La hiérarchisation des passions 

La semaine dernière, je vous retrouvais avec un article Humeur qui concernait la surconsommation des blogueurs, dans lequel s'écrivait que pour moi il est trop rapide de croire que tous les blogueurs surconsomment et qu'on peut très bien tenir un blog avec une consommation dite "normale" ou raisonnée. J'avais précisé que je souhaitais ajouter une autre réflexion à celle-ci pour ce qui concernant: la hiérarchisation des passions, des hobbies. Et nous voilà donc aujourd'hui sur le blog pour répondre à cette question et tout ce qu'elle implique.

Mais pourquoi donc cette question, toujours à cause de commentaire sous mon article sur les vide-vanity des blogueuses. Lorsque j'ai reçu le commentaire sur la surconsommation malsaine des blogueuses beauté et mode, j'ai donc répondu que celle-ci était partout et pas seulement chez un type de blogueuses. J'ai même un peu poussé le truc à dire que finalement les passionnés de lecture ou les artistes amateurs sont eux aussi dans la surconsommation. Pourquoi 10 livres par mois ou 12 crayons de couleurs vertes seraient mieux qu'une palette ou des rouges à lèvres? Cet argument était volontairement choisi car je savais qu'il ferait bondir au plafond certains lecteurs. Bah oui car cela revient à dire que la Culture peut aussi être surconsommée et placée au même niveau que la mode et la beauté. Trop dur à entendre pour certains. 

Culture et cultures

Les lecteurs régulier du blog comprendront très bien pourquoi j'ai choisi spécifiquement cette comparaison, tandis que les autres y verront (y ont vus) un affront scandaleux envers la VRAIE culture. 
Ah, ah, ah  la bonne blague! Je me suis permise de faire ceci car j'appartiens au monde culturel comme je vous l'ai souvent dit sur mon blog, mon métier est le suivant: je suis scientifique de conservation pour la préservation du patrimoine culturel. Ok Késako? Je m'occupe de la sauvegarde des biens culturels. Je travaille avec les œuvres d'art, les monuments historique, etc. C'est ce qui explique que j'ai autant voyagé. 

Vous voyez, je baigne dans la Culture, celle qu'on qualifiait de Beaux-Arts, en opposition à tout le reste. C'est donc pourquoi je me suis permise cet affront entre Art/ Littérature et Mode/Beauté. Finalement j'ai un pied dans les deux mondes avec mon métier et mon blog. 

Cette notion sur la hiérarchisation des domaines est assez ancienne, comme si un Art était mieux que l'Art. Mais si vous savez bien que le cinéma est aussi appelé le 7ème art ou que la BD est considéré comme le 9ème. Vous êtes vous déjà demandé quels étaient les premiers,  voici la classification des arts selon la culture populaire:

1e: Architecture
2e : Sculpture
3e : Peinture
4e : Danse
5e : Musique
6e : Littérature/poésie
7e : Cinéma


Sur les blogs

Aujourd'hui, on dirait qu’inconsciemment on transpose ce système à nos loisirs.

C'est donc mieux - enfin cela passe mieux auprès des autres, une question d'image- de lire ou de dessiner que de parler beauté ou mode. Mais pourquoi donc? Qu'est-ce qui fait que l'un est mieux que l'autre? C'est plus intellectuel de lire que de se maquiller, je répondrais idée reçue mais pourtant c'est cette image est bien ancrée, ce que je trouve personnellement stupide car tu ne connais jamais vraiment la vie des blogueurs. Peu de blogueuses mode ou beauté sont des professionnelles du stylisme ou de l'esthétique, non elles ont bien souvent un autre métier. Faut-il qu'on montre nos diplômes pour ne plus être prise pour des bécasses, des écervelées ou des inconscientes?
Alors maintenant, on va aussi commencer à hiérarchiser les blogueurs avec au sommet les blogueurs humeurs qui parlent sur tout et qui sont les plus intelligents car ils écrivent des réflexions, et bien sûr plus bas que terre les blogueuses modes et beauté qui sont que pintades écervelées sans aucune conscience du monde qui les entourent. Eh bah, c'est bien joli tout ça! Et puis, si jamais on fait les deux, on est dans la m*****

Un livre, un crayon de couleur ou un rouge à lèvres est avant tout un objet. Chacun à sa fonction mais cela reste un objet. Certains servent plusieurs fois, d'autres non, ils prennent tous un peu de place à la maison. Certains auront une vie plus longue que les autres. Mais au final, ce sont des choses que l'on consomment. On les achète, on les consomme et on fait quoi...
C'est pas pareil, en quoi c'est pas pareil. Et surtout explique moi ça sans prendre l'argument "bah c'est de la culture donc c'est bien".  Un livre qui dort sur une bibliothèque et qui n'a pas été ouvert depuis des années, c'est bien? Un tube de peinture sec car pas exploité depuis des mois, c'est bien?

Le savoir, la connaissance, l'enrichissement... Toutes ces réponses peuvent également se trouver chez les blogueurs beauté car chaque activité demande un savoir, des connaissances et apporte un certain enrichissement. Et puis ce qui importe c'est bien de trouver du plaisir dans nos loisirs. Et si pour certains ce n'est pas la lecture, ou le dessin, ou le sport, ou la photo, cela sera autre chose. Et si c'est le maquillage ou même les constructions en allumettes, finalement ça ne regarde que vous.

Arrêtons d'avoir des œillères, de trop hiérarchiser surtout pour ce qui est de nos loisirs, de nos moments de plaisir. 

Mes articles articles réflexions pour cette série Blog & Consommation:



Et vous, que pensez-vous? Le maquillage et la beauté ne sont-ils pas des passions comme les autres?  



PS: Je suis actuellement en vacances. Vous pouvez me laisser un commentaire, cela me ferait extrêmement plaisir. Par contre, je ne pourrais pas vous répondre avant le lundi 17 août. 
Bisou à vous et à très vite.