Une huile à tout faire 

Suite à mon article Mon top 3... huiles végétales, j'ai eu plusieurs remarques à propos de l'huile de coco sur comment je l'utiliser en démaquillant. J'ai déjà prévu un article retraçant ma routine démaquillage avec ce produit, mais je décidais d'en accélérer la publication pour répondre aux remarques. Aujourd'hui, je vais donc vous présenter comment je me démaquille grâce à l'huile de coco mais avant on va parler un peu de ce produit.

Je suis passée au démaquillage à l'huile végétale car je ne trouvais pas mon bonheur avec les démaquillants traditionnels et aussi pour le prix qui est très économique. Je n'ai jamais aimé le démaquillage au lait que j'ai toujours trouvé trop gras. Je n'ai jamais aimé cette sensation. J'ai ensuite essayé les démaquillants bi-phasés, j'avais trouvé mon bonheur chez Clarins mais le prix est un peu élevé. 

Mon problème que je n'arrivais pas à trouver un bon démaquillant qui réunissait tous mes critères:
- pas cher
- efficace sur les maquillages intenses
- et doux pour mes yeux de porteur de lentilles

Après avoir beaucoup lu sur les propriétés des huiles végétales, je me suis lancée dans le test de ce démaquillant naturel. J'ai d'abord essayé l'huile de jojoba qui ne m'a pas convenue car elle me faisait mal aux yeux. Puis j'ai testé l'huile de coco et je n'utilise plus que ça depuis plus d'un an. Il est donc temps d'en parler, nan.

Les bienfaits de l'huile de coco

Cette huile a de très nombreux bienfaits car elle est très nourrissante. Elle est parfaite pour prendre soin de tout son corps: cheveux, visage, corps, mains, ongles, ... C'est un peu une huile à tout faire. Elle est tout à fait appropriée pour la déshydratation de la peau. Elle a même des propriétés apaisante, vous pouvez l'utiliser en soin après-soleil par exemple.

Elle n'est que très légèrement parfumée. Moi qui ne suis pas fan de coco à la base, je m'y suis faite et j'avoue que maintenant j'adore. 

Son avantage pour le démaquillage est qu'elle ne pique pas du tout les yeux. Et ça pour les personnes sensibles ou les porteurs de lentilles, c'est vraiment un critère indispensable.


Pour les besoins de l'article, je me suis maquillée de façon prononcés avec des produits résistants: j'ai pris des sticks Kiko pour les yeux, ainsi qu'un Color Shoc de Kiko qui est waterproof et puis un crayon Contour Clubbing de Bourjois. Du costaud. Pour le teint, j'ai tout fait: anticernes, base, fond de teint, poudre et contouring à fond. Et pour la bouche, j'ai tablé chez les Rouge édition velvet de Bourjois. 

Me voilà donc archi maquillée pour vous montrer le démaquillage à l'huile de coco. C'est un peu un comble de se maquiller pour se démaquiller. Mais bon!

Les étapes de mon démaquillage

D'abord je commence par nettoyer mes mains pour qu'elles soient propres. 
Je prélève une petite noix d'huile de coco que je commence par appliquer sur mes yeux car ce sont généralement les parties les plus maquillées de mon visage. Ensuite je commence à masser et à étaler la matière sur tout le visage. Je fais glisser mes mains doucement partout. 

Il ne faut surtout pas appliquer trop d'huile au risque de vous faire un voile blanc sur les yeux et de rendre votre vision désagréable. L'huile de coco ayant un fort pouvoir nettoyant, une noix suffisant amplement pour tout votre visage et sur tous les types de maquillages même intensifs ou waterproof. 


Une fois l'huile bien étalée, je passe mes mains sous un filet d'eau tiède pour continuer à masser mon visage. L'effet hydrophobe de l'huile fait que celle-ci glisse encore mieux sur la peau. Vous allez sentir que la sensation au toucher est différente, un peu plus laiteuse, un peu plus douce. 

Ensuite, je rince mon visage à l'eau et je l'essuie avec une serviette ou un coton. 

Avec le démaquillage à l'huile, il reste toujours un petit film sur la peau. Vous pouvez l'enlever à utilisant votre nettoyant habituel. Moi j'aime me passer un coton d'hydrolat de tea tree sur le visage et ensuite quelques pschitts d'eau florale de lavande. 


Ayant la peau grasse, j'aime la mélanger et la fouetté avec un peu d'huile de noisette comme dans mon DIY pour la fête des mères.  J'en avais fait un baume pour le corps mais c'est aussi une recette excellent pour un démaquillant car l'huile de coco reste soyeuse et ne fige pas.  
Le démaquillage à l'huile de coco n'est pas agressifs pour les yeux et rend la peau très douce. 
N'oubliez pas que la coco est une noix, qui peut entraîner des réactions allergiques chez certaines personnes. Si vous êtes allergique aux noix, ne vous démaquillez pas avec cette huile. Et à la moindre réactions, n'insistez pas non plus. 

Voilà vous savez tout sur mon démaquillage à l'huile de coco. Pour vos huiles végétales, je vous conseille de les choisir 100% pure, vierge et pression à froid, voire bio si possible. Vous trouvez aujourd'hui très facilement de l'huile de coco en supermarché bio et aux rayons bio des autres. Vous pouvez aussi en trouver sur internet sur les site d'aromathérapie comme Aroma-zone ou RevelEssence. 

Personnellement comme je le mentionnais dans mon article Top 3, je préfère l'huile de coco présentée en pot et non en flacon car cette huile est solide à température ambiante. Le prélèvement en flacon n'est donc pas pratique du tout car il faut réchauffer l'huile avant - bon un simple passage sous un filet d'eau chaude suffit, mais je préfère nettement avoir cette huile en pot. 
Aussi pour des questions d'hygiène, je vous conseille d'avoir deux pots distincts entre la cuisine et la salle de bain. En effet, cette huile est tout à fait comestible et délicieuse. 

Le prix d'un pot d'huile de coco est entre 4€ et 7€ en supermarchés, magasins bio et site d'aromathérapie. Des marques surfent sur la tendance et vous propose des prix exorbitants comme 30€ le pot, mais non faites attention!


Et vous, quelle est votre routine démaquillage? Utilisez-vous des huiles végétales?