SLIDER

Chiffres, communauté et bloguing: un système automatique?

Liaisons dangereuses

Les statistiques, nous avons déjà abordé le sujet sur le blog avec une série d'articles dans laquelle j'essayais en particulier de faire comprendre l'importance de la relativité car on peut les interpréter de multiples façons - et souvent les blogueurs se trompent dans la manière de le faire. Cela est dû au fait que vous ne possédez que vos propres statistiques, que celles de votre blog et pas celles des blogs que vous lisez, que vous aimez, il est donc très difficile de tirer des conclusions comparatives. En lisant vos statistiques, vous savez juste si vous êtes lus ou pas, par qui et qu'est-ce qui est le plus lus, pendant combien de temps et d'autres informations relatives à VOTRE blog.
 
Alors où tout ça nous amène aujourd'hui: on va parler effectivement de chiffres, de bloguing mais aussi de communauté avec cette interrogation, est-ce liés? Autrement dit l'éternel débat entre le qualitatif et le quantitatif.

Note: attention article très long car il y a beaucoup d'idées à développer. Prenez une boisson chaude ou fraîche, une bonne assise et c'est parti pour la (longue) lecture.

Il y a plusieurs éléments qui m'ont amené à publier cet article aujourd'hui alors que cela fait longtemps qu'il est gestation. Chacun de ses éléments détermine un pan de ma réflexion.

Quels chiffres privilégier?

- Première élément: un post sur le groupe facebook de l'Agence des Blogueuses avec un questionnement sur comment réaliser une grille tarifaire (argent ou bon d'achat) pour les partenariats.  
Faut-il "payer" tous les blogs de la même façon lors d'un partenariat? Faut-il baser la "rémunération" sur le nombre de page vues? Ou sur le nombre de followers? Qu'est-ce qui prime la visibilité sur le blog ou sur la communauté des réseaux sociaux? 
 
Que vous soyez d'accord ou pas avec le système des partenariats, ces questions sont quand même intéressantes car elles traduisent tout simplement la difficulté d'évaluer les blogs.
Certaines personnes voulaient privilégier les statistiques de leurs blogs, alors que d'autres souhaitaient que l'on accorde plus d'importance à leur nombre de followers. Pourquoi? car la situation est différente pour chaque blog. Les réponses des blogueurs révèlent surtout où se trouve le source première de leur "influence" : sur le blog ou sur leur communauté de followers.
Bah oui, ceux qui ont répondu qu'il fallait privilégier le nombre de pages vues le veuillent car c'est leur chiffre le plus élevé. Tandis que ceux qui préfèrent qu'on privilégie leur nombre de followers dans leur communauté le souhaitent que car c'est justement les chiffres les plus élevés. Certains ont les deux bien sûr, pages vues élevés et nombre de followers élevé. Mais il faut être conscient qu'il n'y a pas automatiquement un lien. Avoir 40 000 followers sur Instagram ou autre n'assure en rien d'avoir 40 000 lecteurs par articles. Non, cela ne fonctionne pas comme ça. Ce n'est pas aussi simple.

Par exemple, dans le cas de mon blog, le chiffre le plus élévé est mon nombre de pages vues - en moyenne par mois 30 à 35 000 pages vues, tandis que mes réseaux sociaux ne dépassent pas les 750 followers chacun (734 personnes me suivant sur Hellocoton, 740 sur twitter, 530 sur Instagram, 160 sur Facebook). Comparé aux plus grandes "stars" de ces réseaux sociaux, c'est quand même hyper léger. Pourtant j'estime qu'avec ses 30 à 35 000 vues par mois, mon blog n'a pas à rougir et se sentir nul. Ce n'est encore une fois certainement pas un gros chiffre si je le compare aux grandes blogueuses qui vivent de leur blog type Babillage, Make my Lemonade ou Natacha Birds. Mais franchement est-ce que cette comparaison est bien utile? C'est un peu comme comparer un pinceau MAC et un pinceau ELF. Il faut quand même comparer ce qui est comparable, ce qui fait partie de la même gamme. Bon, je n'aime pas cette idée de gamme, de classes pour les blogs, mais bon reconnaissons quand même qu'il existe différents niveaux entre ceux qui bloguent très confidentiellement et ceux qui sont très exposés ou même ceux qui en vivent. Et précision, cela n'a rien à voir avec le fait de bloguer par passion, par plaisir ou non. Il y a de la passion et du plaisir à chaque niveau de bloguing. ça c'est un autre débat qui n'a rien à voir avec les chiffres.

