SLIDER

Youtube: le Tag qui dérange: ce que je pense des youtubeuses. Peut-on encore donner son avis sur Youtube?

Polémique Youtubesque

Bon puisque aujourd'hui, je vais parler de Youtube, il me fallait bien un titre racoleur comme on en trouve partout en ce moment sur cette plateforme. Viens, viens on va parler de Youtube, allez clique et abonne-toi. Ah non, il ne faut pas non plus que j'en fasse trop. Alors de quoi allons-nous parler aujourd'hui: de la dernière polémique Youtube. Afin de la dernière que j'ai vu car il y en a une par jour là-bas. On va parler du Tag "Nos avis sur les youtubeuses" - ou "ce que je pense des youtubeuses", les deux noms étant possible - de la chaîne Lucie Lou, créé donc par Lucie de La Vie en Lucie et Louise de Blog à Lou. Deux blogueuses que vous connaissez peut-être si vous lisez régulièrement la blogosphère beauté.

Ce qui va m'intéresser aujourd'hui va au delà du TAG lui-même, c'est la réflexion, la polémique qu'il y a eu autour. Bien que certaines personnes aient essayé de lancer un débat, cela a été vain car tout de suite c'est le côté polémique qui a pris le pas surtout sur Youtube. Finalement toute cette agitation autour de ces 15 questions soulèvent une réflexion plus grande sur Youtube. Peut-on aujourd'hui parler de manière négative des youtubeurs et de youtube? Peut-on dire ce que l'on pense sincèrement des autres? Une critique est-elle toujours de la méchanceté? ... et tant d'autres questions. 

Commençons par expliquer ce qu'est le TAG "Nos avis sur les youtubeuses". Il s'agit de 15 questions auxquelles on doit répondre en citant un nom ou des noms de youtubeurs en expliquant son choix. Voici les questions:  
1 - La plus jolie 
2 - Celle dont le décor me fait rêver 
 3 - Celle dont la façon de parler m'agace 
 4 - Celle que tout le monde regarde sauf moi
  5 - Celle qui me donne le plus envie d'acheter
  6 - Celle que je rêverais de rencontrer 
 7 - Celle dont les manières m'agace
  8 - Celle qui me paraît la plus sincère
  9 - La plus simple
  10 - Celle dont je voudrais voler tout le maquillage
  11 - Celle dont le style me plaît le plus 
 12 - Celle qui m'a le plus déçue 
 13 - Celle avec qui je pourrais être amie
  14 - Celle dont la vie me fait rêver 
15 - Celle dont je ne comprends pas le succès

Vous avez compris le principe et vous commencez à vous douter de ce qui a pu déranger. Bien sûr ce n'est pas les questions "qui est la plus belle" ou "qui est la plus sincère", non ce sont les questions dites négatives.
Ce TAG a été dans un premier temps très bien reçu, puis il a pris de l'ampleur. Une polémique a commencé à naître avec l'idée du lynchage de youtubeuses, de la méchanceté gratuite. Et l'apothéose a été ce weekend avec des vidéos étiquetées "coup de gueule" dénonçant le TAG. La vidéo la plus vue, celle de Hyppos and Smiles a été retiré depuis; elle a été mise en privé.

Le moins qu'on puisse dire, c'est que ce TAG ne laisse pas indifférent. Certains y voient une possibilité d'honnêteté et de parler de youtube avec franchise  tandis que d'autres y voient de la méchanceté, de la jalousie, ...

Depuis ce weekend, vous avez compris que ma tête cogite. Du coup, pour mieux comprendre les arguments des uns et des autres, j'ai dû regarder une cinquantaine de vidéos et à chaque fois j'ai lu les commentaires pour me rendre compte de l'ampleur de la polémique. 

Les pour et les contre de ce TAG

Pour:
Honnêteté
Franchise
Franc parlé
Audace
Jugement du travail/ vidéo Youtube
Contre:
Méchanceté gratuite
Jalousie (de la part des petites youtubeuses)
Immaturité 
Incitation à la haine
Cyber harcèlement 
                                                                      Jugement physique

 
Les questions dites "négatives" sont ce qui dérange en premier les détracteurs de ce TAG. Beaucoup le qualifie d'incitation à la haine à cause du trop grand nombre de questions "méchantes". L'argument des questions positives, c'est bien et des questions négatives, c'est méchant - dit dans ces termes dans la vidéo qui dénonçait le TAG - est un peu simpliste.

