SLIDER

Y a-t-il des bons et des mauvais blogueurs?

Nouveau Sujet du Bac Philo 2015 section bloguing 

Vaste de question du jour! Et vrai dire, elle a été inspirée par plusieurs éléments, des plus sérieux aux plus improbables. Vous le savez peut-être beaucoup de choses me font réfléchir sur la blogosphère et quand je vois un truc qui me dérange, m'interpelle ou m'étonne, mon cerveau part toujours en mode analyse. Bien souvent, le résultat de tout ça est un article humeur d'un kilomètre et demi. Pour cette histoire de bons et de mauvais blogueurs, tout a commencé il y a plusieurs semaines quand je suis tombée sur une truc qui m'a dérangé sur un blog. J'ai eu envie d'en parler, j'ai même failli tweeter à ce propos, avant de me rétracter de peur que ça soit mal pris #LaRévoltéeQuiVeutPasdEmbrouille.


C'est là que plusieurs éléments sont venus ébranlés ma révolte et que tout ça s'est transformé en réflexion qui aujourd'hui devient un article - que j'espère pas trop long (c'est pas gagné avec moi!).
En premier élément, il y a un truc tellement éloigné du bloguing que je me demande comment mon cerveau est capable de faire de telles passerelles. Je ne sais pas si vous avez remarqué mais depuis un bon mois, D8 n'arrête pas de passer en boucle les Inconnus. Les plus jeunes découvrent ces sketchs cultes, mais pour moi c'est juste le rappel de mon enfance. Avec plaisir, j'ai regardé certains passages. Et c'est le sketch des Chasseurs qui a influencé cet article et en particulier la question de la différence entre un bon et un mauvais chasseur. Oui, oui, je vous avais prévenu que mon cerveau faisait des connexions complétement dingues. 
Dans le sketch, la réponse entre un bon et un mauvais chasseur n'est pas très claire, d'ailleurs il n'y a pas vraiment de différence. 

Du coup, je me suis mise à me demander si chez les blogueurs c'était pas un peu pareil. Finalement, c'est quoi la différence entre un bon et un mauvais blogueur. D'ailleurs y a-t-il des bons et des mauvais blogueurs? Et est-ce que le blogueur chasse le rouge à lèvres, la petite jupe ou le voyage touristique comme les chasseurs des Inconnus chassent la Galinette cendrée? Hummm avez-vous des réponses à m'apporter?

C'est quand même un vaste sujet dans lequel je suis un peu perdue. Il y a quelques temps, j'aurais pu vous répondre "oui, je pense qu'il existe des bons blogueurs (ceux qui font ça par passion) et des mauvais blogueurs (ceux qui sont intéressés). Ou alors les bons sont ceux qui ont réussi, ceux qui ont des milliers de lecteurs et d'abonnés; et les mauvais sont les autres.
Mais en fait, je crois que la réponse n'est pas si simple. C'est l'article de Lou du blog No Tuxedo sur les cadeaux qui m'a fait voir que finalement ma réflexion sur le bloguing était plutôt grise que noire et blanche. Bref, les choses ne sont pas toujours ce qu'elles semblent être et il est difficile d'être très tranché sur cette question. 

des comportements qui dérangent

Effectivement dans le bloguing, il y a beaucoup de comportements qui me dérangent - donc que je pourrais classer du côté des mauvais blogueurs. 
Oui, je n'aime pas quand on prend le lecteur pour un con. Oui, je n'aime pas quand on ne me dit pas que c'est un partenariat ou un article sponsorisé. Oui, je n'aime pas quand on écrit une quarantaine d'articles que l'on republie tous les deux mois juste pour faire croire qu'on a du contenu alors que c'est le même. Oui, je n'aime pas les articles 2 photos/ 4 lignes. Oui, je n'aime pas les blogueurs qui harcèlent les plateformes de bloguing pour être mis en avant. Oui, je n'aime pas les blogueurs qui font du chantage à leur lecteur. Oui, je n'aime pas ceux qui viennent faire leur pub en commentaire. Oui, je n'aime pas ceux qui bloguent juste pour avoir des trucs gratuits. Oui, je n'aime pas qu'on vienne me voir sur twitter pour des échanges de liens. Oui, je n'aime pas qu'on me harcèle par mail ou qu'on m'inscrire à des newsletters que je n'ai pas demandé.
Bref, il y a un tas de choses qui me dérange, ce que vous avez sûrement compris si vous suivez mon blog depuis un petit moment. 