On est quelque chose pour les autres par rapport à leur propre personne. Par exemple, Mylène du blog Tiboudnez se considère comme une petite blogueuse, elle l'écrit souvent sur ces réseaux sociaux. Pourtant moi je la considère comme une grande blogueuse. Chacun a donc un ressenti différent par rapport à ses statistiques, sa communauté, son blog. Et les autres auront un autre ressenti sur vous.

Pour certaines blogueuses, je suis donc une grande blogueuse, pour d'autres je suis une petite blogueuse. Moi je me considère comme une fourmi du web, je me vois comme une petite passionnée et curieuse qui réfléchit trop.

Du coup comment traduire ces données de chiffres en rémunération? C'est la question compliquée lancée par l'Agence des blogueuses. Est-ce que mon blog sera rémunéré de la même façon qu'une personne ayant commencé en même temps que moi,  plus suivie sur les réseaux mais avec moitié moins de pages vues que mon blog? Est que ça serait équitable? Qu'est-ce qui compte pour évaluer? Qu'est-ce qu'un" bon" indicateur pour un blog? Comment bien interpréter ces indicateurs? Et finalement peut-on évaluer un blog?
Je n'ai jamais réalisé de partenariat pour le biais de l'agence des blogueuse car je n'ai jamais répondu à une campagne. Ici je parle de manière hypothétique car c'est assez intéressant de voir comment cette agence va essayer de "classer" les blogs en essayant d'être le plus juste. Mais c'est quoi le plus juste dans le bloguing?

Déjà là vous avez beaucoup d'interrogations concernant l'évaluation des blogs. Mais le second élément déclencheur de cet article va encore plus compliqué les chose. 




Communauté et statistique, c'est pas automatique. 

- Deuxième élément: l'article de Julie du blog Julie et ses futilités dans lequel elle nous parle de son envie de vivre de sa passion, du bloguing. Je salue son audace, son envie. C'est toujours beau de voir quelqu'un se lancer dans sa passion. Je fais partie des gens qui pensent qu'il est très important de vivre ses rêves, que rien n'est impossible, qu'il faut oser, se lancer. Alors je lui tire mon chapeau et une très belle réussite.

Je suis également d'accord avec le fait de dire qu'un blog, c'est bien plus que des chiffres. C'est de la passion, du travail, de nombres heures dernières l'ordi, de nouvelles compétences, de l'échange, du partage, ... Mais le paragraphe qui m'a fait réagir est celui sur les chiffres et la communauté. Ma réponse est une fois de plus la même: je ne pense pas qu'il y ai de corrélation automatique et générale entre statistique, communauté et qualité du blog. 

Pour moi, les statistiques sont importantes dans la vie d'un blog. Mais beaucoup de blogueurs font l'erreur de s'en servir pour évaluer leur place au sein du bloguing.
C'est justement ça qui est trompeur car c'est jouer au marabout avec du vent.
Comment voulez-vous évaluer votre position en possédant seulement vos données? Avec quoi vous les comparer? Vous connaissez rarement les statistiques des autres blogueurs, il est donc très dangereux et totalement inutiles de se comparer à eux.
Lire vos statistiques ça ne sert pas qu'à faire de comparatifs sur vous-même, vous pouvez comparer des périodes, des plages de temps précises sur votre blog, faire une vieille de la provenance, connaître d'où vient votre lectorat.