Si vous regardez bien, il y a deux fois plus de questions dites "positives" que de questions dites "négatives". Il y a exactement 5 questions "négatives" sur 15 questions, ce qui fait un ratio de 1/3, soit 33, 33333% du TAG si vous voulez parler mathématique. Cela correspond à un tiers du TAG et non la moitié comme beaucoup de détracteurs l'ont dit.

Je mets en opposition questions "positives" et question "négatives" avec beaucoup de guillemets et surtout parce que je n'ai pas trouvé de termes adéquates pour les identifier. 

Le sens du mot CRITIQUE - dictionnaire Larousse

Avant de continuer cet article, j'aimerai revenir sur un autre mot qui est très important pour la suite: Critique. Je crains qu'il y ai une erreur sur sa définition, du coup un petit tour dans le dictionnaire s'impose.

Définitions:
- Porter sur quelqu'un, quelque chose un jugement défavorable en en faisant ressortir les défauts, les erreurs, etc. ; blâmer, désapprouver, censurer, condamner : Se faire critiquer pour sa négligence.
- Porter sur une œuvre littéraire ou artistique un jugement, l'examiner en détail, en faire la critique.

Synonymes: analyse, jugement, attaque.
 
Vous pouvez y avoir un double niveau avec toujours l'idée de jugement. Et pour rappel aussi, un jugement est un appréciation, favorable ou défavorable, portée sur quelqu'un ou sur quelque chose. Faire une analyse raisonnée et argumentée constitue un jugement, une critique. 


Mais où est né la polémique? Dans l'interprétation du TAG et la manière de le faire. Comme nous l'avons vu avec la double lecture du mot Critique, il y a une différence entre dire "je n'aime pas car elle est moche ou conne" et dire "je n'aime pas car cela ne me correspond pas" ou "personnellement, je n'aime pas car je n'aime les choses trop travaillées". 
 

La polémique de la méchanceté 

La critique est-elle toujours négative? Non, la critique peut être constructive.
Donner son opinion, est-ce que de la méchanceté? Cela dépend bien sûr de la manière dont on le fait. Et c'est là tout le problème. Comme le montre la définition du mot critique, il y a deux niveaux entre l'analyse constructive et la dénonciation négative. 

"L'honnêteté, c'est quand on vous l'a demandé. La méchanceté, c'est quand on vous a rien demandé". Ce n'est pas la citation exacte car malheureusement la vidéo de Hippos and Smiles a été retiré le temps que j'écrive mon article, mais c'était la logique avancée par la jeune fille pour argumenter sur l'aspect méchanceté gratuite du TAG. 
C'est donc soit tout blanc, soit tout noir. Il n'y a pas de nuances et surtout pas de situations intermédiaires. Peut-on donner son avis quand on ne nous l'a pas demandé? Donner son opinion sur quelqu'un  ou sur quelque chose, est-ce de la méchanceté ou du lynchage?
Et on en revient toujours à cette idée erronée qu'une critique est toujours négative. 

Mais que faisons-nous sur nos chaînes Youtube ou sur nos blogs. N'émettons nous pas sans cesse des critiques sur les items, les produits que nous présentons. Et si finalement les youtubeurs étaient bien des produits que l'on consomme au même titre qu'un acteur ou un chanteur.
Effectivement avec ce TAG, on n'est pas toujours du côté des Bisounours qui vivent dans un monde de nuages irisés à coup de décorations arc en ciel. Ce sont donc les fameuses questions "négatives" qui posent problème. Je vous le rappelle que ces questions sont minoritaires. Et que rien n'obligent les gens à répondre de manière brutale ou méchante. Chaque personne répond à ce TAG comme il en a envie. Cela est même plutôt révélateur des différentes personnalités des gens qui y répondent. 