Alors, est-ce que tout ça est mauvais? Est-ce qu'un ver ou plusieurs sont en train de faire pourrir cette jolie pomme qu'est le bloguing?

Avis personnel

Je vous en pose beaucoup des questions. En fait, le reste de ma réflexion repose sur ce que je vous ai écrit juste au-dessus. L'avez-vous remarqué? Mais quoi! Tout ces "Oui, je". Et tout repose dans le JE. Moi, Cécilia du blog Autour de Cia, certaines choses me dérangent. Mais sûrement que ces choses qui ME gênent ne choquent ou n'agacent pas tout le monde. Sinon personne ne les ferait. 

Voilà donc pourquoi il est difficile de dire s'il y a des bons et des mauvais blogueurs, car le bloguing est différent pour tout le monde. Chaque blogueur est unique et fait avec ses propres règles, sa propre conscience. Chacun attend quelque chose de différent du bloguing et chacun essaie d'y parvenir en usant de moyens qu'il juge acceptable.

Je vais prendre l'exemple que j'ai écris en commentaire de l'article de Lou sur les cadeaux. J'écrivais à propos des cadeaux que tu reçois lors d'événements que je ne savais pas trop comment me comporter. J'avais été choquée à une soirée par une blogueuse qui avait lancé un "pffff j'aimerais rentrer chez moi mais on m'a toujours pas donné mon cadeau". Ma première réaction - dans ma tête bien sûr - a été "mais quelle pic-assiette, quelle intéressée!". C'est le fait de réclamer et de se plaindre à propos du cadeau qui m'a surpris. Même si la remarque me surprendra toujours, j'ai commencé à voir la situation sous un autre angle. Des gens de la marque étaient venus nous dire durant la soirée "c'est un cadeau pour un article" avec un grand sourire. A ce moment-là, je me suis sentie un peu comme une marchandise, un panneau publicitaire. Oui, mais réveille-toi Cécilia, on t'as invité pour ça. Et en acceptant de venir, j'ai tacitement accepté tout le reste, le cadeau et mon rôle de petit commercial pour la marque. Finalement, c'est un peu le système du donnant-donnant. La marque s'offre une certaine visibilité en invitant des blogueurs et en leur offrant des produits. Tous n'en parlerons pas mais une minorité si, puis il y a bien sûr les autres retombées, celles des réseaux sociaux car effectivement j'ai tweeté sur la soirée, j'ai posté une photo sur instagram, j'ai partagé des trucs sur facebook, ...

Mais alors qu'est-ce qui m'avait dérangé car effectivement je savais très bien pourquoi des blogueurs avaient été invité à cette soirée? Le fait qu'on réclame ouvertement et qu'on s'en amuse. En fait, cela traduisait plus le fait que moi j'étais incapable de ce genre de comportement, ce n'est pas dans ma nature. Est-ce un mal, est-ce un bien? Je ne sais pas car comme dit Lou dans sa réponse peut-être que cela fait rater des opportunités car c'est celui qui ose qui récolte le plus de choses. Sûrement mais ce n'est pas moi. J'aurais construit mon blog sur des valeurs qui me conviennent, que je juge honnêtes et saines, qui me ressemblent. Pas grave si je n'ose pas pour les cadeaux ou les soirées, j'ose avec mon blog dans d'autres domaines, j'analyse, je crée, je prends des risques d'une autre façon. 


Cela dit, il y a quand même certains comportements qui sont totalement néfastes et que 99% de la blogosphère n'aime pas comme le plagiat, le harcèlement, la publicité sous les commentaires ou encore le mensonge. 

Certains blogueurs dont les comportements ne sont pas en accord avec ma ligne de conduite sont fortement suivis. Et ce n'est sûrement pas sans raison ou seulement par effet mouton de Panurge. Ce qui me dérange ne dérange pas forcément mon voisin. Après tout, il doit bien un avoir un type de blogueur pour chaque lecteur et si celui-ci s'y retrouve pourquoi pas. Dans ce cas-là, moi je n'ai rien à dire.

Effectivement certaines choses sont à proscrire à tout prix mais d'autres sont à laisser à l'envie et la conscience de chacun. C'est comme dans la vie en fait et là rien n'est simple. 