Les statistiques, il surtout faut savoir les lire et les interpréter correctement. Les chiffres et la communauté étant deux choses distinctes, il est souvent trompeurs de tout lier trop vite.
Pour s'en rendre compte, vous pouvez regarder les nombres d'abonnées dans grandes Instagrameuses sur les autres réseaux sociaux. Toutes n'ont pas autant d'abonnés sur youtube, twitter ou Hellocoton. Pourquoi Enjoy Phenix n'a que 2737 abonnés sur Hellocoton comparé à son million sur Youtube? Pour plusieurs raisons, que je vais exposer tout de suite.


Comme je l'ai dit plus haut: avoir 40 000 followers sur Instagram n'assure pas d'avoir 40 000 lecteurs à chaque article. Il n'a donc pas un système automatique de ponts entre vos différents réseaux sociaux et vos blogs. Seule une petite partie de vos communautés passe d'un réseaux à l'autre (et j'inclue le blog aussi).  
Bien sûr plus la communauté est grande, plus la minorité qui fait des ponts sera grande car le nombre de personnes potentielles augmente; mais cela ne sera jamais toute votre communauté qui vous suivra.

Cela traduit aussi le fait qu'il n'y a pas UNE communauté mais DES communautés. L'audience sur votre blog, Hellocoton, Twitter, Instagram, Facebook et autre n'est jamais la même. Chaque réseau possède une audience différente et ils ne sont pas consommés de la même façon. Il y a bien sûr des gens qui vous suivent partout mais chaque réseaux aura ses particularités.
Je ne me sers pas des réseaux sociaux de la même façon, je ne poste pas la même chose parce que je ne suis pas suivie par les mêmes personnes partout et surtout pour les mêmes raisons. Les bordelais qui me suivent sur Instagram ne likent que mes photos sur Bordeaux et ne vont pas sur mon blog car ils se foutent de la beauté. 

Ensuite, même si vous dites privilégier votre communauté, son activité et les interactions sur votre blog comparé aux chiffres, j'ai le regret de vous annoncer que vous faites des statistiques sans le savoir. En effet, on croit toujours que les statistiques se résument aux chiffres (et pour les blogs a ceux de google analytics). Non les statistiques, c'est des indicateurs qui peuvent prendre différentes formes. Vous prêtez attention à l'interaction, aux commentaires sur un article par rapport aux pages vues cela signifie que vos indicateurs de performances sont différents mais ils n'en restent pas moins que ce sont des indicateurs. Je pense que quand un de vos articles n'obtient pas de commentaires ou d'interactions, cela vous frustre.

D'ailleurs il n'y a pas de corrélation entre le nombre d'interactions d'un article (commentaires, partages, réactions sur les réseaux sociaux) et le nombre de page vue. J'ai des articles très lus mais peu commentés et d'autres peu lus mais extrêmement commentés. Vous ne pouvez jamais prévoir la réaction des lecteurs.


L'implication des communautés

- Troisième élément: le lancement des Golden Blog Award auquel je vais participer cette année. Ce troisième point a été introduit par une discussion ce matin au sujet de cette cérémonie avec Thiphanie aka Tiphanie Everything.
Chaque année, il y a cette polémique autour du système de votes pour élire les 10 candidats sélectionnés et soumis au choix du jury, votes qui reposent sur la  "popularité" des candidats.

Cette cérémonie se passe donc en deux temps. Dans un premier temps, tous les blogs peuvent s'inscrire. Dix seront sélectionnés en fonction du nombre de votes des internautes. Ensuite un jury choisira un gagnant parmi cette liste restreinte - attention quand vous allez lire le règlement vous comprenez que c'est plus complexe car la place des shortlistés aurait également une incidence sur le résultat finale. Donc dans un premier temps QUANTITE, et ensuite "QUALITE".