D'ailleurs tous les TAG réalisés ne posent pas problème. Mais alors comment valider si l'un est correcte et l'autre non? Qui choisit ça?  Hippos and Smiles a elle-même reconnu dans sa vidéo et dans les commentaires de celle-ci que certains TAG étaient corrects. Là aussi ne serait-ce pas émettre un jugement, faire un classement - ce qu'elle dénonce.
Alors finalement, est-ce que c'est ce TAG qui dérange ou plutôt la manière dont celui-ci a pu être réalisé? Je pense personnellement à cette seconde option. 

Mais on a tous tendance à retenir plutôt le négatif que le positif. Vous retiendrez plus facilement le nom d'une blogueuse qui agace qu'une que l'on trouve jolie.

Ce TAG a été à la fois mal interprété de la part de certaines personnes et mal réalisé par d'autres. Oui, certaines personnes ont clairement émis des attaques physiques, ceci constitue bien une méchanceté gratuite et le cœur du problème.  Alors que d'autres ont émis des avis argumentés sur ce qu'ils aimaient ou non en fonction de leurs goûts. On ne peut mettre tout le monde dans le même panier. Il ne faut pas faire de généralité.


Je comprends que ça touche, car ce n'est jamais agréable de recevoir une critique, d'être pointer du doigt pour une attitude, quelque chose qu'on fait. Ce n'est jamais une situation facile. Il faut avoir un sacré recul et une force pour affronter ça.  Il faut savoir encaisser, passer au dessus ou se remettre en question. "

Cela me fait penser à la célèbre citation d'Abraham Lincoln "You can fool some of the people all the time and all the people some of the time but you cannot fool all the people all the time  / Vous pouvez tromper quelques personnes tout le temps et tout le monde quelques fois, mais vous ne pouvez pas tromper tout le monde tout le temps" 

Tout ça pour dire que si une remarque sur vous revient fréquemment, c'est peut-être parce que finalement il y a un fond de vérité. Cela peut bien sûr être fortuit. Personnellement, on m'a souvent reproché d'être froide de premiers abords, c'est quelque chose que j'avais du mal à entendre car c'est blessant mais comme je l'ai souvent entendu, je me dois admettre que l'image que je reflète est celle-ci bien malgré moi.  C'est donc à moi de me remettre en question,  pas aux autres. Et croyez-moi que tout le monde ne m'a pas fait comprendre ma froideur de façon très diplomatique. 

La polémique de la jalousie (des petites youtubeuses)

L'argument de la jalousie de la "petite" youtubeuse qui voit en ce TAG la possibilité de cracher son venin sur les "grandes" est pour moi non fondé. Et encore plus dans le cas de Lucie et de Louise car c'est ne pas tenir compte de leur statut de blogueuses.

J'ai vu des youtubeuses à plus 75 000 ou 30 000 abonnés faire ce TAG. Pour moi, cela n'a rien de petit. A quel moment une youtubeuse est considérée comme une grande? Quand elle passe la barre des 10 000, 50 000, 100 000 ou pas avant le million d'abonnés; quand Youtube devient son métier,... Quelle est la frontière entre grandes et petites? 

Donner son opinion est aujourd'hui réduit à une question de jalousie. C'est donc la jalousie qui gouvernerait le monde, alors! Cet argument de la jalousie est à bon dos sur la youtubosphère et la blogosphère. Il est sorti à tout va trop vite et trop systématiquement - ce qui a tendance à m'énerver. 

Ne pas être d'accord avec quelqu'un ne constitue pas obligatoirement de la jalousie 


Mais à propos des youtubeuses dite "grandes" n'ont-elles pas fait des vidéos plus ou moins dénonciatrices sous couvert d'humour ou de coup de gueule?
Est-ce que ce TAG est pire que le TAG Tuer des Youtubeurs où l'on peut entendre des remarques assez assassines "elle ne fait pas assez de vidéos", "ses montages sont nuls" ou autres petits piques à peine voilés? Est-ce que ce TAG est pire que les vidéos vlogs coup de gueule qui parlent à demi-mots de l'ambiance Youtube
Ce sont bien sûr des portes ouvertes mais dans ces cas-là presque personne ne parle pas de jalousie ou de méchanceté. Serait-ce donc dû à une question de notoriété?

