est donc pour ça que mon Instagram n'est pas entièrement dédié à la beauté. J'avais ce compte avant le blog, et ce que je préfère y partager sont des photos de ma ville et de mes voyages! 

Cela fait en tout 5 réseaux sociaux, en plus du blog - ah non je dois rajouter la page facebook des RDV Beauté! Donc quand j'ouvre ma boîte mail, j'ai l'impression qu'elle va exploser de notifications. 

Alors depuis que j'ai mon blog, ma vie connectée a un peu changée. Elle a beaucoup grandi mais c'est surtout parce que que je suis beaucoup plus présente. 
Mais je sais m'arrêter et avoir une vie à côté. Il m'arrive de ne pas poster sur ces réseaux sociaux durant plusieurs jours. Je ne me sens pas obligée de le faire. 

Comme certains le savent, je n'ai pas de smartphone et je pense que ça aide à ne pas se sentir en permanence connecté. Finalement, je vois ça comme un avantage et non comme un inconvénient. Quand je sors de chez moi, je suis déconnectée; il n'y aucune petite sonnerie qui peut me faire penser au blog (je pense fortement à la sonnerie de notification Samsung que tout le monde connaît et qui fait que 15 personnes pensent autour de vous avoir reçu quelque chose!).


La connexion est ailleurs!

Finalement, la connexion au monde du web n'est pas la plus envahissante. J'arrive très bien à me déconnecter. Je l'ai fait pour mes vacances, aucune consultation de mail et aucun message pendant cette période. J'adore ces moments totalement déconnectés.

Mais suis-je vraiment déconnectée de mon blog? La réponse est NON. Je ne suis pas connectée sur internet, mais beaucoup de choses me ramène à mon blog. 

Je mange BLOG, je visite BLOG, je découvre BLOG, je discute BLOG, je photographie BLOG, ...

Combien de fois l'homme a entendu cette justification: c'est pour le BLOG! Le tout bien accompagné d'yeux de biche.

Oui, il accepte d'aller à Sephora pour le BLOG ou de manger tiède pour que je fasse des photos du plat pour le BLOG. I

Le blog est partout tout le temps. BLOGGING IS EVERYTHING! 

Alors la plus dangereuse de connexion, c'est finalement entre moi et mon cerveau

C'est un peu normal de souvent penser à son blog, mais cela ne doit pas être une obsession. J'ai fait le choix de publier un article par jour parce que je peux le faire - certains connaissent mon secret, d'autres l'ont deviné! 

Mais contrairement à ce que pense l'Homme, je ne suis pas obnubilée par le "TRUC DU JOUR". Je publie quand j'en ai envie et quand je peux. C'est souvent tous les jours, et puis il y a des fois des jours sans. Quand ma mère est venue chez moi, j'ai préféré être avec elle que sur le blog. Il y a aussi eu des jours sans article car j'avais la flemme, ou parce que je devais gérer autre chose dans ma vie. 

Alors oui, beaucoup de choses que je vis sont potentiellement un article mais je ne me sens pas obligée de publier. 

Je pense qu'après 10 mois avec mon blog, je trouve enfin mon rythme et aussi l'orientation qui me plaît.  Je sais ce que m'apporte mon blog, et je sais aussi me passer de lui.



 
Avoir un blog, c'est peut-être ça être toujours un peu connecté à lui que ce soit par internet ou par la pensé. 
Et puis, ce sont aussi les autres qui vous relie à lui! Ce weekend, j'ai donc appris que l'Homme me voyait - m'identifiait - comme une blogueuse, que ça lui plaisait et que maintenant lui aussi commence à y penser de temps de temps.
 

Et vous alors, quel est votre degré de connexion avec votre blog?

 


PS: Promis l'Homme, je