Vous commencez déjà à voir où se situe la polémique. Plus vous aurez de votes, plus vous aurez de chance d'être sélectionnés, d'être bien positionnés pour la seconde étape. Il y a plusieurs problèmes car très souvent cela se termine en course, à l'incitation excessive aux votes. Et ensuite, c'est toujours ce même problème de la popularité, plus tu as une grande communauté, plus ton potentiel sera grand.

Tout le monde n'a donc pas la même chance car tout le monde n'a pas la même grandeur de communautés. C'est donc la quantité qui compte, la quantité de personnes que vous serez capable de mobiliser pour vos votes. Les blogueurs avec de grandes communautés ont donc à ce jeu-là plus de possibilités, tout simplement parce que tout follower devient un potentiel votant. Plus tu en as, plus tu as de chances d'obtenir des votes.

Mais ça c'est la théorie numérique. Cela assure simplement une minorité de votes. C'est comme les réseaux sociaux et les articles de blog. Vous publiez des teasers, des annonces d'articles mais combien de vos followers vont réellement voir vos publications. 

Rien n'assure que toutes les communautés des dits "grands blogueurs" se mobiliseront. Vous pouvez jamais savoir qui va voter pour vous. Comme nous l'avons vu, le nombre de followers n'assure en rien la qualité d'un blog, mais il ne prouve pas l'activité et l'implication de celui-ci. Vous pouvez avoir des communautés extrêmement actives alors que le nombre de followers est petit et des grandes communautés complétement plates. Cela dépend vraiment de la façon dont vous êtes présents sur les réseaux sociaux.

Il est donc trop rapide d'imaginer que seuls les grands blogueurs ont leur chance avec cette cérémonie car tout dépend de l'implication de votre communauté, famille, personne que vous rallierez. Après on peut toujours discuter de l'intérêt de la cérémonie. Moi j'y vois un intérêt, de la reconnaissance et de la curiosité.




Le coeur du problème

Le problème est qu'aujourd'hui aucun système qu'il soit quantitatif (les chiffres, les statistiques, les votes, ... ) ou qualitatif (interaction des communautés, commentaires, design du blog, construction des articles ...) ne peut réellement servir à évaluer les blogs. On peut constater des réussites et en tirer des conclusions mais chaque parcours est individuel et repose sur des qualités propres. S'il y avait une recette magique, cela se serait. Par contre, il y a des critères esthétiques comme à chaque époque.

Pourtant tout un tas de personnes (marques, agences de communication, blogueurs) se servent d'indicateurs chiffrés pour retranscrire ce qu'ils estiment qualitatif et populaire. Et comme il est plus facile de mesurer ce qui est mesurable; les chiffres sont la solution de facilité comme les cadeaux et les produits sont des indicateurs mesurables car dénombrables - mais que traduisent-ils vraiment, ça c'est une autre question.
Les marques, les agences de communication ont bien compris le potentiel de visibilité (= publicité) des blogueurs - que l'on qualifie aussi aujourd'hui influenceurs et ce n'est pas pour rien. D'un point de vue du marketing, vous comprenez bien que les chiffres ça compte, tout simplement car le but d'une marque ou agence n'est pas le même que vous pour votre blog. Eux veuillent souvent de la visibilité ce que l'on peut comprendre, et un peu de qualité, mais ça c'est difficile à évaluer. Vous vous voulez une reconnaissance qualitative de votre travail et ne pas être vu comme une affiche publicitaire déguisé. 

Beaucoup d'exemples démontrent quand même que c'est souvent un peu le cas, quelque que soit la qualité du projet, du partenariat.  Chacun a sa propre notion de qualité et les marques aussi. Mais surtout qualité et popularité, c'est le même débat que qualité et quantité. 

.....

Bon je crois vous avoir assez assommés avec tous ces questionnements. Mais l'idée que j'essaie de faire passer avec cet article est qu'en matière de bloguing rien n'est universel. Les chiffres et vos communautés traduisent une certaine visibilité mais en aucun cas la qualité de votre blog, le travail entrepris et la perception des autres par rapport à votre blog. 

