SLIDER

GR10: du refuge des Oulettes de Gaube au barrage d'Ossoue

Du refuge des Oulettes au barrage d'Ossoue


Voici la troisième étape de notre randonnée d'été de l'an dernier sur le GR10. Dans le précédent article, nous vous avions laissé au refuge des Oulettes de Gaube. Réveillés au petit matin avec les moutons et les marmottes, nous avons refait notre paquetage pour reprendre la route. Mais avant nous avons profité des commodités du refuge pour faire un brin de toilette. C'est si agréable. Et puis nous avons également fait le plein d'eau potable grâce au robinet derrière le refuge en libre-service. Maintenant que nous sommes tout beau, tout frais, c'est parti pour la marche.


Du refuge des Oulettes au barrage d'Ossoue en passant par la Hourquette d'Ossoue

Nous souhaitions attendre le refuge de Baysselance pour le déjeuner. Cette étape entre les refuge des Oulettes et celui de Baysselance est l'un des plus courte sur le GR10 entre 2 et 3 heures selon votre marche et votre charge. En plus le dénivelé est assez important, 600m. La montée est régulière et très caillouteuse. C'est une étape assez facile en fait mais elle donne d'avoir du souffle. Profitez-en pour faire des petites pauses et admirer le panorama qui s'offre à vous, d'un côté le Vignemale et de l'autre le Lac de Gaube en contre-bas. C'est magnifique. On commence même à croiser de plus en plus de marmotte. 



Après avoir déjà bien monté, on arrive à la bifurcation du col d'Arraillé. Si vous partez dans cette direction vous pouvez rejoindre Cauterets, tandis que si vous continuez en direction de la Hourquette d'Ossoue vous vous dirigerez vers le Vignemale et le refuge de Baysselance. C'est notre direction, c'est donc reparti pour la montée. Nous sommes en plus en plus haut. Un signe nous l'indique car nous croisons même de la neige, à cette altitude, nous rencontrons des névé. 

Pause en route

 








Après avoir bien serpenté sur ce chemin de roches et de cailloux, il faut produire un dernier effort pour atteindre la Hourquette d'Ossoue qui est le point culminant du G10, 2734m.

Arrivés à ce point, on en profite pour contempler tout le chemin parcouru avec du soleil sur la vallée de Cauterets et de la brume et des nuages pour notre position montagneuse. La tête du Vignemale est d'ailleurs pris dans le mauvais temps. C'est pourquoi nous décide de ne pas en faire l'ascension et de rejoindre directement le refuge de Baysselance pour un bon repas. 


Après la Hourquette d'Ossoue le sentier redescend vers le refuge de Baysselance mais la marche n'en est pas plus facile en raison de tous les cailloux. A chaque pas, il faut attention et que le pied ne roule pas dessus. En fait, au passage de la Hourquette, ce paysage jusqu'à Baysselance m'a donné l'image d'une terre désolée. Des cailloux à perte de vue fouettés par un vent frais et puissant. J'ai pensé au Mordor dans le Seigneur des Anneaux.

Déjeuner au refuge de Baysselance


30 minutes plus tard, nous sommes au refuge avec grand faim. Oui, normalement c'est moins de temps mais nous sommes encore hyper chargés à ce stade de la rando car nous sommes partis en autonomie complète. Nous avons mangé ce que nous avions apporté, purée-saucisson, si ressourçant. Mais nous n'avons pas résisté à prendre un dessert et un vin chaud bien mérité. Cette pause au refuge a été si bien que je ne voulais pas repartir. D'ailleurs nous sommes restés assez longtemps. Un risque d'orage été annoncé dans la vallée pour la fin de soirée. Il fallait donc ne plus trainer pour atteindre le barrage avant la nuit. 

Après s'être bien restaurés et réchauffés, nous sommes repartis en direction de la vallée d'Ossoue avec un pas assez vif. La descente est assez facile. Le chemin serpente beaucoup au départ. Assez rapidement, vous arrivez aux grottes de Bellevue, qui effectivement ouvrent une vue magnifique sur la vallée d'Ossoue, le crique de Gavarnie et même la brèche de Roland quand le temps nous le permet. 


Si vous pensiez bivouaqué ici, c'est raté. Malheureusement, les grottes sont plutôt des poubelles que loges accueillantes. C'est bien dommage. Je regrette que la montagne soit pris pour un vide déchets trop souvent. Nous continuons notre descente accompagnée de plus en plus par des paysages verdoyants, des marmottes et des iris aux couleurs magnifiques. Le beau temps revient pour notre marche. 



La marche n'est pas difficile, mais si vous avez le vertige faites attention car cela descend beaucoup. En plus, il y a un passage assez difficile quand le sentier devient très rocailleux et passe à flanc de colline. Il faut être vigilent car ce passage peut être glissant en cas de mauvais temps.

Pause en route

Nous avons également passé plusieurs névés durant notre descende. Encore une fois, il faut être prudent. Après tour ça, le lac et le barrage d'Ossoue apparaissent enfin dans notre ligne de mire. Cela paraît proche mais en fait il reste quand même un peu de marche. 

Il faut rejoindre la passerelle, pour être dans une prairie. Attention ne bivouaquer pas ici car il s'agit du lac réservoir du barrage. Il est totalement interdit et dangereux de dormir ici en raison de la fluctuation du niveau des eaux du barrage. Vous devez absolument rejoindre le barrage. Ici le chemin plat se fait très rapidement. 

La barrage d'Ossoue marque le début du Parc des Pyrénées. C'est ici que nous décidons de bivouaquer car le mauvais temps est revenu et l'orage gronde. Nous nous empressons donc de planter notre tente à côté de la petite cabane, de manger et rentrer dans la tente. Nous avons bien fait car l'orage est arrivé et surtout ses vents puissants qui nous ont fait passé une première partie de nuit très agitée à tenir notre tente de l'intérieur. 


Bivouac au barrage d'Ossoue/ Ravitaillement en eau au barrage d'Ossoue (dans un torrent, besoin de traitement d'eau)

L'orage passé la nuit fut très tranquille et longue car nous étions assez épuisés de la journée et surtout de son final explosif, venteux et pluvieux.


On se retrouve bientôt pour la suite de notre voyage du barrage d'Ossoue à la Grange de Holle pour une petite étape.
Et vous, allez-vous à la montagne l'été?
Autour de Cia


Aucun commentaire

Enregistrer un commentaire


Merci pour ton joli petit mot! Profite bien ce qu'il y a autour de toi...
♥ ♥ ♥ ♥

© Autour de Cia - Blog Beauté & Lifestyle Bordeaux • Theme by Maira G.