Les répercussions Youtube: influence et popularité

Peut-on critiquer quelqu'un? Dans la vie, cela nous arrive tous. On ne peut pas aimer tout le monde. Mais peut-on critiquer ouvertement quelqu'un sans blesser? Cela dépend de la manière dont on le fait.  Sans répercussion? Difficile!

Peut-on critiquer sur Youtube? Il est tout à fait possible de faire des vidéos flop de produits pour "une question d'honnêteté envers ses abonnés". Je doute que les marques citées dans les flops soient très heureuses, mais bon! C'est le jeu de l'exposition ma pauv' Lucette.  
Critiquer une personne, un travail est un acte plus difficile à réaliser et encore plus en fonction de la popularité de la personne citée. Plus la popularité est grande, plus la critique sera difficile à être admise. Et pas forcément par la personne elle-même, plutôt par son entourage. Pour de Youtube, on peut même parler de fans dans certains cas.  

Dans la vidéo d'Hippos and Smiles qui n'est plus visible, la personne parlait de l'influence que l'on peut avoir sur ses abonnées. Qu'il ne faut pas parler en "mal", ne pas faire une critique négative car cela pourrait avoir des répercussions sur les abonnés, qui pourraient être fortement influencés et se désabonner de chaînes. 
C'est un peu nier le sens critique de ses abonnés et également penser que les abonnés sont exclusifs à une personne. 

On reconnait tous le pouvoir d'influence de Youtube surtout sur ceux qu'on pourrait qualifier de FANS. Mais jusqu'où va cet effet d'influence? Le désabonnement, je ne pense pas car c'est comme à l'école avec les questions de popularité.  Peu de personne se détourneront de la fille la plus populaire à cause de on-dit. Par contre, l'influence inverse est plus vrai. Si quelqu'un de populaire, que tu aimes te dis quelque chose, tu le croiras plus volontiers.

Et puis d'ailleurs, cet argument de l'influence s'est aussi retourné contre Hippos and Smiles qui avec sa vidéo a soit influencé soit poussé à la curiosité des personnes à aller voir le TAG originel de Lucie et de Louise. S'en est suivi de nombreuses critiques en commentaires et pas des plus constructives, bien souvent pires que les reproches émis dans les vidéos TAG problématiques. Peut-on parler de maturité en écrivant un commentaire bourré de gros mots et d'agressivité?  Je ne pas pense pas. 
Bien sûr ce n'était pas le but de la youtubueuse Hippo and Smiles mais si elle avait elle-même écouté son propre argument de l'influence sur une partie des abonnés ou des personnes qui regardent, elle aurait pu se douter ce qui allait se passer. Sans être né de la dernière pluie ce qui s'est passé ensuite était prévisible: gonflement de la polémique, animosité pour le TAG et celles qui l'ont fait, scission encore plus grande, ... Tout comme il était prévisible que le TAG de base dérange, soit mal interprété et détourné. Qui suit Youtube pouvait sans douter! 

Cette influence a surtout réussi à créer une polémique et de nombreux commentaires désobligeants qui souvent ce ne sont même pas intéressés aux personnes qui ont réalisés les TAG. 
Pour savoir que Lucie et Louise sont blogueuses, je me suis intéressée aux commentaires sous leurs articles publiant la vidéo du TAG. Là aucun commentaire négatif, irrespectueux ou agressif envers elles. Non seulement des commentaires sur leur initiative. Du coup, pour moi cela prouve que finalement peu de personnes - aucune - qui ont commenté leur vidéo négativement n'ont pris le temps de réellement s'intéresser à ces deux personnes. Non beaucoup sont venus mettre un commentaire assassin suite au coup de gueule de Hippos and Smiles sans autre raison que là de faire une critique négative et agressive, que de suivre le mouvement. Mais personne n'a été cherché plus loin, personne n'a déroulé la barre d'info et suivi les liens vers les blogs - de deux personnes pas si petites que ça au sein de la blogosphère beauté.
C'est à croire que l'influence des Youtubeurs existe pour le shampooing et les polémiques!