Aucun indicateur ne traduit, ne reflète de manière sûre la qualité d'un blog. Il y est d'ailleurs très difficile d'évaluer la qualité d'un blog car il y a rien de plus subjectif. Ce qui sera important pour vous ne l'est pas pour tout le monde et on en parlera bientôt

Et vous, que pensez-vous toutes ces interrogations?

20 commentaires

  1. Super ce post, tres interessant :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. merci beaucoup :) Il est écrit avec le coeur et la tête :)

      Supprimer
  2. Je vais voter pour toi j aime beaucoup ton blog :)

    RépondreSupprimer
  3. (J'ai voter pour toi, j’espère que ça te sera utile ! Bisous ♥ )

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. qui tente rien, n'a rien. Il faut toujours se lancer
      Et rien que ton vote me fait plaisir car c'est aussi une preuve d'amour pour les blogs :)

      Supprimer
  4. Ta réflexion est vraiment intéressante et je partage ton avis sur toute la ligne : sur l'idée qu'il existe différentes communautés notamment, la difficulté à trouver un critère pour juger de l'influence ou du succès d'un blog.

    J'ai accepté il y a peu de temps d'écrire un tout premier article sponsorisé, que je publierai dimanche, car le sujet m'intéressait... et la première question qu'on m'a posée a été celle de mon trafic. A l'inverse, je me suis inscrite sur un groupe Facebook de blogueurs et toutes les marques demandent "des blogueurs qui ont plus de XXX fans Facebook".

    Je trouve aussi qu'on n'a pas forcément la même aisance avec toutes ces plateformes. On peut être à l'aise avec l'écriture d'un blog et mal à l'aise avec l'idée de s'investir beaucoup sur les réseaux sociaux par exemple. On peut aimer le côté très spontané d'un Twitter ou d'un Snapchat et ne pas aller sur Facebook par choix.

    Il y a aussi toute la problématique de l'adéquation entre lectorat visible et invisible. Par exemple, j'ai en ce moment à peu près 48 000 lecteurs par mois... mais les gens qui commentent sur le blog viennent pour la plupart d'Hellocoton, où j'ai "seulement" 670 abonnés. Donc les commentaires ne reflètent finalement pas du tout le lectorat du blog dans son ensemble, c'est parfois trompeur ! Je pourrais par exemple décider de publier sur des sujets qui intéressent les lecteurs d'Hellocoton... sauf que parmi mes lecteurs, j'ai aussi des gens qui ont un profil très différent. De l'extérieur, tout ça ne se voit pas forcément.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour ton commentaire. Oui, on m'a aussi posé des questions sur mon trafic pour un partenariat qui n'a pas abouti. Je suis restée sans nouvelle J'ai aussi eu droit à une véritable investigation à part de mes réseaux sociaux de la part d'une autre demande. Et pour eux, ce n'était pas assez. Mais c'est quoi assez? car moi je suis satisfaite de réseaux sociaux.
      J'en parlais au début dans un paragraphe que j'ai enlevé pour ne pas faire trop long. Facebook je m'en sers surtout pour ma famille, ma mère qui est très présente sur ce réseau ne va sur mon blog que comme ça. Sur Instagram, je présente peu de photos issues du blog, je montre des photos que je fais en dehors, de ma ville, de mes recettes, un peu de beauté mais pas vraiment le blog. Twitter réunit un peu tout car j'y parle de beauté, du blog, c'est aussi une boîte mail car j'ai beaucoup de contact (pour les RDV Beauté) par ce biais, c'est plus rapide et interactif, mais c'est aussi un d'information sur le monde et en local avec Bordeaux. J'ai du mal avec certains réseaux, c'est vrai que je privilégie le blog - même si les réseaux sociaux c'est très important.