Par contre, il faut tenir compte de deux choses supplémentaires: 
- le RESPECT. Ne faites pas aux autres ce que vous n'aimeriez pas qu'on vous fasse.
- la CRITIQUE. Proposer un contenu (écrit, image, vidéo, ...) et vouloir qu'il soit vu, lu et commenté, c'est aussi accepter que celui-ci peut être critiqué dans le sens où tout à chacun est libre de juger le travail des autres, qu'on soit blogueurs, youtubeurs, cinéastes, chanteurs, acteurs, écrivains, photographes, sportifs, cuisiniers, comiques... amateurs ou professionnels. Et pour dernier rappel, une critique ne constitue pas obligatoirement un jugement négatif.

Et vous, quel est votre avis sur cette réflexion du bon et du mauvais blogueur?


38 commentaires

  1. Tout est dit. Tout ce qui te dérange me dérange également, je rajouterai que je trouve dommage que certaines blogueuses ou certains blogueurs ne prennent plus le temps de répondre d'échanger avec leur lectorat, je peux comprendre que le temps puisse manquer mais bon, je trouve ça dommage car pour moi, c'est un des fondements d'un blog: le partage et les échanges. Après, est-ce que pour autant il y ait "bons" et "mauvais" blogueur, je ne sais pas trop, pour moi, l'essentiel est d'écrire pour le plaisir alors tant que c'est le cas, même si ça ne me plait pas forcément, je me dis que l'auteur a été heureux de l'écrire donc bon...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, c'est vrai que des fois certains ont des problèmes pour répondre. Moi par exemple, cela va de plusieurs jours à une semaine dans mes réponses. Cela dépend de la période, si j'ai plus de trucs à faire à côté ou pas.
      Par contre sur les réseaux sociaux, j'essaie de répondre rapidement.
      Bons ou mauvais, cela est peut-être plus une question de ressenti en fait.

      Supprimer
  2. Excellent article, comme toujours ! Je n'ai pas le temps de développer ma pensée car en effet, ce n'est pas tout blanc ou tout noir, du coup il me faudrait un article complet (et c'est déjà très bien fait par toi !) !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'aimerais bien connaître ta réflexion aussi.
      Merci beaucoup pour le compliment.

      Supprimer
  3. Bonne réflexion, que je me suis faite il y a peu aussi...je t'avoue que je ne trouve pas de réponse. Faut il être connu pour être reconnu? Faire toujours la une de certaines plateformes ou rechercher un semblant de gloire en s'affichant sur les multiples réseaux sociaux pour être considéré comme bon ??
    De mon côté, je blogue par passion avant tout et grâce à mon blog, j'ai eu de belles opportunités et même si je ne rassemble pas encore des foules pour le moment, je m'éclate et suis fier de mon petit chemin sans me sentir prisonnier de qui que ce soit ou de quoi que ce soit :) Quant à savoir si je suis bon ou pas dans ce que je fais, je laisserai les autres juger...C'est peut être ça le plus important... :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je pense que même par passion nous pouvons faire des erreurs. Le bloguing est un sujet si complexe, je pense que chaque cas est particulier.
      Mais du moment qu'on y prend du plaisir avec nos blogs respectifs; c'est le principal nan!

      Supprimer
  4. Pascaline20:06

    Merci pour ce genre d'article qui change et sort du contexte de la beauté mais qui pointe du doigts certains sujet sensibles ou même tabou !
    Comme tu dis il en faut pour tout les goûts ! Alors oui il y en a des bons des mauvais mais il y en surtout pour tout le monde.
    Bonne soirée à toi

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup Pascaline, cela me fait très plaisir. J'aime bien me poser des questions.
      Il en faut pour tous les goûts, c'est vrai. Quand on blogue après on connaît les coulisses et dès fois il y a des choses qui nous étonne ou nous dérange.

      Supprimer
  5. Je suis d'accord avec toi sur le fond : il n'y a pas de bon ou de mauvais blogueur dans l'absolu, c'est juste une question de perception et c'est vraiment très personnel.
    C'est drôle, je me suis retrouvée exactement dans toutes les choses qui t'insupportent chez un blogueur/une blogueuse. On doit fuir les mêmes toi et moi, et c'est sans doute parce qu'on partage la même vision du blogging qu'on s'entend si bien :)
    Bisous <3

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui dans l'absolu, je pense que c'est une question de perception. Par contre, je crois quand même que certaines choses sont rédhibitoires.
      Oui, je crois qu'on a la même philosophie de vie ou en tout cas très proche, cela doit être pour ça qu'on s'entend bien :)
      Bisou