Je voudrais aussi revenir sur la mise en abyme créée par la vidéo coup de gueule de Hippos and Smiles qui dénonce un TAG qui "critique" en faisant une vidéo qui "critique". Alors bien sûr sur Youtube quand quelque chose ne va pas, le média utilisé pour en parler en une vidéo, c'est logique. Mais il faut quand même reconnaître que cette logique se mord un peu la queue. 

Le statut d’œuvre ou de produit sur Youtube

Les vidéos youtube sont-elles des œuvres artistiques - que l'on peut critiquer? Moi j'aurais tendances à dire oui, que ce soit à n'importe quel niveau de Youtube. Si je devais faire une comparaison à l'industrie musicale, je dirais que sur youtube on trouve tout autant de groupes de garages - petits youtubeurs - que de stars qui ont signés avec des maisons de disques - grands youtubeurs.

Après tout les youtubeuses ne sont-elles pas devenus des produits que l'on consomme et que l'on pourrait juger. Même si elles restent des personnes, elles sont au final exposées à la critique comme tout le monde et leur vidéos comme toutes œuvres "artistiques" le sont également. Pourquoi pourrait-on critiquer un film et le jeu d'un acteur, un chanteur, un artiste, un sportif mais pas un youtubeur - ou un blogueur aussi d'ailleurs? La différence est-elle si grande que nous ne pouvons pas critiquer? Certaines sont devenues des "stars", certaines proposent de vrais petits courts métrages, travaillés, scénarisés, et montés comme des pro. Oui, comme des professionnels, mais des professionnels de quoi... de la vidéo pour les youtubueuses; de la photo, de la mode, de la cuisine, de la beauté, de la littérature, du design et autre pour les blogueuses , nan!  

Alors, il peut apparaître tout à fait admissible de pouvoir faire une critique de leur travail, de ce qu'elles diffusent sur Youtube. D'ailleurs toute présentation de travail s'expose à la critique. On y est presque confronté tous les jours que cela soit dans le monde scolaire ou le monde professionnel, et même avec nos amis.

Si on est d'accord et que l'on comprend bien la définition des mots Critique et Jugement, ou même Analyse, l'existence de ce TAG ne devrait être ni problématique ni polémique. 


Mais la principale question que pose toute cette "affaire" est finalement peut-être: peut-on aujourd'hui encore débattre sur Youtube?


Et vous, quel est votre avis? Pensez-vous que l'on peut tout dire? Pensez-vous qu'un débat sur youtube est toujours possible? 






15 commentaires

  1. Bonsoir ! :)
    Tout d'abord, bravo. Je suis époustouflée par la qualité de ton écriture à chacun de tes articles.

    J'ai pu voir de sacré début sur ce TAG, notamment sur Twitter! J'avais moi aussi envie de donner mon avis là dessus, mais je ne trouve pas ça judicieux de tenter d'argumenter ses propos lorsque nous sommes limités à 140 caractères.
    Je suis ni pour, ni contre.

    Lucie et Lou, on, d'après moi, créé ce tag sans aucunes mauvaises attentions. Elles avaient envie de donner leur avis sur certaines ybts, ce qui est tout à fait normal.
    Mais ce qui me chagrine, sont justement ces questions dites "négatives", notamment "celle dont les manières/façon de parler m'agace le plus". Bon, à première vu rien de bien méchant. Mais en me mettant à la place de la personne cité par cette question du TAG, je ressens un léger mal être. Imaginons que demain ce TAG soit revisité pour les blogeuses:
    "Bon alors, je trouveque la façon de parler Cecilia du blog AutourdeCia est vraiment agaçante".
    Et bam, prends-toi ça en pleine face! Enfin, pour ma part, cela m'aurait vraiment blessée. Je suis vraiment une personne susceptible, pas dans le sens ou je m'emporte vite, mais dès que quelques chose de négatif est évoqué à mon propos je me remet en question et me tourmente pendant un long moment. Je pense que notre façon de parler fait en quelque sorte parti de notre "personnalité".