      Moi aussi je trouve les commentaires ne reflètent pas mon lectorat car j'ai exclusivement des commentaires de blogueuses, alors que ma source première de lecteur vient de google. Je pense que c'est dû au fait qu'en tant que blogueurs nous connaissons l'importance des commentaires donc on en écrit plus rapidement.
      car quand j'ai des messages de lecteurs hors blogo, on m'écrit souvent "je ne serais pas lu" ou "je n'aurais pas réponses", alors que je réponds aux commentaires. Il y a cette impression que les blogueurs sont inaccessibles.

      Bises

      Supprimer
  5. Ton post est hyper intéressant ! Tu soulèves des points très justes et qui font réfléchir :) Tout ceci est délicat au fond, puis je pense qu'il y a des blogs peu connus qui sont qualitatifs et c'est dommage de ne voir que par les chiffres et les statistiques. En tout cas je vote pour toi en espérant que ça puisse t'aider et qui sait, je vais peut être m'inscrire aussi, même si j'ai l'impression que ça ne sert à rien car je suis un micro blogueuse^^ Bisous à toi et merci pour ce joli post !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. merci beaucoup
      C'est un sujet effectivement délicat, comment évaluer le travail de quelqu'un (avec des chiffres ou autres). mais comment évaluer la qualité?
      si tu as envie de t'inscrire, fais-le. Tu verras bien. Et puis si tu le souhaites, tu pourras commencer l'année prochaine.
      Bisou

      Supprimer
  6. Je viens de voter pour toi! :) Tes articles toujours bien fouillés et qui posent des questions intéressantes sur le blogging (tiens, comme celui sur les commentaires que j'avais adoré!) et le fait que justement, tu ne parles pas toujours beauté sont les principales raisons pour lesquelles je te suis :) J'adore te lire! A très bientôt et bonne chance pour le Golden Blog Award ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup. J'aime beaucoup réfléchir et décortiquer des situations car on a tendance à croire que les chiffres font pas ou à l'inverse qu'il faut les ignorer. Je crois qu'en fait, on ne les comprends pas vraiment.
      Oui je ne pense que pas que je pourras uniquement parlé de beauté, j'aime ça mais j'aime aussi parler d'autres choses.
      Bisou et merci

      Supprimer
  7. J'ai lu ton post avec beaucoup d'intérêt car je suis moi aussi en train de rédiger un article sur les statistiques de blogs. Je crois qu'on en arrive aux mêmes conclusions...
    Après, il y a stats et stats : si je parle des mes stats blogger, les chiffres sont deux fois plus importants que sur Analytics, que je considère comme étant les "vraies"...
    Mylène, une petite blogueuse ? Je crois qu'elle dit ça pour faire la modeste, on est tous d'accord pour dire qu'elle est incontournable...
    Quant à nous, je crois qu'on n'est ni petites, ni grandes, mais plutôt que de raisonner en termes de taille, je dirais qu'on est avant tout passionnées et c'est ce qui compte :-)
    Gros bisous

    ps : a voté ! Je me suis moi aussi inscrite :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. merci beaucoup. Ah j'ai hâte de lire ton article.
      mes chiffres entre blogger et Analytics sont assez similaires.
      Oui les qualificatifs grande et petite ne veulent pas dire grand chose, car il faut déjà savoir à quoi on les compare. Et personne n'a les même comparatifs donc bon. On ne se voit comme on a envie de se voir et les autres nous voient différemment.
      Je crois qu'il faut rester avant tout passionné et travailler son blog pour qu'il ressemble à ce que l'on souhaite :)

      Merci pour le vote
      Bisou

      Supprimer
  8. Ton article est très intéressant à lire et vraiment très instructif ! J'avais déjà lu ton précédent article sur les statistiques, comment les lire et les déchiffrer. Je suis entièrement d'accord avec toi. Les chiffres sont important à prendre en compte mais je trouve cela trop réducteur ne se limiter qu'à eux pour jauger de la valeur d'un blog.
    Merci pour la citation et tes encouragements 💜 Je n'ai pas encore eu le temps de répondre à ton commentaire, je vais bientôt m'y attarder ;)
    Petite parenthèse mais il y a une erreur sur le nom de mon blog. Le correcteur orthographique a encore frappé ahah ! ;)
    Et bien sûr, j'ai voté pour toi aux GBA !

