Changement capillaire 

Cela fait déjà au moins 6 mois que je voulais me couper les cheveux. Ils étaient trop longs, trop emmêlés, trop abîmés. Mais voilà j'hésitais. J'ai hésité vraiment très longtemps pour ce changement. Je n'avais pas peur de couper, non le soucis était autre part. Voilà plus de 10 ans que la personne qui s'occupe de mes cheveux était ma cousine, coiffeuse de métier. Dès que je rentrais chez mes parents, c'était le rendez-vous traditionnel autour de la coupe de cheveux. Je retrouvais ma super cousine, on papotait de tout, de rien, de la famille. C'est toujours un bon moment. Mais cette année, je n'ai pas pu aller la voir (nous ne vivons pas dans la même région) et je ne savais plus quoi faire de mes cheveux.

Cela faisait donc presque une décennie que je n'étais pas allée chez un autre coiffeur. Confier sa coupe a quelqu'un demande beaucoup de confiance, il faut être sûr de celui qui va la réaliser. Moi j'associe la coiffure à un côté très familiale puisque c'est le moment convivial partagé avec ma cousine. Alors j'ai eu beaucoup de mal à prendre la décision de passer par quelqu'un d'autre. Et puis il y a aussi les prix sur Bordeaux qui m'ont freiné, avec un sérieux agacement pour le surplus de 10 à 20€ à cause de ma longueur. Payer pour le service, le travail, on est d'accord. Que cela dépasse les 50€, c'est non merci. 

Je ne m'étais pas rendue compte des prix en restant dans ma sphère familiale, mais avec certains tarifs, j'ai l'impression que la coiffure est devenu un produit de luxe. C'est dommage car cette partie du bien-être a une incidence directe sur notre vie, notre humeur, notre perception de soi-même. 

Je n'aimais plus mes cheveux, je n'aimais plus regarder dans le miroir avec cette chevelure emmêlée, ça a finit par jouer sur ma vision de moi-même, je ne m'aimais plus, je ne me trouvais plus jolie. Et les prix pratiqués sur Bordeaux ont fini de plomber mon moral. Pourtant je sentais que j'avais besoin de ça, de cette touche pour repartir du bon pied. 


Après avoir parlé avec plusieurs amies et d'autres blogueuses bordelaises, j'ai décidé de confier ma chevelure à berne à Aurélie de Scoothair, artisan coiffeur en scooter. Il s'agit donc d'une coiffeuse à domicile, et moi cela me plaît car je voulais garder pour ce moment une certaine proximité comme j'avais avec ma cousine. Je ne sais pas si j'aurais été à l'aise en salon.

J'avais déjà vu son travail sur plusieurs personnes, j'aimais aussi le dynamisme dégagée de la personne - et en la rencontrant je confirme cela - et ses prix (ni trop bas, ni trop cher). J'ai aimé que ses tarifs s'adaptent à toutes les situations: coupe femmes, hommes, enfants, cheveux longs, courts, coupage juste des pointes, couleurs, rafraîchissement, ... 

La jeune femme propose aussi des ateliers autour de la coiffure (coupe, tresses et autres chignons). Je trouve cette idée formidable. C'est toujours bien d'avoir des conseils et de pratiquer avec un expert pour ensuite essayer de reproduire chez soi. Franchement, j'adorais réunir quelques copines pour organiser un atelier. Je pense que pour des enterrements de vie de jeunes filles ou des anniversaires pour ado (même en soirée entre copines), c'est une très bonne activité. 

Bon mes cheveux... ma nouvelle coupe: J'AI COUPEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEE


Mais avant de couper, il y a eu le shampooing avec un bac - comme un salon, Aurélie a tout le matériel, tu n'as qu'à fournir une chaise et une serviette. Un bon moment avec un agréable massage. C'est là que le moment chouchoutage bien-être commence... 

Puis, la coupe! Oui, je crois que c'est le truc de cette session coiffure, on a coupé au moins 15 cm et même plus de 20 par moment. Mes cheveux sont donc passés du bas de la cage thoracique au début de mes épaules. Un vrai allégement! 
Je voulais revenir vers quelque chose qui s'apporte d'une frange, Aurélie a donc crée une mèche sur le devant que je peux placer d'un côté ou l'autre du visage. Et elle a dégradé les côtés et puis a crée du volume avec un fer à lisser. J'ai enfin un peu de volume - bon pour aujourd'hui mais ça me convient.


Le changement pouvait se mesurer au nombre de cheveux à terre. Il y a maintenant plus de cheveux coupés que sur ma tête. 
Je ne me suis découverte à la fin et là... LE GRAND SOURIRE!  Je me suis redécouverte, je me suis sentie mieux et je n'ai pas lâché mon sourire depuis. On ne se rend pas compte à quel point ce geste beauté peut avoir une grande incidence sur nous-même. 
Là, j'ai qu'une envie, c'est de sortir de chez moi, de me faire belle, d'aller me promener, ...

Pour mes cheveux longs, le tarif est de 37€. Ce n'est ni low cost, ni hors de prix. J'ai tellement aimé ce moment que  je vais reprendre rendez-vous avec Aurélie pour retrouver un peu de blond, sûrement en mode balayage ou tie & die. 
Oui, l'un des désagréments quand on coupe autant de longueurs, c'est qu'il ne reste plus que la partie la plus sombre de nos cheveux, le haut. Et personnellement, je trouve que ça me rend sévère et encore plus avec mes lunettes. Je n'ai pas l'habitude de me voir avec une couleur de cheveux aussi foncée. Alors j'aimerais retrouver un peu de blondeur sur mes pointes 

Voici donc ma nouvelle coupe de cheveux, le nouveau moi - même s'il est très probable que vous voyez quelques photos avec les cheveux longs sur le blog car j'ai quelques makeup en stock à vous montrer comme celui pour les RDVBeauté Halloween où j'avais besoin de mes cheveux longs.




déplacement sur Bordeaux Métropole intra-rocade


Et vous, à qui confiez-vous vos cheveux? Avez-vous envie de changer de couper?