    Ce TAG est vraiment une preuve de franchise, qui en soit est une assez bonne chose sous certains point de vue. Mais je pense qu'il serait plus judicieux de le reformuler, pour ne pas être blessant envers certaines personnes. Je pense que le fait de dire "Machintruc, je n'aime pas trop regarder ces vidéos, je ne suis pas attirée par le genre de produits quelle présente/ parce que je préfère les vidéos plus travaillé au niveau du montage/ parce que sa personnalité ne me correspond pas vraiment".
    Etre sincère, c'est très bien. Mais je trouve toutefois, qu'il y a une certaines façon de dire les choses (bien même que certaines choses devraient restées secrète). Je ne me vois pas demain, dans la rue, regarder une femme puis l’interpeller pour lui dire que sa façon de marcher m'agace ou autre.

    Je pourrai même illustrer mes propos. Imagine toi, plus jeune, dans ta salle de classe. Deux de tes camarades décident de prendre la parole et déclare untel la plus agaçante dans sa façon de parler, untel plus jolies, untel plus sincère.

    Voilà voilà, j'espère que cela ne sera pas trop "brouillon" et que tu réussiras à cernes mes propos. Comme dit plus haut, ce tag est une bonne idée, mais reformuler quelques éléments serai plus judicieux et éviterai tout malentendu.

    (Excuse moi par avance de mes fautes d'orthographe...)
    A très vite,
    Océane ♥

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Salut Océan,

      Sacré pavé mais ça me fait très plaisir. Comme toi, je suis ni pour, ni contre. Je comprends l'envie de pouvoir donner son avis et le fait que ce TAG dérange. Je pense que tu es question de formulation dans sa critique.
      Comme je le disais, ce n'est jamais facile. Et crois moi je suis aussi quelqu'une de susceptible dans le sens où j'ai du mal à faire face à remarque. Pourtant une remarque ou critique constructive peut apporter. Surtout si c'est un point récurrent.

      Pour ce qui est de ton exemple avec la salle de classe, malheureusement ça se passe comme ça dans des cours de récrée. Moi je me souviens qu'on ne prenait pas forcément de pincettes avec un de mes camarades. Et moi, j'ai suivi le mouvement.
      En grandissant, j'ose espérer que le sens critique se développe et que l'on est capable de donner son avis sans blesser.

      Encore une fois, je pense que le problème n'est ni le TAG, ni les personnes qui l'on créé mais la manière dont celui a été interprété et aussi reformulé par des personnes qui ont vu une occasion de méchanceté. Mais heureusement que tout le monde n'a pas fait ça, certaines personnes ont eu un vrais sens critique, ce qui tend pour moi à dire que le TAG n'est pas le soucis premier au final.

      Bisou

      Supprimer
    2. Ah et juste pour précision. On me l'a déjà sortie le 'Ah mais la façon de parler de Cécilia du blog Autour de Cia est agaçante". C'est même une recherche google, j'ai eu droit plusieurs jours à Autour de Cia est agaçante. On m'a aussi dit d'être moralisatrice!

      Supprimer
  2. Ton point de vue est intéressant. Pour ma part, je n'ai pas trop d'avis, j'ai suivi la polémique sur twitter mais je n'ai pas vraiment regardé comment les vidéo étaient présentées sur Youtube. Quoi qu'il en soit, je peux comprendre que se prendre des réflexions sur sa manière de parler ne soit pas facile à digérer...la question est: "est-ce que ça apporte quelque chose à quelqu'un de savoir que telle personne a une voix qui nous agace?" . Je vois les choses ainsi: dire qu'un rouge à lèvre assèche peut éviter à quelqu'un d'acheter un produit qui pourrait ne pas lui convenir mais de savoir que je n'aime pas untel, est-ce que ça a une valeur ajoutée? Je ne dis pas que je suis pour ou contre, encore une fois, je n'ai pas vraiment vu ce qui s'est passé. J'essaie juste de me mettre à la place de celui ou celle qui se prend ce genre de "remarque"

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, je comprends et je le dis, cela peut être difficile d'être visée par une question surtout si elle est dite négative.
      Mais la question dont tu parles ne mentionne pas la voix dans sa formulaire, mais la façon de parler. Tu vas me dire c'est assez similaire, oui, mais en même temps c'est différent. Rien ne t'oblige à répondre méchamment sur une voix ou un accent. Tu peux parler de tics de langage, de niveau de langage, de diction ou autre, ... D'ailleurs certaines personnes ont parlé d'intonation récurrente sur Youtube comme si tout le monde appuyait ses fins de phrases.
      C'est la différence entre la méchanceté et l'analyse critique.

