Internet en VO

Hi, les beauties, aujourd'hui on va faire un post un peu spécial car il sera à la fois haul, share the love, unboxing, get ready with me et tag. Attention, je n'oublie pas le makeup parce qu'on parlera aussi blush, bronzer et highlighter... Ah mais j'y pense qui veut faire un swap pour faire ensuite plein de swatch.... 

Bon bref, vous l'avez sûrement compris on va parler des anglicismes sur la blogo beauté. Je dois dire que depuis cet été, avec surtout la déferlante du mot unboxing, ça m'agace de plus en plus. Oui, vous allez finir par vous demander mais qu'est-ce qui m'agace pas sur la blogo. Plein de choses je vous rassure, mais mon cerveau d'analyste est déformé, il est programmé pour remarquer les petits détails et ne plus les lâcher. Dans une réserve de musée, je peux être horrible avec un clous qui dépasse et un plastique mal mis, alors vous imaginez sur la blogosphère! Du coup, je vous en parle tantôt dans des articles humeurs, tantôt dans des articles humour et parfois dans les deux réunis comme aujourd'hui. 

nota bene: Comme tout article qui traite de la blogosphère, cela n'engage que moi. C'est un avis personnel Je ne suis pas là pour vous critiquer ou remettre en cause votre amour pour l'anglais, le Royaume-Uni ou les Etats-Unis. J'ai moi même un amour pour le Canada et surtout Ottawa.

Cet article s'inscrit dans ma série sur les manies et tics des blogueuses. J'ai déjà traité des tics photo et puis des miniatures d'articles. Alors puisque qu'on va parler des anglicismes, un peu petit PREVIOUSLY ON s'impose:

Allez on en vient au sujet du jour. Pourquoi les anglicismes m'agacent? J'ai l'impression que des fois c'est récupérer pour faire genre, sans vraiment savoir pourquoi. C'est un peu comme si l'utilisation de ce mot anglais traduisait qu'on est cool et à la pointe de la blogosphère.

Certains sont clairement impossible à zapper aujourd'hui mais pour d'autres je ne vois vraiment pas l'intérêt de l'utilisation. Pourquoi parler de lipstick à la place de rouge à lèvres quand on dispose du mot dans notre langue? Oui que ce soit dans vidéo ou dans article, il m'arrive de croiser "alors pour les lèvres, j'ai mis le lipstick machin"... Nan de nan mais pourquoiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii? 

Je crois que le mot qui m'a vraiment fait cogiter cet article, c'est UNBOXING. Je l'ai découvert cet été d'abord sur Youtube. Il s'agit d'une vidéo ou d'article qui va présenter un déballage de boîte ou autres colis. Rien de bien nouveau sous le soleil d'internet parce que des vidéos présentation de box ou présentation de colis, de produits, d'achats (qu'on trouve aussi sous l'appellation anglaise Haul) ça existe depuis un bon nombre d'années. Là la subtilité est que c'est un truc dans un carton et que tu as reçu par la poste ou coursier. En gros vive le déballage de notre boîte aux lettres. Ce mot est d'abord apparu sur les chaînes anglophones, puis repris sur les chaînes francophones et enfin il est arrivé sur la blogosphère française et autres lieux d'influence 2.0.
En fait, c'est le cheminent qui m'énervent un peu, en mode les States c'est l'exemple à suivre, on ne se pose pas de question, on fait comme eux puisque tout le monde les imitent. Oui, en matière d'internet, blogs et youtube (comme pour pas mal d'autres domaines) les Etats-Unis et les pays anglosaxons sont un peu en avance. Mais j'ai l'impression qu'on perd un peu notre spécificité en copiant de cette façon, comme si on s'effaçait un peu ou alors qu'on voudrait rentrer dans un moule.

Je ne sais pas si c'est mon passage au Canada, dans la capitale où tout est traduit et le français défendu, qui me pousse à vouloir garder cette part de français. Mais en tout cas, c'est vrai que là-bas j'avais pris conscience de tous les anglicismes qu'on utilise au quotidien en France, en Europe. Mes collègues n'employaient pas les mots baskets ou tennis pour décrire leur chaussures, ... J'en conviens c'est pas très clair. Et puis je leur préfère le mot Fin de semaine pour Weekend. Mais bon, ils ne sont pas tous roses dans le monde des francophones à utiliser à longueur de journées SO CUTEEEEEEEEEEEEEEEEEEEE!

