Du barrage d'Ossoue à Gavarnie 

Voici l'avant-dernière et la dernière étape de mes vacances sur les GR 10 l'an dernier, je vous avais laissé au barrage d'Ossoue après une longue nuit d'orage. Aujourd'hui, nous allons continuer doucement vers le refuge de la Grange de Holle et ensuite nous irons à Gavarnie. 

Du barrage d'Ossoue à Gavarnie en passant pas la Grange de Holle

Après une nuit très agitée, nous nous sommes réveillés assez tard - il fallait bien dormir un peu. Nous avons donc passé la matinée au barrage d'Ossoue et notre journée sera faite d'une petite étape tranquille pour rejoindre la Grange de Holle. Cela nous ne fera pas de mal de prendre un peu notre temps. Le soleil est avec nous. Après avoir bien petit déjeuner, pris plein de photos de moutons et de vaches, ranger le campement et fait le ravitaillement en eau dans un torrent. Nous partons en direction de la cabane de Lourdes.




La cabane se situe à 30 minutes du barrage. Oui, nous sommes partis très tard très tranquillement. Il faut bien profiter. Le chemin jusqu'à la cabane de Lourdes grimpe légèrement, puis il descend. Il faut passer un petit torrent, vive les pieds dans l'eau. Et enfin nous arrivons à la cabane, le terrain de jeu de nombreuses vaches mais aussi de marmottes. Il y a en a vraiment beaucoup dans le coin. 



A la cabane, il y a beaucoup de randonneurs qui eux aussi ont eu une nuit agitée. L'ambiance est très sympa entre français et espagnol. Tout le monde se mêlent sur le parvis de la petite cabane. Nous décidons de manger là car le lieu est sympa et pratique - même si une partie de la cabane sert encore une fois de dépotoir à ma grande déception. 
Qu'est-ce que c'est agréable de déjeuner en conversant avec les autres randonneurs et les marmottes. 

Déjeuner à la Cabane de Lourdes


Après déjeuner, nous repartons en direction de la Grange de Holle. Attention, le sentier est mal indiqué à ce moment là. Nous nous sommes retrouvés hors du chemin environ 30 minutes. Mais nous avons finis par le rattraper. Sur le chemin, nous avons vraiment pris notre temps. Nous nous sommes arrêtés à chaque cabane pour faire une petite pause. A la cabane de Sausse-Dessus nous étions perdus dans un champs d'iris sauvages et à la bergerie de Toussaous  ce sont les marmottes qui étaient nos invités d'honneur. 





Nous quittons le Parc national des Pyrénéens entre ces deux cabanes. Pas de panneau pour nous l'indiquer, mais une trace sur une pierre. Cela signifie que nous sommes plus très loin de notre objectif de la journée. Nous continuons de prendre notre temps, de profiter des paysages, de la faune et de la flore du coin. Après une petite pause à la bergerie de Toussaous, nous continuons notre chemin qui descend de plus en plus en direction de la vallée. Un autre détail m'a indiqué que nous nous rapprochions de la civilisation, les notifications sms et d'appel sur mon téléphone. J'avoue que cela ne m'avait pas manqué depuis 2 jours. Une déconnexion totale.


Là nous serions obligés de nous arrêter avec une pause framboises sauvages. La Grande de Holle était bien visible en bas de la colline tout comme la station de ski, mais nous avons préféré les framboises. Oui, qui aurait passé son chemin sur ce trésor de la nature. Alors nous sommes descendus vraiment tranquillement en direction du refuge en mangeant de délicieuses framboises. 

Bivouac à la Grange de Holle/ Ravitaillement en eau Potable

Arrivés à la Grande de Holle, nous sommes allés nous déclarer pour planter notre tente. C'est là que nous avons appris que le bivouac ici est payant mais qu'il donne accès à toutes les commodités dont de l'eau chaude. LE GRAAL du randonneur! 
Le prix est vraiment correct: 6€ pour par tente et par nuit. Ensuite, on peut planter où on veut dans le jardin. Nous avons réservé pour deux nuits. Après une bonne douche qui nous redonne vie et fière allure - je bénis le shampooing à ce moment -là - nous avons déguster une bière locale. En effet, le refuge vend différentes bières de la brasserie du Pays des Gaves.

Notre dernière journée de vacances, nous avons décidé de rester à Gavarnie pour aller voir le cirque et de ne pas continuer sur le GR 10 pour rejoindre Luz-Saint-Sauveur. Le confort de la Grande de Holle avec l'eau chaude et le fait que le Cirque de Gavarnie fasse partie des paysages classés au Patrimoine mondial de UNESCO pour le Mont Perdu, nous décidé à rester ici. 

Nous avons donc passés notre fin de vacances à la cool mais parmi les touristes d'un jour à Gavarnie. Après avoir fait le ravitaillement en saucisson et en eau au villlage de Gavarnie, nous sommes partis le matin en direction du cirque. Là, il y avait déjà beaucoup de randonneurs d'un jour. Au fur et à mesure de la journée, le flux de touristes a grandi. Cela nous a bien changé de l'ambiance un peu solitaire et solidaire sur le GR10. C'est complétement différent. D'ailleurs moi, j'ai trouvé qu'il y avait vraiment beaucoup trop de personnes. 
Mais au final, la vue vaut vraiment le coup. Le cirque est vraiment grandiose. On est tout petit face à ce genre de paysage. Nous sommes allés jusqu'à la cascade. Puis après avoir pris un verre au bar-restaurant du site, nous sommes redescendu tranquillement vers Garvarnie. En chemin, un bar proposé un petit concert en plein-air. Nous avons profiter quelques instants de la musique les pieds dans l'eau du gave. Après nous sommes rencontrés encore tranquillement au refuge. Qu'est-ce que ça fait du bien de passer une journée sans son paquetage. 


Une bon repas, une douche chaude... Un bon petite déjeuner le lendemain avec une dernière douche et direction le bus à Gavarnie qui nous ramènera à Lourdes afin de prendre le train en direction de Bordeaux. 

C'est ici que s'achève la fin de notre premier voyage sur le GR10. Cette année pour les vacances nous repartons sur le GR10 pour 5 à 6 jours de randonnées. Nous avons prévu de partir d'Etsaud pour atteindre Gourette en passant par le Pic du Midi d'Ossau. Nous avons prévu de prendre notre temps et de profiter des villages traversés pour déguster la gastronomie locale. Tout un programme et j'ai hâte d'un être. 

On se retrouve bientôt pour de nouvelles étapes sur le GR 10 

Et vous, allez-vous à la montagne l'été? Où passez-vous vos vacances
Autour de Cia