      Supprimer
  6. Je pense que chaque blogueur peut faire des erreurs mais il ne faut pas oublier pourquoi on a commencé à bloguer, qu'est-ce qui fais qu'on continue encore maintenant.
    Dans chaque milieu on dit toujours qu'il y a pire que soi, on remet en cause le choix des autres, etc.. c'est pareil pour le blogging.
    On est nombreux et forcément on ne peut pas plaire à tout le monde mais ce qui est sur c'est qu'il y a des manières de bloguer et certaines je ne les conçois pas. Je suis assez choquée d'ailleurs qu'une personne ai pu dire ça à une soirée blog comme tu le racontes.. mais d'un autre côté ce n'est pas très étonnant quand on sait que beaucoup de blogueurs recherchent l’appât du gain.

    en tout cas j'ai beaucoup aimé lire ton article :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On fait tous des erreurs, même moi. C'est bien pour ça que j'écris tant d'articles humeur. Pour savoir si ce que je fais est correct ou non.
      La fameuse phrase, j'ai été la seule à être choquée à la soirée ou alors les autres blogueuses ne l'ont pas montré. Je me dit que peut-être c'est moi qui n'ai pas compris ou je ne sais pas. Mais en tout cas, même si je sais qu'il y a des cadeaux aux soirées, je ne suis pas en attente de ça.

      Supprimer
  7. Ton article est très complet et très juste!! Bien que subjectif je partage ton avis.
    Je dirais qu'il y a de bons et de mauvais blogueurs comme il y a de bonnes et de mauvaises personnes dans la vie, on pourrait dire qu'il y a des personnes qui ont un blog pour de bonnes raisons (le partage, le plaisir d'écrire, d'échanger, de faire découvrir) et d'autre mauvaises raisons (se faire de l'argent..), mais comme tu le dis, ce sont nos avis personnels, chaque blogueur a sa raison de bloguer et personne n'est en mesure de juger quelqu'un sur la toile, parce que nous sommes loin de tout savoir sur les personnes qui se cachent derrière les blogs qu'on lit.
    En revanche, je ne ferais pas partie de ceux qui disent que les bons blogueurs sont les blogueurs qui "ont réussi" (là aussi la réussite est subjective) et les mauvais sont ceux qui sont restés dans l'ombre, parce que malheureusement, beaucoup de blogueurs qui écrivent de bons articles et qui ont de jolis blogs ne sont pas reconnus...
    Et je finirai par dire que pour moi, un bon blogueur est avant tout quelqu'un qui n'oublie pas qu'avoir un blog c'est avant tout partager, qui n'oublie pas qu'il doit beaucoup à ses lecteurs, un bon blogueur et quelqu'un qui ne perd pas ces fondamentaux là, qui reste fidèle à lui même et à ses lecteurs, et puis, plus personnellement (et c'est là qu'il en "faut pour tous les gouts), un blogueur qui écrit des articles de qualités (comme le tient par exemple), qui amène à la réflexion, qui a un joli blog, voilà ce que je recherche dans un blog, mais je ne pense pas que je me permettrai de mettre tel ou tel blogueur dans telle ou telle case pour autant... un blogueur est un humain qui n'est ni entièrement bon ni entièrement mauvais, tout est une question de gout, et d'appréciation personnelle du blog qu'on lit :)
    des bisous,
    Lison

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pourtant c'est un des plus courts que j'ai écris :)
      Oui, le bloguing n'est que le reflet des comportements dans la vie. On a beau vouloir ne montrer que la meilleure partie de sa vie, une vie un peu rêvée en quelque sorte mais la réalité finit toujours par se voir.
      Moi non plus, je ne dirais que les bons sont ceux qui ont "réussi", on s'en rend vite compte quand on commence un blog. A ce moment là, on lit et découvre plus de petits blogueurs. Et il y a de véritables pépites. La popularité n'est pas forcément gage de qualité.
      Bisou et merci pour ce commentaire

      Supprimer
  8. J'aime bien cet article car il résume tout à fait la situation mais en même temps on revient à la sempiternelle question: blogueur c'est un métier ...ou une passion ou ...les deux ?
    Belle soirée !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Encore une belle question, et tu viens juste de me donner l'idée pour un nouvelle article humeur qui sera très intéressant.
      Bisou et merci

      Supprimer
  9. Je trouve ça très dur de définir ce qu'est un "bon blogueur". Qualité d'écriture, intérêt des sujets, respect des valeurs morales d'honnêteté & co, réponse aux commentaires ? Il y aurait tellement de critères... et puis, comme ton commentaire le montrait très bien, il y a ce qui se voit et ce que le lecteur ne voit pas. Si on ne va pas à telle ou telle soirée de blogging, on ne saura peut-être jamais que Marie-Hortense n'était là que pour les cadeaux et son blog renvoie peut-être l'image d'une fille qui est loin d'être une profiteuse...

