Noël gourmand 

La semaine dernière, je commence ma série d'article cuisine sur Noël avec ma grande passion des amuse-bouches. C'est avec plaisir que j'avais commencé cette série culinaire par le sucré-salé, qui définit bien ma cuisine. Aujourd'hui, je continue avec un autre grand aspect de ma cuisine: le fromage. Je suis une dingue de fromage et croyez moi que c'est très difficile de sans passer surtout quand on a souvent vécu à l'étranger comme moi. Je suis tellement dingue de fromage que je suis capable de demander à mes proches de m'en envoyer par colis postaux. 

Cela sera donc le second article sur mes amuse-bouches de Noël mais cette fois-ci, il sont centrés sur le fromage. Même si en fait, la semaine dernière il y en avait aussi un avec du fromage et qu'aujourd'hui, il y en a un sucré-salé. En fait, j'ai simplement essayé de vous classer un peu mes amuse-bouches favoris. 

Du Fro-fro, du mage-maga, du fromage
(référence à un très vieux Looney Toon)



Le canapé basque

(l'assemblage goûtu)

du pain d'épice
du fromage basque type Ossau
de la confiture de cerises noires du pays basque

Après rien de plus facile, une petite tartine de pain d'épice, des tranches fines de fromage basque et une généreuse cuillère de confiture de cerises noires. 
Vous pouvez préparer ces canapés avec quelques heures d'avance et les conserver au frigo.

Pour les besoins de ma recette, je n'avais pas de pain d'épice (parce que mon préféré n'est pas encore sortie en magasin, on ne le trouve qu'à la période de fête et ces recettes ont été réalisé mi-novembre!) donc vous pouvez aussi utilisé un bon pain de campagne.




Les frites de comté

(l'indispensable de l'homme)

du comté plutôt fort en goût donc au moins 12 à 18 mois d'affichage
de la chapelure
du persil frais (ou non!)
du paprika goût
des amandes effilées

un peu de  farine
un œuf

J'ai déjà présentée cette recette sur le blog mais quand il s'agit de la recette d'amuse-bouche numéro de l'Homme, je me dois de la représenter dans ce contexte de Noël. De toute façon, il me la demande quelque soit la circonstance, dès qu'il voit un bout de comté, il l'imagine déjà en frite. 

Cette recette très simple demande un peu de temps et surtout elle salira vos doigts. Vous pouvez préparer les frites dans la journée mais vous devez les faire cuire au dernier moment. 

Coupez le comté en petits bâtonnets d'épaisseur de 1 cm et de longueur de 5 cm. 

Préparez ensuite les différentes panures:
- une assiette de farine
- une assiette d'oeuf battu
- une assiette de chapelure, paprika, amandes effilées préalablement hachées et persil ciselé.
Passez les bâtonnets de comté dans les différentes panures en respectant l'ordre farine, œuf, chapelure aromatisée. Doublez la panure pour que les frites soient bien hermétiques et ainsi éviter que le fromage coule dans le bain de friture.
   
Pour la cuisson, mettez de l'huile de friture dans une sauteuse. Lorsque celle-ci est chaude, plongez-y les bâtonnets de comté pour les faire dorer (30 seconde suffisent si le bain est suffisamment chaud).
A manger, chaud sans tarder pour avoir de beaux fils de fromages à la dégustation.


Les allumettes au fromage

(la simplicité économique)

de la pâte feuilleté
du gruyère ou de l'emmental râpé

Alors là, rien de plus simple, de plus économique et de plus rapide. C'est vraiment ce type de recette que vous comprenez que vous faites arnaquer au rayon apéritif surgelé.

Déroulez la pâte feuilletée et étalez du fromage dessus. Aplatissez le fromage avec la paume des mains dans la pâte pour que celui-ci colle bien à la pâte. 

Découpez des bandelettes de pâtes que vous torsadez. 

Ensuite enfournez au four à 200°c pendant environ 10 minutes, le temps que ça dore bien. De toute façon vous allez le sentir à l'odeur du fromage fondu.

Plus qu'à déguster vos allumettes chaudes et à constater que c'est bien meilleur que ce que vous achetez déjà toutes faites. Faites marcher votre imagination et varier les goûts selon vos envie.




Clap de fin pour mes amuse-bouches, j'aurais pu vous en proposer du terroir et de la mer car c'est encore plus d'autres recettes mais je ne peux tout vous dévoiler d'un coup. Alors patience!
La semaine prochaine, on va s'intéresser à une pièce maîtresse des repas de fête: le foie gras. Je vais tout vous expliquer et vous donner une recette inratable pour préparer son foie gras maison. Cela fait un peu peur mais en simple, c'est archi simple il suffit juste d'être patient.


Et vous, qu'avez-vous prévu pour votre repas de  Noël? Quels sont vos amuse-bouches favoris.

Bon appétit