      Supprimer
  3. Waouh, il fallait de l'audace et une bonne dose de recherche et de réflexion pour écrire cet article ! C'est hyper courageux de ta part et j'espère que tu ne vas pas entrer dans cette polémique mais justement la faire diminuer !

    J'avais beaucoup aimé ce tag chez Lucie et Louise et à l'époque, je n'avais pas pensé qu'il serait pas prit car elles le font admirablement bien, sans critiquer ni être méchantes ! je l'ai revu chez Pauline puis j'ai déserté Youtube, faut dire que je n'y passe que rarement !

    Maintenant je suis totalement d'accord avec tout ce que tu avances ! Même si on peut dire que je suis passée à côté de cette polémique ! J'admire ton calme et ta manière de décrypter les choses très finement !

    Tendresse et baisers sucrés

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il ne s'agit que d'un analyse, je ne prends absolument pas partie. J'essaie juste de décortiquer ce qui a pu se passer.
      Et je ne comprends ni l'ampleur du truc, ni pourquoi certaines personnes sont allées vers la méchanceté gratuite :(

      Supprimer
  4. Tu as tout dis, je m'incline !

    RépondreSupprimer
  5. Ton article est très poussé dis donc. J'avoue je ne me prends pas autant (voir pas du tout) la tête suite à ce Tag. J'ai simplement regardé la vidéo des deux nanas qui l'avaient lancé, rien de fou, enfin je trouve car il y a eu aussi un tag "je tue des youtubeurs" qui aurait pu aussi être mal pris. Je pense que l'on peut tout dire tant qu'il n'y a pas de la méchanceté gratuite, youtube c'est censé être un peu comme une série, sans se prendre la tête ou l'on s'attache aux personnages, il y en a qu'on déteste et là dans ces cas là on les regarde pas c'est aussi simple que ça. Que ce soient les "petites" youtubeuses ou les "abonnées" la seule chose à ne jamais oublier c'est le RESPECT.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah tu le sais, j'aime bien l'analyse. Là j'avais envie de comprendre cette polémique, du coup je m'y suis intéressée en détail. Évoluant dans le monde de la beautysphère, je suis toujours étonnée de l'ampleur que peut prendre ce type de polémiques. Je suis d'accord avec toi et j'en parle dans l'article, le TAG tuer des youtubeurs n'est pas forcément mieux.
      Le respect se perd beaucoup sur internet je crois, c'est dommage!

      Supprimer
  6. Je pense qu'il faut pas hésiter à dire son avis quitte à prendre la fameuse critique " t'es qu'une jalouse" qui au final constitue ce que ces personnes qui voient la jalousies partout critiquent elles-même : la critique non fondés. Elles jugent sans fondement d'une potentielle jalousie alors qu'elle critique les jugements qui d'après son sans fondement quand elles sont pas en accord avec leur fanatisme de ces blogueuses/youtueuses que d'autres critiques négativement. Une perte totale d'objectivité qui fait que malheureusement, le débat n'est plus possible puisque cela reste des discussions de sourds. Ce phénomène je le remarque d'avantage sur youtube, et c'est l'une des raisons que je me suis éloignée de la youtubesphère au niveau de la beauté. Une phrase de travers et tu te fais lyncher, insulter parce-que tu as eu la franchise d'exprimer une opinion négative. Fin voilà pour mon avis !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La jalousie c'est la réponse facile et sans argument. Depuis quand une critique est de la jalousie. Y a que sur YouTube où ça s'emballe comme ça.

      Supprimer
  7. Article très bien écrit, cependant je ne suis pas tout à fait d'accord avec certains de tes arguments et principalement celui où tu dis, en gros, "On critique bien les produits, on donne un avis parfois négatifs sur certains d'entre eux; pourquoi ne pourrait-on pas le faire sur les youtubeuses?"