    Pour ma part, au final je juge plus en fonction de ce que j'aime lire et pas en essayant d'évaluer objectivement la qualité du blog :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui il y a beaucoup de critères et on n'a pas forcément les mêmes. Je n'aime pas mettre dans des cases non plus, mais des fois on le fait inconsciemment.
      Effectivement, il y a ce que le blogueur montre sur son blog et la réalité, des fois je trouve que cette réalité cachée finit par transparaître sur le blog quand même.

      Je juge au feeling en fonction de mes lectures. Mais cela m'a arrivé de changer d'avis sur un blogueur en raison de comportement que je n'apprécie pas, j'ai donc arrêté de le suivre car cela ne me correspond pas en fait

      Supprimer
  10. Je suis d'accord avec toi. Moi ce qui me dérange aussi c'est le manque d'échange. Certain(e)s ne répondent jamais; c'est quand même la base je trouve.
    Je ne sais pas si il y as de bons ou mauvais blogueurs j'imagine que ça dépend de la perception qui nous est propre.
    En tout cas super article comme toujours, c'est un plaisir de te lire. Bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. L'échange, c'est primordial. Mais cela peut être dur aussi. Je n'en rends de plus en plus compte. Je ne réponds pas toujours dans la journée aux commentaires, il peut y avoir plusieurs jours par exemple. Et sous blogger, il n'y a pas de système qui t'informe de la réponse si tu ne cliques pas sur m'informer dans la case des commentaires. Et ça personne ne le fait sous blogger.
      Je trouve qu'il y a plus d'interactions sur les réseaux sociaux, notamment sur twitter ou Hellocoton pour moi. Pour d'autres blogueurs, c'est d'autres réseaux.
      Mais l'échange, c'est la base. C'est bien pour ça qu'on a commencé.

      Supprimer
  11. Les "mauvais comportements " que tu pointes dans le paragraphe DES COMPORTEMENTS QUI DÉRANGENT m’irritent aussi beaucoup ! ce qui me gène aussi beaucoup; ce sont les articles pour les articles en ce sens que le lecteur sent que cet article ne serait pas s'il n'y avait pas eu de cadeau...articles sans âme, sans saveur.. Belle journée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce sont souvent ceux là qui irritent le plus. C'est vrai, des fois on sent que l'article a été écrit pour casser quelque chose.
      Je reçois de temps en temps des cadeaux ou des produits pour tests. Je mets très souvent plusieurs semaines avant d'en parler car je souhaite tester la chose. Mais je ne parle pas de tout car de temps en temps ce sont les marques qui nous refourguent des trucs pas adaptées, elles savent que certains blogueurs en parleront quand même.
      Bisou

      Supprimer
  12. J'adore tes articles humeur, ils sont toujours top, et je suis plutôt d'accord avec ton article

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup Marie, cela me touche beaucoup :)

      Supprimer
  13. Je raffole de tes articles humeurs. Ta réflexion est bien menée et je retrouve certains arguments qui avaient alimenté nos conversations.

    Malgré tout je me retrouve un peu dans quelques points. Le 2 photos pour quatre lignes par exemple. Et ce, notamment pour les articles mode. C'est un choix mais je préfère développer avant et mettre toutes les photos après. Ensuite il est vrai que parfois aussi, dans mes articles tutoriels, je ne dépasse pas les 500 mots alors que je dois avoir 6 photos, mais après tout, être clair et concis peut être un atout.

    C'est pourquoi, sur ce point, il faut (à mon sens) adapter son discours. Nous ne ciblons pas la même chose dans nos différents articles et parfois, certains ont besoin de plus de rédaction alors que d'autres parlent d'eux même. La ou je pourrais passer 20min en vidéo se résume à 600 mots en article alors que je dis la même chose.

    [je ne suis pas fâchée hm ! Je me justifie peut être un peu ..]