Certains anglicismes sont posés là en début de titre comme des mot-clefs pour expliquer rapidement le contenu. C'est le cas de notre cher UNBOXING, mais aussi de Tag, swap, Share to Love, Get ready with me, Empties products, Expectation vs Realtity, How to, DIY, Get the look... Je n'ai qu' ouvrir ma page d'accueil Youtube pour les voir partout. 
Pour certains, je ne comprends vraiment pas l'intérêt d'utilisation, peut-être une justification en terme de longueur de lettres ou alors d'identification facile du concept, mais bon beaucoup ont un équivalent en français qui fait également très bien l'affaire. Si aujourd'hui, je ne vois plus comment je pourrais me passer du mot DIY pour décrire une création faite maison, je pense que clairement je préfère le groupe de mots Cliché contre Réalité pour les vidéos Expectation vs Réalité. C'est bien plus parlant pour moi, et certainement pour d'autres. Et je vous rappelle que je comprends très bien l'anglais.

Je comprends tout à fait la volonté de s'inscrire dans des concepts déjà bien établis mais cela ne fonctionne que sur une partie de la population - celle qui connaît également les codes de ces concepts. En fait, ces anglicismes dans le titre me font penser à un circuit par la blogo pour la blogo. Il n'y a que les autres blogueurs/ youtubeurs, ainsi que ceux qui les suivent régulièrement qui peuvent comprendre. Vous mettez quelqu'un qui ne lit pas de blogs ou ne regarde pas de vidéo face à ce genre de titre, ce n'est pas sûr qu'il comprenne tout de suite pour certaines expressions et que ça l'attire par conséquent. Ces mots même anglais ne sont pas si universels car ils décrivent quelque chose de très précis dans un contexte précis.


Si je peux admettre les mot-concepts - et aveu j'en utilise aussi, bon bah bien elle fait ce qui l'énerve, oui je sais - j'ai plus de mal, mais énormément plus de mal avec l'anglicisation des produits de maquillage. Tiens commençons même par le mot Make Up en lui même. Il est aujourd'hui placé à toutes les sauces beautés au détriment du mot maquillage. Mais bon ce n'est pas le pire. 
J'en viens à me demander même si les plus jeunes savent ce qu'est du fard à joues et une poudre de soleil. Cela fait belles lurettes que je n'ai pas croisé ces mots dans un article. 
Ok, ok, ok, c'est plus court d'écrire blush ou même lipstick mais pour ce dernier, je ne m'y fait vraiment pas. Au pire du pire en version française, il y a celles qui utilisent l'abréviation RAL pour Rouge A Lèvres. C'est sûr là c'est encore plus court mais pas forcément compréhensible par tous.

Et on parle de BEAUTYSPHERE, ce mot hybride qui mixe anglais et français !


Bon allez trêve de bla bla bla sérieux, place maintenant à ma petite séance photo (pffff j'ai failli dire shooting) en mode la blogosphère beauté anglicisée face à la blogosphère francophone.


Je parle beaucoup de la blogosphère beauté parce que c'est là que beaucoup d'anglicismes ne me semblent pas si pertinent que ça. J'imagine dans d'autres domaines de la blogo, jeux vidéo, information, web, marketing, c'est carrément impossible d'échapper aux anglicismes. 

Cela dit, la présence d'anglicisme ne concerne pas seulement la blogosphère. Cela me fait penser à un magasin bordelais super sympa qui met en avant la création française (made in ou fabriqué en France, au fait!) mais avec un nom de commerce tout en anglais. Je comprends bien la volonté de faire un brin d'humour dans son titre mais bon ça ne me semble pas si cohérent face au concept de vente.

Cela dit je ne suis pas contre quand tout un texte est traduit car ça permet de progresser en anglais avec un sujet que j'aime: la beauté.

Et vous, utilisez-vous des anglicismes dans vos articles?