    Tu ne peux pas comparer deux choses si différentes. Je ne pense pas que si tu montres un mascara en disant à quel point point il est nul, ledit mascara va se mettre à pleurer et sera attristé par les propos feus à son égard.
    C'est totalement différent pour une youtubeuse qui n'a rien demandé à personne, qui regarde le tag, et qui entend à plusieurs reprises des critiques très négatives à son égard. Comme si tout le monde la pointait du doigt pour telle ou telle chose.

    Beaucoup de personnes ayant fait ce tag, ont parlé de Caroline et Safia comme étant fausses ou de Sandrea26france comme sur-jouant son accent américain (quelque chose comme ça) ... OK peut-être, tout le monde a le droit de le penser. C'est normal. MAIS le fait de le dire de son plein gré sur youtube n'a rien à voir avec de l'honnêteté.

    Si on leur demande personnellement ce qu'elles pensent de telle ytubeuses, ok, qu'elles soient honnêtes. Mais faire ce tag (et le créer surtout) n'a rien à voir à mon sens. Là il s'agit de balancer des critiques infondées à tord et à travers, le tout basé sur des préjugés puisqu'elles ne connaissent aucune des filles qu'elles critiquent (à l'inverse, bcp de copines "petites" youtubeuses recevaient beaucoup de positif quand c'est toujours les plus "grandes" qui entraient dans les cases négatives.

    Je pense que ce tag
    1 - n'a servi qu'à alimenter la "diabolisation" de certaines et la soif de ragots de certains abonnés.
    2 - blesser peut-être certaines personnes qui se sont vues être pointées du doigt de tous les côtés.
    3 - faire parler.
    4 - Les critiques faites qui à la base auraient pu être portées sur le travail youtube, ne l'ont pas été, puisque à chaque fois c'est la personnalité qui a été jugée. Ou l'apparence sous toutes ses formes tout du moins.

    Aucune animosité dans ce commentaire :) je partage juste mon opinion sur le sujet, bises!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci d'avoir partagé ton avis.

      Personnellement, je ne vois pas en quoi cela serait problématique de donner son avis sur le travail, le contenu de quelqu'un. Comme je le disais dans l'article, on le fait pour les chanteurs, les acteurs, les artistiques, ... On a des préférences, on juge ses contenus artistiques. En quoi, cela serait différents pour les youtubeuses. Je crois qu'il y a vraiment une méprise sur ce que représente youtube. Youtube est un média, c'est un endroit où l'on créé du contenu - que l'on peut juger comme n'importe quel contenu.

      Il ne s'agit pas de faire des critiques infondées avec ce Tag. Mais de parler du ressenti, faire une critique d'un média, de contenu qui nous est offert par les youtubeurs - grands ou petits. Le média, le contenu est là, il a était mis à dispositions par les Youtubeurs, après les gens sont libres de l'interpréter et de la critiquer.

      Le Tag n'avait pas pour but de dire je n'aime pas les "grandes youtubeuses". Si elles ont été cités souvent, ce n'est pas un hasard, c'est dû à leur notoriété. Elles sont beaucoup plus regardées, donc susceptibles d'être beaucoup plus cités.

      Après oui, il y a l'art et la manière de dire les choses et malheureusement tout le monde n'a pas pris des pincettes. Je crois que finalement cela démontre tout simplement qu'aujourd'hui peu de personnes savent qu'une critique n'est pas forcément quelque chose de négatif.

      Sur les blogs, on est constamment en train de dire "faites attention à votre orthographe, faites attention à vos design, à vos photos,.. Trouver votre style d'écriture, ... Créer votre univers". Ce sont des choses critiquables car un blog est lui aussi un média, une source de contenu.
      Cela arrive dans les commentaires que les gens nous donnent leur avis sur ce qu'il aime ou non sur nos blogs. Peut-on m'expliquer en quoi Youtube échapperait à ça?


      Supprimer


Merci pour ton joli petit mot! Profite bien ce qu'il y a autour de toi...
♥ ♥ ♥ ♥

© Autour de Cia • Theme by Maira G.