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce n'est pas la peine de se justifier, je ne vise personne avec cet article, je cherche à comprendre. Et pour tout te dire, moi aussi j'ai des articles qui fonctionnent plus avec des photos que de l'écrit. Mes articles vernis par exemple ne sont jamais très longs en texte car ce qui compte c'est le rendu visuel. J'explique ce que j'aime et ce que j'aime pas mais ça va très vite et l'article repose essentiellement sur les photos.
      Oui, il y a des articles où les photos sont plus importantes que le texte. Je sais bien que les blogueuses mode écrivent moins que les autres, elles se concentrent sur les photos pour montrer les vêtements et c'est bien normal.
      Ma remarque allait plutôt vers d'autres types de comportements, par exemple pour moi il est impossible de présenter une palette de fards avec deux photos et quatre lignes. Je crois que tu seras d'accord.
      En fait, il faut savoir s'adapter aux types d'articles qu'on écrit. La longueur d'un article n'en fait pas sa qualité. Il faut s'adapter, toujours s'adapter avec un blog. Un article doit raconter, transmettre quelque chose que ce soit par écrit ou par photo. Des fois, certaines blogueurs font le strict minimum en se disant bah au moins j'ai publié, oui mais il manque plein d'information.

      Bisou

      Supprimer
    2. Oui c'est vrai, faire une revue propre et distincte avec seulement deux photos ça devient un peu triste. Écrire demande de l'investissement et tu es bien placée pour le savoir ;)

      Mais tu as dis le bon mot, il faut s'adapter

      Supprimer
  14. Je dois bien avouer que pour moi "mauvais bloggueur" c'est plein de choses mais je ne les lis même pas ! Déjà quand c'est bourré de fautes dans les trois premières phrases. Une coquille ou deux arrivent à tout le monde mais ne pas savoir écrire "j'espère que ÇA va" pour moi c'est rédibitoire. Et puis quand on vient sur mon blog en mode "hey j'adore ton article moi aussi j'ai fait une review sur ce produit" je déteste ça. Quand je réponds à mes commentaires j'ouvre toujours le lien du blog de la personne pour aller commenter si j'aime bien ce que la personne fait. Je trouve ça sympa. Mais quand on vient me le demander je hais ça !
    Bref, j'adore ton article :3

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. au départ, c'est difficile de se faire une idée sur un blogueur. J'ai eu quelques déceptions au fil de mes lecteurs quand même.
      Moi aussi j'ouvre très souvent mes liens pour aller voir les blogs des gens qui commentent. Je déteste quand on me force la main.
      Bisou

      Supprimer
  15. Ces petites choses qui te dérangent me dérangent aussi. Il est dur de juger mais oui, je dirais qu'il y a des bons et des mauvais blogueurs dans le sens où certaines personnes ne bloguent que par intérêt (comme tu l'as exprimé dans ton article) et donnent une mauvaise image à la blogosphère. Et pour ce qui est des articles sponsorisés, il y en de plus en plus, des mentionnés et non mentionnés mais peu importe, cela donne une saveur amère au blogging, il y a une superficialité incroyable. Il faut savoir faire la part des choses quand on fait partie de ce monde malheureusement... Bref, ton article est vraiment chouette ! Même si la vérité fait parfois mal, il est bon de réfléchir sur ce genre de sujets, après tout les critiques sont constructives ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Effectivement, je suis d'accord avec toi. Je reconnais aussi aujourd'hui que pour certaines types de blogs la questions des partenariats ou des cadeaux se posent dès le départ. Par exemple, je reconnais qu'en ouvrant un blog beauté, je savais que les partenariats ça existaient et j'imaginais bien qu'un jour ça arriverait. Je lisais et je lis encore beaucoup de blogs, c'est un paramètre que je ne pouvais pas ignorer. Par contre, cela ne veut pas dire que j'ai ouvert mon blog pour ça. Et d'ailleurs, je ne pensais qu'après 6 mois d'existence j'aurais déjà des propositions.
      Je crois qu'on ne peut plus être choqué par ce système des partenariats, des articles sponsorisé. On sait que ça existe oui, il faut maintenant que ça soit à nous avec notre conscience de l'intégrer ou non dans notre façon bloguer. Est-ce vital? Est-ce un bonus? Ou alors est-ce qu'on en veut? Après tout, les marques proposent, c'est à nous d'en disposer quand on veut. Et là certains sont plus attirés que d'autres.