    Bisous Cécilia !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Correction nom faite. Pfff j'aime pas quand ça arrive. Je suis désolée.
      Oui c'est ça c'est réducteur quand on les prend comme jauge de jugement. C'est souvent des comparaisons insensées, alors c'est vraiment difficile à juger correctement. Mais pourtant les chiffres peuvent nous servir si on les analyse pour nous même (quel article fonctionne bien, est-ce que durant une période j'ai plus de ci ou de ça, ...)

      Bisou et merci

      Supprimer
  9. Comme d'habitude ton article est très construit je te félicite beaucoup pour ça ! Pour ma part j'ai essayé d'arrêter de me comparer aux autres et j'ai commencé à me comparer à moi même. Je regarde mes stats non pas pour me dire olala comme je suis famous car franchement je n'ai absolument pas les mêmes statistiques que les blogs connu et encore moins ultra connu. Mais je regarde quels articles ont plu directement, ceux qui ont fait réagir. C'est toujours dur de ne pas se comparer aux autres mais je commence à y arriver et ce n'est pas plus mal d'ailleurs :D

    Bises <3

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. merci beaucoup. Oui il faut d'abord se comparer à soi-même. Regarder ses chiffres périodes par périodes ça aide à "progresser".
      On peut se comparer aux autres mais il faut le faire avec les bons paramètres et en général il nous en manque beaucoup pour faire une bonne appréciation.
      Bisou

      Supprimer
  10. Bonjour Cécilia,

    je lisais ton article ce matin, attirée par le titre et te connaissant pour ton sens pointu de l'analyse ! Quand d'un coup, je vois que tu me cites comme exemple. J'ai été assez surprise (mais en rien gênée) de savoir que tu me considérais parmis les "grandes", moi qui me vois toujours comme un petit poussin naissant. Et quelque part, j'espère ne jamais changer cet aspect là, avoir toujours l'impression de découvrir et l'envie de faire plus !

    Quand à ton article, je suis d'accord : les chiffres, les statistiques ne refletent pas forcément la qualité ... Mieux vaut 100 lecteurs réellement investit que 1000 qui oublieront l'article dans les 2 minutes ou qui ne participent jamais. Bref, ce n'est que ma vision des choses et je la défends fièrement dans ce milieu :)


    Par contre pour les GBA, je pense que le premier round n'est pas forcément qu'à la "quantité", les blogs sélectionnés sont souvent très qualitatifs !! Enfin, c'est juste un détail.


    En tout cas, c'est un chouette article. Saches que je te lis très souvent ( et je prendrais la peine de commenter plus régulièrement, c'est ma résolution :) ).


    je t'embrasse.


    Tiboudnez

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Mylène,

      Merci pour le compliment sur mon "sens pointu de l'analyse", ça me fait vraiment plaisir qu'on me perçoive pour ça.
      C'est normal que tu es du mal à

      Pour les GBA, avec l'appel au vote, cela repose obligatoire sur la quantité mais cela ne veut pas dire qu'il n'y a aucune place pour la quantité car la plupart des "grands" blogs sont qualitatifs. Après la "qualité" pour les blogs, c'est vraiment quelque chose de difficile à évaluer car personne ne voit la qualité de la même façon. C'est un peu comme les cases "grandes" et "petites" blogueuses, c'est vraiment compliqué de se placer au sein de la blogosphère et au final, est-ce qu'il faut le faire.

      Oui les statistiques sont de chiffres et en aucun cas un gage universel de qualité. Le monde de la blogo est vraiment très compliqué. Je vais parler de ma vision de la blogo dans un prochain article.

      Bisou

      Supprimer


Merci pour ton joli petit mot! Profite bien ce qu'il y a autour de toi...
♥ ♥ ♥ ♥

© Autour de Cia • Theme by Maira G.