Un rouge sans velvet

Oui, ne vous y trompez pas, je n'ai pas fait de faute, je n'ai pas oublié un mot. Non, nous n'allons pas parle de velvet aujourd'hui mais bel et bien d'un des rouges à lèvres de la gamme Rouge Edition de Bourjois. Nous allons parlé précisément du numéro 14, le Pretty Prune.

J'ai reçu ce rouge à lèvres dans un lot en gagnant un des jours colorés du calendrier de l'avent Bourjois. Mais si je vous en ai parlé sur le blog dans un article. En décembre, j'étais dingue du concours mise en place par Bourjois pour leur calendrier de l'avent, j'ai participé plusieurs fois et la chance était avec moi puisque j'ai gagné plusieurs fois, trois pour être exacte: le jour doré, le jour lie de vin et le jour gris/argent. Alors j'ai une tonne - non faut pas exagérer mais beaucoup quand même - de produits à tester et à vous montrer. Le début de l'année 2016 sera placé sous le signe de la marque Bourjois sur le blog. 

Du coup, je commence mes revues Bourjois avec un des produits de la thématique lie de vin et qui m'intriguait énormément: le rouge à lèvres Rouge Edition 14 Pretty Prune. Il s'agit d'un rouge à lèvres raisin. Et si vous suivez le blog, vous n'en avez pas vu passer beaucoup. C'est normal ce format est minoritaire dans ma "collection" de rouges à lèvres. Je suis une adepte des mates et bien évidemment des Rouge Edition Velvet de Bourjois, c'est donc pourquoi le Rouge Edition (tout court) intéressait. Bien je sache qu'il soit différent du velvet, je me demandais si j'allais retrouver le même plaisir - la même hystérie qui m'a fait acheté toute la collection, bon j'ai pas encore le 16 et 17 mais leurs minutes sont comptés avant de rejoindre mon coffre à velvets. 

Ce que dit la marque

"Texture prête-à-porter
Enrichi en extrait de fleur d'orchidée, sa formule au fondant et au glissant incroyables offre un confort unique à l'hydratation 10H***. Ultra-fondante, elle laisse vos lèvres lisses, parfaitement hydratées et protégées.
19 teintes issues des défilés et proposées sous 3 familles ultra-mode.
- Les "Preppy", pour les passionnées du chic
Des teintes nudes et naturelles qui se fondent à la couleur des lèvres.
- Les "Color-block", pour un rouge qui claque
Des teintes hautes en couleurs pour des lèvres ultra flash.
- Les "Night-out", pour un look 100% féminin
Des teintes intenses et élégantes pour des lèvres glamour. Des lèvres au sommet de la mode !


Niveau packaging, je retrouve un rouge à lèvres en tube. J'imagine que c'est bien normal, puisque toutes les éditions spéciales (velvet, aqua laque et souffle de velvet) sont au départ des dérivés des Rouge Edition donc il y a une base commune. Cela se voit par le format tube, l'écriture Bourjois en bas relief et le nom Rouge Edition sur un autre côté. Ce qui change, c'est bien sûr le bouchon qui est bien plus imposant en format raisin. La couleur du rouge à lèvres est visible sur le socle transparent du tube. 

Comme je vous l'ai dit, il s'agit d'un rouge à lèvres classique en raisin. Je ne possède pas beaucoup de produits de ce type car je ne suis pas à l'aise avec et puis il y a peu de mates sous cette forme. J'ai vraiment du mal à appliquer les rouges à lèvres raisin sans m'en mettre partout, bref c'est le carnage à l'application pour moi, vue que je suis habituée au embout mousse des hybrides. Note à moi même: investir dans des crayons à lèvres, en plus c'est le soldes et j'en ai vu des pas chers chez Kiko. Je pense qu'en traçant un trait pour délimiter la zone à remplir ça pourrait m'aider. Franchement, j'ai l'impression d'être nulle face à une rouge à lèvres en raisin. 
Petit détail que j'ai bien, le nom bourjois est inscrit dans la matière du rouge à lèvres. Je trouve ça hyper classe. 