      Merci pour le compliment sur l'article. J'essaie à chaque fois de temporiser ma réflexion.
      Bisou

      Supprimer
  16. Jolie réflexion :)
    Mon avis rejoint beaucoup de choses dites dans ton article et dans les commentaires.
    On peut souvent faire un raccourcit en se disant que les bons sont les plus connus et les moins bons, les autres. Comme tu le dis, ce n'est pas aussi simple. Chaque blog à ses lecteurs et pour moi le plus important est de savoir pourquoi on fait ça et surtout avoir ce contact "privilégié" avec chacun d'entre eux car c'est avant tout du partage.
    Malheureusement il y aura toujours l'appât du gain.
    À bientôt j'espère, peut-être autour d'une glace ? ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci :)
      Au départ, on fait beaucoup de raccourci, on imagine que tout est simple mais plus on blogue, plus en se rend compte que c'est complexe.
      Je suis d'accord avec toi, il faut savoir pourquoi on blogue et privilégier le contact :)

      Et oui, à la glace, j'organise mon propre Gelato Tour sur Bordeaux, ça te dit :)
      Bisou

      Supprimer
  17. Coucou Cécilia,

    C'est vrai que ça pose vraiment question !
    Ton article est super bien construit, j'aime toujours suivre tes réflexions !
    Pour ma part je ne saurais pas donner de réponse à cette énigme, la philo à toujours été mon calvaire :P

    Tendresse et baisers sucrés

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai eu 18 à mon Bac de philo, on note qui ne s'oublie pas. Peut-être que ça explique ma passion pour l'analyse :)

      bisou

      Supprimer
  18. Je pense pas qu'il y ait à proprement parler des bons blogueurs et des mauvais, mais plus des sincères et les autres, les intéressés. Les goûts et les couleurs comme on dit, ça ne se discute pas, donc c'est effectivement une sacré question que tu nous poses là (et que tu te poses lol).

    RépondreSupprimer
  19. Je me souviens avoir lu ton article quand tu l'avais sorti mais j'avais oublié de le commenter. Je l'ai relu grâce à ton partage sur Twitter et il est très intéressant. C'est vrai qu'on a tous notre point de vu sur le bon ou mauvais blogueur. Perso ça ne me gêne pas ceux qui veulent qu'on s'inscrivent à leur newletters par contre nous prendre pour des billes en écrivant de minis articles, faire de la pub en commentaire alors qu'ils n'ont pas lu un quart du sujet, ça m'énerve. Le fait de ne pas mentionner un partenariat non plus et puis surtout, nous ne sommes pas dupes ! Après bons et mauvais blogueurs, c'est quelque chose car chacun voit le blogging à sa manière, suffit juste comme tu le dis de respecter son lectorat et d'être sincère !
    Bisous bisous

    RépondreSupprimer
  20. Coucou,
    Merci pour cet article long, certes, mais qui se lit bien car très intéressant. Effectivement, quand on va d'un blog à l'autre, on se rend compte que chaque personne a une manière de bloguer. Certaines écrivent de longs articles avec pleins de photos (et j'aime bien par ce qu'il y a pleins d'infos) et d'autres se contentent de trois lignes et quatre photos. Et du coup c'est un peu frustrant par ce qu'on a pas les info qu'on aurait aimé avoir (nom d'un produit, marque d'un vêtement,...). Mais comme toi, je n'ai pas une vision manichéenne du bloging et j'aurais du mal a dire qu'il y a d'un coté les bons, et de l'autre les mauvais blogueurs. Au delà de ça, je me suis rendu compte qu'il y a des blogs célèbres dont le contenu n'est pas très consistant et qui ressemblent surtout à des catalogues de pub; Et des bloguounet qu'on pas beaucoup de followers sur Twitter ou Insta mais qui sont hyper intéressants à lire car sincère et pleins d'info. Pour finir, on fait tous des erreurs, que ce soit au niveau du choix de nos partenariats ou des thèmes qu'on aborde. Mais bon, de nos erreurs on apprend, et en lisant les blogs des blopines encore plus :) Bref, une belle aventure quand même (et là je me dis que je me suis un peu égarée...).
    Sur ce Bisous et bon week end :)

    RépondreSupprimer


Merci pour ton joli petit mot! Profite bien ce qu'il y a autour de toi...
♥ ♥ ♥ ♥

© Autour de Cia • Theme by Maira G.