Passons à la couleur. Le nom du produit est Pretty Prune. C'est là que ma vision du prune diffère de celle de Bourjois. Pour moi ce rouge à lèvres est plutôt un bordeaux car il y a une dominance de rouge - et non de bleu. Mais je sais qu'en matière de couleur, on a souvent du mal à avoir tous la même définition - surtout entre prune et bordeaux. Demandez aux gens de vous décrire ces deux couleurs et vous verrez qu'ils existent différentes visions. Attention, ne pas commencez une débat sur les couleurs pendant vos repas de famille, ça peut être dangereux. 
Bon, après avoir été regardé le site de la marque, je trouve que le rouge à lèvres que j'ai chez moi n'est pas de la même couleur que décrite sur l'eshop. Bizarre cette histoire de couleur. Allez je persiste, je suis en possession d'un beau bordeaux et non d'un prune. ET confidence pour confidence, c'est la couleur que je possède le plus en format raisin. J'en ai deux autres avec celui-ci, un Kiko et un ELF. Donc niveau couleur je suis comblée. Je ne sais pas si c'est parce que je vis à Bordeaux que j'ai une obsession pour cette couleur mais je l'adore. 

Le rouge à lèvres a une odeur que je trouve assez sucrée, mais mon nez est malade depuis des jours - hiver, rhume et compagnie, je ne vous fais pas le topo - du coup je ne sais pas si je me trompe ou pas. En tout cas, l'odeur ne me dérange pas.

Pour l'application, bah comme attendue, j'ai galéré. Je vous l'ai dit, les rouges à lèvres raisins et moi on est pas très copains. Je déborde toujours, franchement je ne sais pas comment je fais. Hormis ma maladresse, le rouge à lèvres s'applique très bien. Déjà il est hyper pigmenté, c'est fou, un seul passage pour suffire à recouvrir les lèvres uniformément. La raisin glisse bien sur les lèvres, même sur celles qui sont abimées. 



La matière est très confortable. Je sens que mes lèvres sont hydratées. Contrairement aux mates que j'oublie totalement, je sens quand même la présence du rouge à lèvres. Je retrouve un peu l'effet surplus de matière que je déplore dans les rouges à lèvres classique. Oui, je préfère les mates car ça accroche les lèvres et qu'on ne sent plus rien. Cela dit, j'ai connu bien pire comme sensation sur les lèvres. Et puis, je sais que je suis hyper chiante avec ça, c'est d'ailleurs pour cette raisin que j'ai délaissé les rouges à lèvres pendant des années. Maintenant, comme je suis habituée à porter du rouges à lèvres - merci les mates pour ça - je dois dire que je supporte de mieux en mieux. 

Le rendu sur les lèvres est vraiment joli, bien brillant. Je ne suis pas habituée à me voir comme ça, c'est sûr ça me change des mates. 


Niveau tenue, c'est pas mal mais pas aussi bien qu'un mate - oui, j'en reviens toujours à ça mais c'est ce que je connais le mieux. Alors oui ça transfère mais pas des masses pour un rouge à lèvres au rendu brillant, je suis même plutôt surprise. J'ai fait le test du fameux bisou sur la main comme le fait mon amie Accro en Droit, et puis j'ai oublié de le prendre en photo, mais j'étais surprise de ne pas voir autant de matière que j'imaginais.
Pour les repas, ça ne résiste pas forcément bien, enfin cela dépend de ce que vous mangez, on n'a peut-être pas le même régime alimentaire puisque je mange encore de la glace en hiver et ça les rouges à lèvres, ils n'aiment pas trop.

Pour le démaquillage, je le retire très bien à l'eau micellaire ou à l'huile de coco.


Rouge Edition 14 Pretty Prune
Prix: 11.95€
à Monoprix, Sephora et en grandes surfaces

La conclusion, une grande découverte pour moi. Je trouve pas mal de bons points à ce rouge à lèvres. Il est bien pigmenté, confortable, à une bonne tenue. C'est donc une joli découverte. Je ne sais pas s'il me correspond vraiment car je suis une grande adepte des mates. Mais je l'utiliserais avec plaisir car ce n'est pas bon de ne porter que du mate, ça fait quand même pas mal souffrir les lèvres au final. Alors pourquoi pas regarder d'autres couleurs, histoire de pouvoir alterner avec mes mates chéris.

Et vous, connaissez-vous les Rouges Edition de Bourjois? Etes-vous plutôt mates ou brillants en matières de rouges à lèvres?